Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Amsterdam  >  Unibail-Rodamco-Westfield SE    URW   FR0013326246

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE

(URW)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Unibail-Rodamco: Xavier Niel et Léon Bressler se lancent dans une bataille d'actionnaires

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
15/10/2020 | 08:54
UNIBAIL-RODAMCO: UN GROUPE D'INVESTISSEURS DONT XAVIER NIEL LANCE UNE BATAILLE D'ACTIONNAIRES

PARIS (Reuters) - Un consortium d'investisseurs européens conduit par Xavier Niel et Léon Bressler a appelé jeudi au rejet du plan de renforcement financier d'Unibail-Rodamco-Westfield (URW), dont il conteste le bien-fondé, et réclame un recentrage sur l'Europe des activités du groupe d'immobilier commercial.

Dans un communiqué, le consortium emmené par le patron d'Iliad et l'ancien PDG d'Unibail demande à tous les actionnaires d'URW de voter contre ce projet qui sera soumis au vote de l'assemblée générale le 10 novembre.

Ils déplorent que le plan baptisé Reset "repose pour l'essentiel sur l'augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, au lieu de repositionner les activités d'URW sur son coeur de métier: un portefeuille exceptionnel de centres commerciaux prime en Europe".

Ces investisseurs détiennent une participation de 4,1% dans Unibail-Rodamco-Westfield.

Contactée par Reuters, une porte-parole du groupe n'a pas répondu dans l'immédiat.

Le numéro un mondial de l'immobilier commercial, issu de la fusion en 2018 d'Unibail-Rodamco et de Westfield, a annoncé le 16 septembre dernier le lancement d'un plan d'au moins neuf milliards d'euros afin de renforcer son bilan face aux incertitudes liées à la pandémie de coronavirus, qui continue de peser sur ses activités.

Ce plan prévoit entre autres une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, intégralement souscrite par un syndicat bancaire composé de Bank of America, BNP Paribas, Crédit agricole, Goldman Sachs, JP Morgan et Société générale et dont le produit sera consacré à la réduction de l'endettement.

URW prévoit aussi de limiter les dividendes versés en numéraires d'un milliard sur les deux prochaines années, une réduction supplémentaire de 800 millions de ses investissements et des cessions d'un montant total de quatre milliards d'ici fin 2021.

"La priorité immédiate d'URW, comme annoncé le 29 juillet, est le désendettement, principalement par le biais de cessions d'actifs", expliquait alors le président du directoire, Christophe Cuvillier.

 

"ILS ONT ACHETÉ WESTFIELD COMME UNE VILLA EN FLORIDE"

Xavier Niel et Léon Bressler, qui ont également accordé une interview au Figaro, contestent la stratégie du groupe.

Ils refusent en premier lieu l'augmentation de capital proposée qui, assurent-ils, aurait des "conséquences dévastatrices" pour les actionnaires alors même que le groupe dispose de liquidités qu'ils jugent suffisantes et a accès au marché obligataire.

Ils appellent dans le même temps à une refondation d'Unibail-Rodamco-Westfield pour en faire un "pure player" européen "en cédant le portefeuille américain et en réduisant fortement l'endettement de la société".

"Le plan 'RESET' d'URW, qui repose sur une augmentation de capital fortement dilutive, est une décision malheureuse prise par un management prisonnier de la stratégie désastreuse qu'il a engagée avec l'acquisition de Westfield", dénonce Léon Bressler, qui a quitté la direction d'Unibail-Rodamco en 2006, après quatorze années passées à sa tête.

L'acquisition du groupe australien, avec de nombreux actifs aux Etats-Unis, a affaibli la position dominante d'URW en Europe, ajoute-t-il. "En outre, elle a endetté la société, distrait le management et conduit à une très mauvaise allocation des ressources", accuse-t-il.

Dans l'interview accordée au Figaro, Xavier Niel estime que "le rachat de Westfield a été un accident industriel d'une grande ampleur, qui deviendra un cas d'entreprise enseigné dans les grandes écoles de gestion. C'est une triple erreur, un mauvais deal, au mauvais moment, au mauvais prix".

"Le management a succombé à un mirage américain, il a acheté Westfield comme une villa en Floride", ajoute-t-il, affirmant que l'opération "a abouti à 12 milliards d'euros de destruction de valeur en moins de deux ans, un record mondial".

URW exploite 89 centres commerciaux principalement aux Etats-Unis et en Europe, dont ceux du Forum des Halles à Paris et de La Part-Dieu à Lyon, un portefeuille que le groupe valorise à 60,4 milliards d'euros au 30 juillet.

 

(Henri-Pierre André avec Marc Angrand et Maya Nikolaeva; édité par Jean-Stéphane Brosse)


Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ILIAD S.A. -1.59%164.25 Cours en temps réel.42.15%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE -5.11%39.38 Cours en différé.-72.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
nicolemans - Il y a 6 jours arrow option
Un grand merci à Xavier Niel qui défend les minoritaires dans cette affaire ! Très bonne analyse de la situation
2
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE
18:00UNIBAIL RODAMCO : WESTFIELD, plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du mercred..
AO
20/10UNIBAIL RODAMCO WESTFIELD : Modalités de mise à disposition des documents prépar..
GL
20/10UNIBAIL-RODAMCO : Morgan Stanley dépasse les 10%
CF
20/10UNIBAIL-RODAMCO : a réitéré son soutien au plan RESET
CF
20/10Les valeurs à suivre mardi 20 octobre 2020 à Paris -
AO
20/10Bazar XXL à la Bourse de Paris
20/10UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD : le plan RESET est la " seule réponse crédible "
AO
20/10BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
20/10EN DIRECT DES MARCHES : Unibail, Sartorius Stedim Biotech, Rémy Cointreau, Euron..
20/10XAVIER NIEL : La direction d'Unibail qualifie de "dangereux" le plan des activis..
DJ
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 2 555 M 3 033 M -
Résultat net 2020 -4 384 M -5 205 M -
Dette nette 2020 24 006 M 28 500 M -
PER 2020 -0,96x
Rendement 2020 9,13%
Capitalisation 5 747 M 6 797 M -
VE / CA 2020 11,6x
VE / CA 2021 10,9x
Nbr Employés 3 561
Flottant 99,8%
Graphique UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE
Durée : Période :
Unibail-Rodamco-Westfield SE : Graphique analyse technique Unibail-Rodamco-Westfield SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 17
Objectif de cours Moyen 51,21 €
Dernier Cours de Cloture 41,50 €
Ecart / Objectif Haut 257%
Ecart / Objectif Moyen 23,4%
Ecart / Objectif Bas -54,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Christophe Cuvillier Chairman-Management Board & Group CEO
Colin Dyer Chairman-Supervisory Board
Jean-Marie Tritant President-United States Region
Jacob Cornelius Warmolt Lunsingh Tonckens Chief Financial Officer & Member-Management Board
Fabrice Mouchel Group Finance Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE-70.49%6 797
EQUINIX, INC. (REIT)38.77%71 283
DIGITAL REALTY TRUST, INC.29.95%41 856
REALTY INCOME CORPORATION-19.73%20 392
ALEXANDRIA REAL ESTATE EQUITIES, INC.-0.97%20 181
SEGRO PLC4.53%14 478