Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

VEOLIA ENVIRONNEMENT

(VIE)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 05/12/2022
25.05 EUR   +0.28%
05/12Veolia finalise la rétrocession à Suez d'activités déchets en Grande-Bretagne
AW
05/12Royaume-Uni : Veolia a finalisé la vente d'activités de déchets à Suez
DJ
05/12Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Mardi 6 décembre 2022
AO
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Veolia Environnement : L'eau autrement dans un monde qui change

02/01/2017 | 14:33

19 décembre 2016

Vaste sujet pour une ressource dont la quantité est immuable dans le temps. Mais si la quantité ne change pas, sa qualité, sa répartition géographique ainsi que son accessibilité varient. Aujourd'hui le monde de l'eau change, il est confronté à trois problématiques majeures : la rareté, les pollutions environnementales et de nouveaux risques liés aux micropollutions, au changement climatique et aux menaces terroristes.

3 enjeux planétaires qui bouleversent le monde de l'eau



La rareté

L'eau autrement dans un monde qui change

PDF - 35.37 MB

Face à une explosion démographique (la population va atteindre 10 milliards de personnes d'ici 40 ans), une urbanisation croissante (66 % de la population mondiale habitera en ville en 2050) et un changement drastique du mode de vie d'une classe moyenne mondiale émergente (en 2015, les pays émergents ont représenté 70 % de la demande mondiale en équipements domestiques contre 50 % en 2000), il n'y a pas suffisamment d'eau pour tout le monde aux endroits où l'on en a besoin. Selon la Food and Agriculture Organisation, dans son rapport « Coping with water scarcity », 40 % de la population mondiale vit déjà dans des régions touchées par le stress hydrique. En 2025, c'est plus de 1,8 milliard d'habitants qui vivront dans des conditions de stress hydrique absolu et plus des deux tiers de la population mondiale qui connaîtront des difficultés liées à l'eau. Des solutions alternatives existent déjà, dont la réutilisation des eaux usées et le dessalement de l'eau de mer.

Les pollutions environnementales

Les épisodes d'invasions massives d'algues en Chine, en Californie, en France, font prendre conscience de la fragilité de la ressource en eau. Des politiques fortes en matière de rejets dans les milieux naturels doivent être mises en oeuvre par les décideurs. Selon les Nations unies, dans le monde, plus de 80 % des eaux usées sont rejetées sans aucune forme de traitement dans les cours d'eau. Un gâchis non seulement parce que l'eau pourrait être réutilisée plus d'une fois mais aussi parce que cela contamine les milieux naturels et rend plus difficile l'accès à une eau de qualité.

Les nouveaux risques

De nouvelles menaces ont émergé ces dernières années et vont peser fortement sur la ressource en eau à l'avenir. Il s'agit notamment des risques de micropollution liés à l'usage massif de nouvelles molécules chimiques comme les perturbateurs endocriniens. Deuxième type de menace liée à l'instabilité du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui : la montée du terrorisme, qui aujourd'hui ne s'attaque plus seulement aux États mais aux populations elles-mêmes. Les installations d'eau, les cours d'eau, les réseaux, sont devenus des cibles potentielles et de nombreux pays s'organisent pour protéger leurs installations les plus critiques. Enfin, troisième menace préoccupante : le changement climatique. On considère aujourd'hui que 90 % des catastrophes naturelles sont liées à l'eau ou ont un impact sur la ressource. Les dérèglements du climat risquent de renforcer cette proportion : inondations, tempêtes, sécheresses, submersions littorales avec pour conséquences une augmentation des risques pour la sécurité : alimentaire, sanitaire, énergétique, environnementale, menant in fine à des risques de conflits. Ces nouvelles menaces imposent de mettre en place des stratégies de résilience.

Les nouvelles attentes pour nos clients

Les enjeux macroéconomiques qui pèsent sur la ressource en eau font évoluer les priorités de nos clients. Le monde doit en effet s'adapter à ces changements et à ces risques, mais en réalité au quotidien, ce sont nos clients qui doivent relever ces défis.

> Les enjeux pour les villes

La qualité de l'eau et la continuité du service.


C'est un besoin fondamental dans les pays en développement, et à une autre échelle, dans les pays développés. C'est pourquoi nous ne cessons de développer des solutions innovantes, qui permettent d'optimiser en permanence la qualité du service. Cela passe notamment par la digitalisation de nos solutions : des centres d'Hypervision pour les exploitants des services essentiels, le tableau de bord Urban Board pour permettre à l'élu d'avoir une vue d'ensemble sur sa ville et enfin, l'application Urban Pulse pour faciliter la ville aux citoyens et leur permettre d'agir avec la

fonction CityFix.

L'accès à la ressource et l'inclusion sociale.
Pour Veolia, l'accès à l'eau recouvre tant l'accès à la ressource physique à travers des solutions permettant de ne pas la gaspiller et de mieux la distribuer, que l'accessibilité sociale. À Nagpur en Inde, nous avons permis à 6,5 millions de personnes d'accéder à l'eau potable et à 3 millions de personnes d'accéder à l'assainissement. Cela s'inscrit dans le cadre des Objectifs de Développement Durable des Nations unies. En France nous avons mis en place le programme « Eau solidaire » avec des échelonnements de paiement, des distributions de chèques eau avec les CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale). À titre d'exemple, pour le contrat du SEDIF, ce sont 1 % des recettes du contrat qui sont consacrés au programme Eau solidaire. De 2012 à 2024, durée du nouveau contrat, cela représentera 25 millions d'euros.

Le contrôle des coûts.
Partout dans le monde, les finances publiques sont contraintes. Nous avons pris des mesures d'accompagnement adaptées à chacune, permettant, sans altérer la qualité du service, d'en optimiser le coût. Cela passe par exemple par l'efficacité énergétique des services d'eau et toutes nos solutions garantissant une performance opérationnelle sans équivalent dans le monde.

L'anticipation des risques terroristes et la résilience.
Les risques qui pèsent sur les villes sont de plus en plus nombreux. Celles-ci demandent de plus en plus de soutien dans l'anticipation et la gestion des crises. C'est ce que Veolia a fait par exemple à Tianjin lors de la contamination des eaux au cyanure pendant l'été 2015.

À travers nos solutions, nous voulons aider les villes à devenir plus résilientes face aux évènements extrêmes, plus intelligentes, plus sobres dans l'usage des ressources naturelles, plus inclusives et enfin plus agréables à vivre, pour y attirer les plus exigeants des citadins.

Les enjeux pour les industriels

• Optimisation du coût global.

Les industriels ont besoin de garantir leur efficacité économique. Cela nous positionne à un autre niveau, non plus celui de simple sous-traitant, mais de partenaire stratégique, c'est-à-dire de partenaire de leur compétitivité et de leur développement. Par exemple, en transformant 98 % des eaux usées en énergie verte (biogaz), l'usine Mars de Veghel aux Pays-Bas (la plus grande usine de fabrication de confiseries au monde), baissera sa facture énergétique de 10 %.

• Réduction des empreintes environnementales.

Alors que de nombreuses entreprises prennent des engagements de plus en plus ambitieux dans le domaine environnemental, la réduction de leur empreinte carbone, eau et énergie devient un enjeu majeur. Danone et Veolia ont décidé de s'allier autour de quatre thèmes : la gestion du cycle de l'eau, la gestion des déchets, l'agriculture durable et l'efficacité énergétique. Le partenariat conclu lors de la COP 21, vise notamment l'atteinte des objectifs de développement durable de Danone : réduction de 60 % de la consommation d'eau sur ses sites d'ici 2020, division par 2 des émissions de CO2 en 2020, puis suppression totale de celles-ci en 2050.

Réputation.

La question de la réputation est un enjeu clé pour les marques grand public qui sont potentiellement exposées à des campagnes militantes. C'est en donnant des garanties fortes sur tous nos services que nous avons su gagner la confiance des plus grandes marques agroalimentaires ou du secteur pétrole et gaz par exemple. Nestlé, Coca Cola, Danone, Mendelez, Shell, Chevron, Total et bien d'autres nous confient la gestion de leurs eaux industrielles, en sachant que leur réputation sera préservée.

• Durcissement réglementaire.

Partout dans le monde, les réglementations sont de plus en plus strictes, qu'il s'agisse de la qualité de l'eau déversée en milieu naturel comme des quantités extraites. La Chine applique aujourd'hui la réglementation la plus sévère du monde. C'est l'une des raisons qui ont incité Sinopec, géant pétrochimique, à nous confier la gestion du cycle complet de l'eau de son site de Yanshan situé près de Pékin.

• Obtention et maintien des licences d'opérer.

Les pouvoirs publics et la société civile attendent des industriels qu'ils limitent au maximum les pollutions et les prélèvements dans la nature, afin d'éviter les conflits d'usage là où les ressources sont rares et précieuses. Protéger leur droit d'opérer est primordial pour les industries extractives. Pour Anglogold Ashanti au Ghana, Veolia exploite et entretient l'usine de traitement d'eau de la mine d'Iduapriem depuis 2014. Durant les deux années du contrat initial, Veolia a contribué à améliorer significativement la performance environnementale d'AngloGold Ashanti, qui nous a renouvelé sa confiance en 2016.

En Asie et en Amérique, en Europe et au Moyen-Orient, des entreprises géantes tirent l'économie mondiale. Veolia souhaite s'associer à leur croissance, et se positionne non pas comme un sous-traitant mais comme un partenaire stratégique, c'est-à-dire un partenaire de leur compétitivité et de leur développement.

Approche intégrée et innovation : la réponse de Veolia aux nouveaux enjeux de l'eau

Veolia est aujourd'hui le mieux placé pour répondre aux nouveaux enjeux et priorités de nos clients dans le domaine de l'eau, qu'ils soient municipaux ou industriels. L'eau ne peut pas être seulement considérée comme un bien économique, une commodité. C'est un bien environnemental et social, rendant sa gestion plus difficile et complexe. Il faut tout à la fois prendre en considération les aspects techniques, institutionnels, organisationnels, réglementaires, en plus de toutes les problématiques financières, sociétales et environnementales. Nous ne regardons jamais le sujet de l'eau comme un sujet isolé mais comme une somme d'enjeux interdépendants. Seule une approche globale, telle que celle de Veolia, permettra de répondre à l'ensemble de ces besoins, aujourd'hui et demain.

Lorsque nos clients miniers australiens font appel à nous, ce n'est pas uniquement pour notre savoir-faire opérationnel, c'est aussi pour notre capacité à développer, en partenariat avec eux, une économie locale qui profite à toute la population, en particulier les populations aborigènes à qui nous offrons des formations.

À Durban en Afrique du Sud, en réutilisant les eaux usées de la ville pour les industriels locaux, nous apportons
certes un savoir-faire technique et opérationnel, mais nous faisons surtout profiter les populations les plus défavorisées d'un accès sécurisé à l'eau. En effet, une partie des bénéfices réalisés sur ce contrat sert au financement de l'accès. C'est toute notre ingénierie sociale qui est à l'oeuvre, notre approche globale.

Par ailleurs, nous sommes aujourd'hui un des seuls acteurs du monde de l'eau à allier les compétences et les expertises d'opérateur et d'équipementier. Cela garantit la connaissance la plus fine du marché et une capacité à répondre à l'ensemble des enjeux.

C'est cette approche intégrée, tant dans les solutions que nous apportons à nos clients que dans la manière d'articuler nos expertises eau, énergie et matière, alliée à une capacité d'innovation unique, qui nous permet de nous démarquer de nos concurrents. Empreinte géographique large, recherche et innovation dédiées, palette de services complète : Veolia est aujourd'hui le mieux placé pour saisir les opportunités du marché de l'eau.

Nos solutions pour pallier la raréfaction de la ressource en eau

SINOPEC : RÉDUIRE L'EMPREINTE HYDRIQUE DU PREMIER RAFFINEUR D'ASIE

ANTERO RESOURCES : TRAITER ET RECYCLER LES EAUX ISSUES DE LA PRODUCTION DE GAZ ET DE PÉTROLE DE SCHISTE

WINDHOEK : PRODUIRE DE L'EAU POTABLE À PARTIR DES EAUX USÉES

DESSALEMENT MEMBRANAIRE : SUR SHARQIYAH, UNE VITRINE MONDIALE

DESSALEMENT THERMIQUE : AZ ZOUR NORTH, RÉCUPÉRER L'ÉNERGIE FATALE POUR DESSALER L'EAU DE MER

Nos solutions pour optimiser la qualité du service d'eau

SERVO : UN CENTRE DE PILOTAGE HIGH TECH POUR LE PLUS GRAND SERVICE D'EAU EN FRANCE ET EN EUROPE

SHANGHAI PUDONG : 14 ANS D'INNOVATION ET D'EXPERTISE AU SERVICE DE LA GESTION DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

SWIM : LE GESTIONNAIRE D'EAU INTÉGRÉ DES VILLES INTELLIGENTES

Nos solutions pour prévenir les nouveaux risques sur la ressource en eau

LA NOUVELLE-ORLÉANS : VEOLIA ET SWISS RE S'ALLIENT POUR METTRE EN PLACE UNE STRATÉGIE COMPLÈTE DE RÉSILIENCE

KAPTA : LONDRES, PARIS, NICE, SHANGHAI SÉCURISENT LEURS GRANDS ÉVÉNEMENTS AVEC VEOLIA

FROGBOX : L'INNOVATION QUI ÉVALUE LA TOXICITÉ DES EAUX USÉES EN SORTIE D'USINE

La Sté Veolia Environnement SA a publié ce contenu, le 19 December 2016, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le02 January 2017 13:33:12 UTC.


© Publicnow 2017
Toute l'actualité sur VEOLIA ENVIRONNEMENT
05/12Veolia finalise la rétrocession à Suez d'activités déchets en Grande-Bretagne
AW
05/12Royaume-Uni : Veolia a finalisé la vente d'activités de déchets à Suez
DJ
05/12Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Mardi 6 décembre 2022
AO
05/12Royaume-Uni: Veolia finalise la vente d'activités de déchets pour 2 milliard..
AO
05/12Cp - Remèdes Antitrust Au Royaume-un : Veolia finalise la vente des activités de déchets p..
PU
05/12Veolia boucle la vente de £2 mds d'actifs dans le cadre du rachat de Suez
RE
05/12Analyse sectorielle Pétrole - Parapétrolier : des p..
AO
02/12Estelle Brachlianoff : « Les solutions concrètes pour faire face aux défis écologiques et ..
PU
01/12Séché, plus forte baisse du marché SRD à la clôture du jeudi 1er décembre 2022 -
AO
01/12Veolia : BlackRock dépasse les 5% des votes
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VEOLIA ENVIRONNEMENT
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 40 716 M 42 786 M -
Résultat net 2022 1 000 M 1 050 M -
Dette nette 2022 18 314 M 19 245 M -
PER 2022 19,2x
Rendement 2022 4,45%
Capitalisation 17 230 M 18 106 M -
VE / CA 2022 0,87x
VE / CA 2023 0,84x
Nbr Employés 179 718
Flottant 93,5%
Graphique VEOLIA ENVIRONNEMENT
Durée : Période :
Veolia Environnement : Graphique analyse technique Veolia Environnement | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique VEOLIA ENVIRONNEMENT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 14
Dernier Cours de Clôture 25,05 €
Objectif de cours Moyen 31,32 €
Ecart / Objectif Moyen 25,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Estelle Karine Brachlianoff Chief Executive Officer & Director
Claude Olivier Francois Laruelle Chief Financial Officer
Antoine Frérot Chairman
Christophe Nebon Director-Technical & Performance
Didier Bove CIO, Senior VP-Information Systems & Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
VEOLIA ENVIRONNEMENT-22.57%18 016
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY165.15%106 821
SEMPRA ENERGY25.44%52 157
ELECTRICITÉ DE FRANCE21.50%47 005
NATIONAL GRID PLC-3.76%45 732
ENGIE11.07%36 713