Rio de Janeiro (awp/afp) - Le géant minier brésilien Vale, premier producteur mondial de minerai de fer, a annoncé jeudi une production record au quatrième trimestre et pour l'ensemble de l'année 2016, dépassant les estimations du marché.

 

Au quatrième trimestre, l'entreprise a produit 92,386 millions de tonnes (t) de minerai de fer, en hausse de 4,5% par rapport à la même période l'année précédente.

 

Les analystes consultés par l'agence Bloomberg prévoyaient une production de 89,8 millions de tonnes.

 

En 2016, la production totale de minerai de fer a atteint 348,847 millions de tonnes, en hausse de 0,9% par rapport à 2015.

 

Ce gain de productivité peut s'expliquer par les investissements en équipements modernes dans ses mines du nord qui compensent le rendement plus faible des sites de production plus traditionnels au sud du pays, dans l'Etat du Minas Gerais.

 

Vale prévoit une production comprise entre 360 et 380 millions de t en 2017 et prévoit d'atteindre les 400 millions de t en 2018.

 

Poussées par la demande de la Chine et la hausse des prix des matières premières, les actions de Vale à la Bourse de Sao Paulo ont enregistré en 2016 une hausse de 128%. La tendance est la même depuis le début de l'année avec une progression de 37%.

 

Par ailleurs, l'entreprise a annoncé une production annuelle record de nickel, à 311'000 t (20'000 t de plus qu'en 2015) et de cuivre, à 453'100 t (+29'300 t par rapport à 2015).

 

afp/buc