Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

TOTALENERGIES SE

(TTE)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:38 30/11/2022
60.31 EUR   +2.32%
30/11USA-Macron déplore l'agressivité de l'Inflation Reduction Act
RE
30/11Au siège de la Nasa, Macron met en garde les "Etats voyous"
RE
30/11PETROLE: Le brut termine en forte hausse à New York
DJ
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

France-Journée de mobilisation générale sur les salaires, le secteur nucléaire fortement touché

29/09/2022 | 11:37
Des manifestant portent des drapeaux et une banderole de la CGT sur la Promenade des Anglais à Nice

PARIS (Reuters) - La CGT, la FSU, Solidaires et les syndicats étudiants Unef et Fidl ont entamé ce jeudi une vaste journée de mobilisation à travers la France pour réclamer des augmentations des salaires, entraînant de fortes perturbations dans le secteur énergétique et dans les écoles.

La grève était particulièrement suivie dans le secteur nucléaire où l'on a observé une baisse de la production d'énergie de 3,3 gigawatts (GW) en matinée et de 610 Megawatts (MW) pour l'hydroélectricité, ce qui représentait 8,5% de la production totale d'énergie jeudi matin, selon des données recueillies par Reuters. Près de cinq réacteurs ont été concernés par les débrayages.

Il s'agit, après la traditionnelle journée de manifestation du 1er-Mai, du premier test de la rue pour Emmanuel Macron depuis sa réélection en avril dernier.

Cette journée s'inscrit dans un climat social potentiellement éruptif en raison d'une forte inflation et de la volonté du gouvernement d'avancer rapidement sur la réforme des retraites, malgré une levée de boucliers générale des syndicats et un accueil mitigé de la part des fédérations patronales.

Des grèves ont commencé mercredi dans le secteur de la pétrochimie, qui ont conduit TotalEnergies à suspendre la production de sa raffinerie de Gonfreville, en Seine-Maritime.

Les écoles devraient être particulièrement touchées par le mouvement. Le taux de participation dans le primaire devrait avoisiner les 20% sur le territoire national, estime le SNUipp-FSU, 40% à Paris et 48% en Seine-Saint-Denis.

Près de 10% des écoles primaires devraient être totalement fermées dans la capitale.

Selon les syndicats d'enseignants, les annonces de revalorisations présentées dans le projet de loi budgétaire pour l'an prochain n'ont pas satisfait la profession. Les syndicats les jugent insuffisantes et craignent qu'elles ne concernent qu'une partie des enseignants.

Dans les transports, des perturbations de faible ampleur sont attendues sur le réseau francilien par les opérateurs.

Un train sur deux devrait circuler sur le RER B, trois sur quatre pour le RER B. Le trafic sera normal sur les RER A et E et dans le métro. Deux bus sur trois circuleront en moyenne.

La SNCF prévoit également des perturbations sur le réseau régional TER avec six trains sur dix en moyenne et sur son réseau Intercités avec un train sur deux. Le trafic devrait en revanche être quasi normal ou légèrement perturbé pour les TGV et Ouigo.

Le thème du salaire a déjà suscité de vives tensions dans les entreprises du privé et la fonction publique fin 2021 et début 2022, pendant la période des négociations annuelles.

"Pour nous c'est le début d'un mouvement. On fera en sorte qu'il y ait de la continuité", a dit jeudi matin sur France 2 le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, qui a assuré que la journée était "déjà un succès".

Des appels au débrayage ont également été lancés dans le secteur de la chimie et de la pharmacie, a déclaré la Fnic-CGT (Fédération nationale des industries chimiques-CGT) dans un communiqué.

(Rédigé par Caroline Pailliez, avec Tangi Salaün et Forrest Crellin, édité par Nicolas Delame et Kate Entringer)


© Reuters 2022
Toute l'actualité sur TOTALENERGIES SE
30/11USA-Macron déplore l'agressivité de l'Inflation Reduction Act
RE
30/11Au siège de la Nasa, Macron met en garde les "Etats voyous"
RE
30/11PETROLE: Le brut termine en forte hausse à New York
DJ
30/11Paris en hausse, portée par le luxe
AW
30/11Ferrari cesse de prendre des commandes pour le SUV Purosangue après que la demande ait ..
MT
29/11Paris régie par la prudence
AW
29/11Point marchés-L'Europe finit dans le désordre à l'issue d'une séance volatile
RE
29/11CAC40 : à l'équilibre, les yeux sont tournés vers la Chine
CF
29/11CAC40 : finit sans grand changement, nette détente des taux
CF
29/11La baisse de l'inflation en Allemagne et en Espagne aide à stimuler les actions europée..
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTALENERGIES SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 259 Mrd - 251 Mrd
Résultat net 2022 28 155 M - 27 302 M
Dette nette 2022 16 684 M - 16 179 M
PER 2022 5,73x
Rendement 2022 5,62%
Capitalisation 156 Mrd 156 Mrd 151 Mrd
VE / CA 2022 0,67x
VE / CA 2023 0,71x
Nbr Employés 101 309
Flottant 91,1%
Graphique TOTALENERGIES SE
Durée : Période :
TotalEnergies SE : Graphique analyse technique TotalEnergies SE | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TOTALENERGIES SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Clôture 62,19 $
Objectif de cours Moyen 66,59 $
Ecart / Objectif Moyen 7,06%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Pierre Gerard Claude Sbraire Vice President-Crude Acquisitions
Marie-Noëlle Séméria Chief Technology Officer
Marie-Christine Coisne-Roquette Lead Independent Director
Patricia Barbizet-Dussart Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
TOTALENERGIES SE35.13%152 699
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY2.93%1 942 677
SHELL PLC48.01%202 968
PETROCHINA COMPANY LIMITED0.29%126 799
EQUINOR ASA59.81%119 593
GAZPROM-42.32%76 435