Vivendi a dévoilé mercredi une série de mesures visant à protéger et à authentifier les contenus produits par ses filiales face à l'essor de l'IA.

Le groupe de médias indique qu'il a notamment décidé de rejoindre la Coalition for Content Provenance and Authenticity (C2PA), un groupement qui compte Adobe, Google, Intel, Microsoft, OpenAI et la BBC parmi ses membres fondateurs.

L'objectif de l'organisation est de proposer des solutions techniques en accès libre ('open source') permettant de lutter contre la désinformation, la fraude en ligne et le piratage des créations, via la blockchain.

Vivendi devient également membre de la Ligue pour la Sécurité du Web 3.0, qui compte déjà une centaine de membres, et présidera la commission en charge de la protection des propriétés intellectuelles.

Concernant ses communiqués de presse, le groupe compte les authentifier en ayant recours au standard 'C2PA' lui-même basé sur la blockchain publique Ethereum grâce à une solution développée par la startup Nodle.

Parallèlement, le magazine Capital de Prisma Media devient le premier média
mondial à déployer une solution d'accès à certains de ses contenus en mode 'token gated', une nouvelle forme de monétisation via des jetons cryptographiques.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.