Coca-Cola et Starbucks ont demandé le réenregistrement de leurs marques en Russie afin de protéger leurs droits de propriété intellectuelle après avoir quitté le pays en réponse à l'invasion de l'Ukraine par Moscou en 2022, a rapporté le journal économique national Vedomosti.

Coca-Cola a déposé trois demandes d'enregistrement de marques en avril, a indiqué Vedomosti, citant des documents sur le site web de l'agence russe de la propriété intellectuelle Rospatent.

"Les actifs de propriété intellectuelle sont d'une grande valeur et d'une grande importance pour la Coca-Cola Company, et nous prenons continuellement des mesures pour améliorer et renforcer ces actifs dans le monde entier", a déclaré un porte-parole de Coca-Cola dans un communiqué transmis à Reuters. "Nos dépôts en Russie ont pour but de préserver nos droits de marque.

Starbucks a déposé huit demandes similaires en Russie à la fin du mois de mai, a rapporté Vedomosti au début du mois, citant Rospatent.

La société basée à Seattle n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire en dehors des heures d'ouverture.

Reuters n'a pas été en mesure de localiser les documents concernant Rospatent. L'agence n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

D'autres entreprises occidentales, telles que le géant suédois de l'ameublement IKEA, ont déposé des demandes de marques similaires en Russie depuis qu'elles ont cessé leurs activités.

Starbucks, qui comptait 130 magasins et près de 2 000 employés en Russie, a conclu sa vente en juin 2023. Les acheteurs ont rouvert la chaîne sous le nom de Stars Coffee.

Coca-Cola a officiellement arrêté la vente en Russie de ses principales marques, Coca-Cola, Sprite et Fanta. Son ancienne division russe s'est rebaptisée Multon Partners et vend un produit appelé Dobry Cola (Good Cola).