Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

TOTALENERGIES SE

(TTE)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 06/12/2022
57.72 EUR   -0.07%
18:11Point marchés-L'Europe finit dans le rouge pour la 3e séance d'affilée
RE
17:16Les actions européennes sont largement plates après avoir ouvert en baisse dans la négociation de mardi
MT
13:55Macron dit qu'il est absurde de craindre le chaos des pannes d'électricité cet hiver
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Grève et pannes dans le secteur des produits raffinés en France

27/09/2022 | 14:50
Le secteur français des produits raffinés est mis à rude épreuve en raison d'une grève des salaires et de travaux de maintenance non planifiés qui ont entraîné l'arrêt de plus de 40 % de sa capacité de raffinage.

Les pannes surviennent à un moment où l'Europe cherche à réduire sa dépendance au carburant russe.

Voici les compagnies pétrolières et les sites touchés par les actions de grève et les pannes.

EXXON MOBIL

Les syndicats français CGT et Force ouvrière ont appelé à la grève le 20 septembre suite aux négociations salariales avec Exxon Mobil liées à la hausse de l'inflation en Europe.

La grève s'est poursuivie le 27 septembre, les discussions salariales étant toujours en cours, a déclaré à Reuters un porte-parole d'Exxon Mobil.

"Cette situation malheureuse peut avoir un impact sur nos clients, entrepreneurs, fournisseurs et employés, et affecte la réputation internationale des activités d'Exxon Mobil en France", a déclaré le porte-parole.

PORT JEROME-GRAVENCHON

Exxon a commencé à fermer progressivement la raffinerie de pétrole de Port Jerome-Gravenchon, d'une capacité de 240 000 barils par jour (bpj), le 20 septembre, ce qui s'est achevé le week-end du 24 septembre.

SITE PÉTROCHIMIQUE NOTRE DAME DE GRAVENCHON

Exxon a commencé à fermer le site pétrochimique de NGD le 20 septembre en raison d'un mouvement de grève et a terminé la fermeture le week-end du 24 septembre.

FOS-SUR-MER

La grève s'est étendue à la raffinerie d'Exxon à Fos-Sur-Mer (235 000 bpj) le 21 septembre, entraînant une fermeture progressive de l'usine, qui s'est achevée le week-end du 24 septembre.

TERMINAUX

Les travailleurs du dépôt d'Exxon à Toulouse ont rejoint la grève le 22 septembre, mais Exxon a déclaré le 27 septembre que les opérations dans ses terminaux n'ont pas été affectées.

TOTALENERGIES

Le syndicat français CGT a entamé une grève de trois jours sur les salaires le 27 septembre sur les plates-formes de TotalEnergies, ce qui a perturbé la distribution des produits raffinés dans les cinq raffineries françaises de la société pétrolière.

"En prévision de la grève, TotalEnergies a pris les mesures logistiques nécessaires pour pouvoir approvisionner normalement son réseau de stations-service et ses clients", a déclaré un porte-parole de TotalEnergies.

RAFINERIES

Aucun produit ne sort de la raffinerie de pétrole de TotalEnergies de Gonfreville (240 000 bpj), de la raffinerie de pétrole de Feyzin (119 000 bpj), de la raffinerie de Donges (230 000 bpj) et de la bioraffinerie de La Mede, a déclaré Thierry Defresne, délégué syndical CGT.

Très peu de produits quittent actuellement la raffinerie de Grandpuits (102 000 bpj) et la distribution sera interrompue le 28 septembre, a déclaré à Reuters un responsable syndical de Grandpuits le 27 septembre.

DEPOTS

Le transport de produits depuis les dépôts de stockage de carburants de la Cote d'Opale, près de Dunkerque, est également arrêté, a déclaré Thierry Defresne, délégué syndical CGT.

RAFFINERIE DE FEYZIN

La raffinerie de pétrole de TotalEnergies à Feyzin, dans le sud de la France, d'une capacité de 119 000 barils par jour (bpj), a été mise hors service le 16 septembre après une fuite au niveau de l'unité de craquage catalytique fluide.

La raffinerie devrait rester fermée pendant 4 à 6 semaines à partir de cette date, a déclaré Thierry Defresne, délégué syndical CGT. (Reportage de Rowena Edwards ; Rédaction d'Alexander Smith et Mark Potter)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRENT OIL -3.14%80.15 Cours en différé.6.41%
EXXON MOBIL CORPORATION -1.40%105.17 Cours en différé.79.54%
TOTALENERGIES SE -0.07%57.72 Cours en temps réel.31.66%
WTI -3.31%74.769 Cours en différé.7.66%
Toute l'actualité sur TOTALENERGIES SE
18:11Point marchés-L'Europe finit dans le rouge pour la 3e séance d'affilée
RE
17:16Les actions européennes sont largement plates après avoir ouvert en baisse dans la négo..
MT
13:55Macron dit qu'il est absurde de craindre le chaos des pannes d'électricité cet hiver
ZR
13:28TotalEnergies : lance l'appel à partenaires pour sa fondation
CF
11:20Le point sur les changements de recommandations à Paris
RE
10:16Premier Bilan Des Appels À Partenair : 55 000 jeunes bénéficiaires grâce à 26 projets à fo..
BU
08:53TOTALENERGIES : Deutsche Bank est neutre
ZD
08:44En Direct des Marchés : Saint-Gobain, EssilorLuxottica, Veolia, Vo..
ZB
08:02C'est l'économie, crétin
ZB
06/12TOTALENERGIES SE : Détachement de dividende (exceptionnel)
FA
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTALENERGIES SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 259 Mrd - 246 Mrd
Résultat net 2022 28 099 M - 26 739 M
Dette nette 2022 15 122 M - 14 390 M
PER 2022 5,71x
Rendement 2022 5,67%
Capitalisation 154 Mrd 154 Mrd 147 Mrd
VE / CA 2022 0,66x
VE / CA 2023 0,70x
Nbr Employés 101 309
Flottant 91,1%
Graphique TOTALENERGIES SE
Durée : Période :
TotalEnergies SE : Graphique analyse technique TotalEnergies SE | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TOTALENERGIES SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Clôture 61,75 $
Objectif de cours Moyen 67,60 $
Ecart / Objectif Moyen 9,48%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Pierre Gerard Claude Sbraire Vice President-Crude Acquisitions
Marie-Noëlle Séméria Chief Technology Officer
Marie-Christine Coisne-Roquette Lead Independent Director
Patricia Barbizet-Dussart Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
TOTALENERGIES SE31.66%154 713
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY-0.75%1 889 562
SHELL PLC46.47%204 371
PETROCHINA COMPANY LIMITED3.75%133 517
EQUINOR ASA56.10%117 933
GAZPROM-42.32%74 962