L'Union Pacific a déclaré vendredi avoir été informée par les autorités que les passages à niveau de deux villes frontalières du Texas rouvriraient cet après-midi, près d'une semaine après la fermeture de deux ponts ferroviaires par les autorités frontalières américaines.

Le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis avait annoncé une suspension temporaire des opérations aux ponts ferroviaires internationaux d'El Paso et d'Eagle Pass afin de faire face à l'afflux de migrants à la frontière méridionale du pays.

"Nous nous efforcerons de rétablir les opérations normales aussi rapidement que possible, car nous avons accumulé cinq jours de retard dans les expéditions à la frontière", a déclaré l'opérateur ferroviaire dans un communiqué.

Mercredi, de nombreuses organisations agricoles américaines de premier plan et des compagnies ferroviaires ont lancé un appel en faveur de la réouverture de deux passages à niveau le long de la frontière entre le Texas et le Mexique.

Ces deux passages à niveau font partie des six passages disponibles entre les États-Unis et le Mexique.

Jeudi, l'Union Pacific a déclaré avoir perdu plus de 200 millions de dollars par jour en marchandises, salaires et frais de transport à la suite de la fermeture.

La patrouille frontalière américaine a appréhendé environ 10 800 migrants à la frontière sud-ouest lundi, selon un rapport interne de l'agence examiné par Reuters. (Reportage de Nathan Gomes et Shivansh Tiwary à Bengaluru ; Rédaction de Tasim Zahid)