PARIS (Reuters) - TotalEnergies a annoncé vendredi avoir signé un accord avec Air Products pour livrer à ses raffineries d'Europe du Nord 70.000 tonnes par an d'hydrogène vert produit par le groupe américain, pour une durée de 15 ans, à partir de 2030.

Il s'agit du premier contrat de long terme conclu dans le cadre d'un appel d'offres massif lancé fin 2023 par TotalEnergies, qui vise 500.000 tonnes par an d'hydrogène vert pour contribuer à l'objectif de décarbonation de ses raffineries européennes.

"Dans le cadre de cet accord, Air Products livrera à l'entrée des raffineries de TotalEnergies en Europe du Nord de l'hydrogène vert provenant du réseau mondial d'Air Products. Cet hydrogène permettra d'éviter l'émission d'environ 700.000 tonnes de CO2 par an", a précisé TotalEnergies dans un communiqué.

Le groupe, qui compte six raffineries et deux bioraffineries en Europe, vise une réduction de 40% des émissions nettes de gaz à effet de serre liées directement à ses opérations pétrolière et gazière (dites de "scope 1+2") en 2030 par rapport à 2015.

L'hydrogène vert, issu d'énergies renouvelables, doit venir se substituer dans les raffineries à l'hydrogène "gris", c'est-à-dire produit à partir d'énergies fossiles, utilisé aujourd'hui par les sites concernés afin d'éliminer le soufre contenu dans le pétrole lors du raffinage des carburants.

En parallèle, TotalEnergies et Air Products ont signé un protocole d'accord global portant sur la fourniture d'énergie renouvelable qui prévoit la signature d'un premier contrat de vente d'électricité (PPA) de 150 mégawatts produits par un projet solaire au Texas.

(Rédigé par Benjamin Mallet ; édité par Blandine Hénault)