Vallourec gagne 1,00% à 16,10 euros) après avoir signé un contrat avec le géant pétrolier brésilien Petrobras pour la fourniture de 1800 tonnes de tubes en acier carbone premium. Ce contrat vient s’ajouter à l’accord de long-terme d’une durée de 3 ans conclu avec Petrobras pour la fourniture de tubes OCTG et annoncé en janvier 2023. L'activité de Vallourec en Amérique du Sud (principalement au Brésil) représente un petit quart de son chiffre d'affaires, selon son document semestriel.

Les produits de cette nouvelle commande seront utilisés dans différents puits de développement offshore, principalement au large des côtes brésiliennes dans le bassin présalifère de Campos. Les tubes commandés à Vallourec seront équipés d'inserts en résine Epoxy renforcés en fibres de verre ainsi que les accessoires associés en alliage haut de gamme résistant à la corrosion

L'accord entre Vallourec et Petrobras prévoit également la gestion des stocks, la préparation des produits avant expédition sur plateforme et le transport, ainsi que des services intégrés complets d'assistance sur site : réception, inspection et supervision de l'installation des colonnes de tubes.

Les produits finis seront fabriqués dans l'usine brésilienne de Vallourec à Barreiro dans l’État brésilien du Minas Gerais. La technologie a été testée et éprouvée dans de nombreuses opérations à travers le monde, elle est proposée en partenariat avec le groupe américain Tuboscope NOV, fournisseur mondial de produits et services pour les  applications pétrole et gaz.

Petrobras est un client important pour Vallourec, et de longue date. Ceci s'explique par le fait que les champs pré-salifères brésiliens présentent plusieurs défis outre la couche de sel elle-même, à savoir des profondeurs de puits pouvant atteindre 7 000 mètres, des conditions en eaux très profondes avec parfois jusqu'à 2 000 mètres entre la surface et le fond marin, une corrosion acide, ainsi que de hautes températures et de hautes pressions dans certaines zones.