"Les travailleurs de l'automobile de plus d'une douzaine de constructeurs automobiles non syndiqués ont annoncé des campagnes simultanées à travers les Etats-Unis pour rejoindre l'UAW". La fédération syndicale américaine annonce une "campagne de syndicalisation" en direction de près de 150 000 travailleurs de l’automobile employés chez au moins treize constructeurs. Elle dénonce les "nombreux constructeurs automobiles non syndiqués" qui "ont recours à une combinaison d'employés à temps plein, temporaires et contractuels pour diviser la main-d'œuvre et faire baisser les salaires".

Dans une vidéo publié sur le site de la fédération, le président de l'UAW, Shawn Fain, détaille les difficultés auxquelles sont confrontés tous les travailleurs de l'automobile, des trois grands (Ford, GM, Stellantis), aux trois allemands (Volkswagen, Mercedes, BMW), en passant par les six japonais et coréens (Toyota, Honda, Nissan, Hyundai, Subaru, Mazda), et le secteur des véhicules électriques (Tesla, Rivian, Lucid).

"Depuis que nous avons commencé notre grève Stand Up, la réponse des travailleurs de l'automobile des entreprises non syndiquées a été écrasante" déclare le leader syndical. "Les travailleurs de tout le pays, de l'Ouest au Midwest et particulièrement dans le Sud, se mobilisent pour rejoindre notre mouvement et rejoindre l'UAW".