Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Vivendi SE    VIV   FR0000127771

VIVENDI SE

(VIV)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Vivendi : les bons résultats 2020 confirment la résilience des principales activités du Groupe

03/03/2021 | 20:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

  • Chiffre d’affaires 2020 en progression de 1,2 % par rapport à 2019 à 16,09 milliards d’euros
  • EBITA 2020 en hausse de 6,6 % par rapport à 2019 à 1,63 milliard d’euros
  • Le résultat des activités avant impôt et intérêts minoritaires1 progresse de 47,7 % par rapport à 2019 à 2,18 milliards d’euros
  • Universal Music Group : réussite de l’ouverture du capital avec 20 % détenus par un consortium mené par Tencent ; projet de distribution de 60 % du capital aux actionnaires

Regulatory News:

Vivendi (Paris:VIV):

 

CHIFFRES CLÉS 2020

(en millions d’euros)

 

 

Variation par

rapport
à 2019

Variation à change

et périmètre

constants2 par

rapport à 2019

Chiffre d’affaires

16 090 M€

+1,2 %

-0,6 %

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)3,4

1 627 M€

+6,6 %

+3,7 %

Résultat opérationnel (EBIT)4

1 468 M€

+6,3 %

 

Résultat des activités avant impôt et minoritaires1

2 182 M€

+47,7 %

 

Ce communiqué présente des résultats consolidés, audités, établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi du 1er mars 2021, examinés par le Comité d’audit du 1er mars 2021 et par le Conseil de surveillance du 3 mars 2021.

Le Conseil de surveillance de Vivendi, qui s’est réuni ce jour sous la présidence de Yannick Bolloré, a examiné les comptes consolidés du Groupe de l’année 2020, arrêtés par le Directoire le 1er mars 2021.

En 2020, le chiffre d’affaires s’élève à 16 090 millions d’euros, en hausse de +1,2 %. Cette augmentation résulte principalement de la progression d’Universal Music Group (UMG), de Groupe Canal+ et d’Editis2, partiellement compensée par le ralentissement des autres activités, principalement Havas Group et Vivendi Village, impactées par les conséquences de la crise sanitaire. A taux de change et périmètre constants2, le chiffre d’affaires est presque stable (-0,6 %) par rapport à 2019.

Après une belle progression au premier trimestre 2020 (+4,4 % à taux de change et périmètre constants2) et un fléchissement au deuxième trimestre (-7,9 %), le chiffre d’affaires de Vivendi s’est redressé au cours des troisième (+0,7 %) et quatrième (+0,7 %) trimestres.

Au second semestre 2020, à taux de change et périmètre constants2, le chiffre d’affaires progresse légèrement (+0,7 %) par rapport au second semestre 2019, comparé à une baisse de 2,0 % au premier semestre 2020.

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’élève à 1 627 millions d’euros, en augmentation de 6,6 % par rapport à 2019. À taux de change et périmètre constants2, l’EBITA augmente de 3,7 %, essentiellement grâce à la progression d’UMG et de Groupe Canal+.

Le résultat opérationnel (EBIT) s’élève à 1 468 millions d’euros, en progression de 6,3 % par rapport à 2019.

Les autres charges et produits financiers sont un produit net de 589 millions d’euros, contre un produit net de 65 millions d’euros en 2019. En 2020, la réévaluation des participations dans Spotify et Tencent Music Entertainment s’élève à un montant net de 591 millions d’euros, contre 139 millions d’euros en 2019. En outre, Vivendi a reçu en 2020 un complément de prix de 56 millions d’euros au titre de la cession de GVT réalisée en 2015, à la suite du dénouement favorable d’un contentieux fiscal au Brésil.

La cession le 31 mars 2020 de 10 % du capital d’UMG à un consortium mené par Tencent est comptabilisée, conformément aux normes IFRS, comme une cession d’intérêts minoritaires et n’affecte donc pas le résultat consolidé. En conséquence, en application de la norme IFRS 10, la plus-value de cession de 10 % du capital d’UMG est enregistrée directement en augmentation des capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SE pour 2 385 millions d’euros.

L’impôt dans le résultat net est une charge nette de 575 millions d’euros, contre un produit net de 140 millions d’euros en 2019. Hors l’impact du produit d’impôt courant de 473 millions d’euros comptabilisé en 2019 à la suite de la décision favorable du Conseil d’Etat concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé, l’impôt dans le résultat net a augmenté de 242 millions d’euros en 2020.

La part du résultat net revenant aux intérêts minoritaires s’élève à 167 millions d’euros, contre 34 millions en 2019. Cette hausse de 133 millions d’euros correspond essentiellement à la part du consortium mené par Tencent dans le résultat net d’UMG à compter du 31 mars 2020.

Le résultat des activités avant impôt et minoritaires, permettant la meilleure comparaison par rapport aux résultats de 20191, est un bénéfice de 2 182 millions d’euros, en hausse de 47,7 %.

Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 1 440 millions d’euros (1,26 euro par action de base), contre 1 583 millions d’euros en 2019 (1,28 euro par action de base). Hors le produit d’impôt courant de 473 millions d’euros concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé enregistré en 2019, le résultat net, part du groupe progresse de 29,7 %.

Le résultat net ajusté est un bénéfice de 1 228 millions d’euros (1,08 euro par action de base), contre 1 741 millions d’euros en 2019 (1,41 euro par action de base), en baisse de 29,5 %. En 2019, il comprenait le produit d’impôt courant de 473 millions d’euros concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé.

Au 31 décembre 2020, l'endettement financier net de Vivendi a augmenté de 889 millions d’euros à 4 953 millions d’euros au 31 décembre 2020.

En cas de distribution de 60 % du capital d’UMG, qui devrait impliquer le remboursement par ce dernier de l’emprunt qu’il a contracté auprès de Vivendi, et compte tenu des 2,8 milliards d’euros reçus de la vente de 10 % supplémentaires du capital d’UMG à un consortium mené par Tencent, la dette nette pro-forma du Groupe s’établirait à 0,3 milliard d’euros, sur base du bilan au 31 décembre 2020.

Vivendi dispose par ailleurs de capacités de financement importantes. Au 31 décembre 2020, les lignes de crédit confirmées du Groupe étaient disponibles à hauteur de 3,3 milliards d’euros.

Au 31 décembre 2020, la durée moyenne « économique » de la dette financière du groupe, calculée en considérant que les lignes de crédit à moyen terme disponibles dans le groupe peuvent être utilisées pour rembourser les emprunts les plus courts existant dans le groupe, est de 4,8 années (contre 5,3 années au 31 décembre 2019).

Les fonds propres consolidés de Vivendi s’élevant à 16,431 milliards d’euros, le taux de gearing du Groupe (rapport de la dette nette aux fonds propres) s’établit à 30 % au 31 décembre 2020.

Bien que les impacts de la pandémie du Covid-19 soient plus sensibles pour certains pays ou métiers que pour d’autres, sur l’exercice 2020, Vivendi a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux et divertir ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités ont montré une bonne résistance, en particulier celles de la musique et de la télévision payante. En revanche, comme anticipé, les autres activités telles que Havas Group et Vivendi Village (en particulier les spectacles vivants) ont été affectées par les effets de la crise sanitaire. Editis a bénéficié d’un fort rebond de son activité depuis juin 2020 en France.

Vivendi analyse en permanence les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile à ce jour de déterminer comment elle impactera ses résultats sur l’exercice 2021. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d’être plus impactés que les autres. Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

Projet de distribution de 60 % du capital d’UMG aux actionnaires de Vivendi

Les grands actionnaires institutionnels de Vivendi réclament depuis plusieurs années la scission ou la distribution d’Universal Music Group (UMG) pour diminuer la décote de conglomérat de Vivendi.

Le Directoire souhaitait, avant de pouvoir envisager de répondre à cette demande, valoriser UMG à sa juste valeur afin de mieux servir les intérêts de ses actionnaires et favoriser ainsi la réalisation de son plan de développement d’un grand groupe de contenus, de médias et de communication.

Le Président du Directoire avait fixé un objectif de valeur d’entreprise minimum pour UMG de 30 milliards d’euros. L’entrée du consortium mené par Tencent à hauteur de 20 % du capital d’UMG, finalisée entre mars 2020 et janvier 2021 sur la base de cette valorisation, ainsi que la demande de nouveaux investisseurs à des prix potentiellement supérieurs, permettent désormais au Directoire d’envisager une distribution, en actions, de 60 % du capital d’UMG aux actionnaires de Vivendi.

Cette distribution, exclusivement en nature, interviendrait à titre de distribution exceptionnelle (« special dividend »). La cotation des actions UMG, émises par sa société faîtière, serait demandée sur le marché réglementé d’Euronext NV à la bourse d’Amsterdam, dans un pays où était implanté un des sièges historiques d’UMG.

Une Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Vivendi sera convoquée le 29 mars 2021 afin de modifier les statuts et de permettre le principe de cette distribution en nature, en vue de la poursuite de ce projet. En cas de vote positif de ses actionnaires, une assemblée générale pourrait aboutir avant fin 2021 afin de décider de cette distribution de titres UMG.

Prisma Media

Le 23 décembre 2020, Vivendi a signé une promesse d’achat pour 100 % de Prisma Media. Prisma Media est le groupe de presse français numéro un du secteur, sur le print et le digital, avec vingt marques phares incontournables de la presse magazine, de Femme Actuelle à GEO, en passant par Capital, Gala ou Télé-Loisirs.

Le projet d’acquisition reste soumis, conformément à la réglementation en vigueur, à l’information-consultation des instances représentatives du personnel de Prisma Media, à l’obtention des autorisations des autorités de la concurrence compétentes ainsi qu’à la finalisation de la documentation juridique.

Prisa

Le 25 janvier 2021, Vivendi a annoncé qu’il détenait 9,9 % du capital de Prisa. Ce dernier, qui possède El Pais, Santillana, Cadena SER, Radio Caracol, AS ou encore Los 40 Principales, est le leader des médias et de l’éducation du monde hispanophone.

La prise de participation dans Prisa s’inscrit dans la stratégie de Vivendi de se renforcer en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication, et d’élargir son accès aux marchés de langue espagnole en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis.

Retour aux actionnaires

Depuis le 1er janvier 2020, Vivendi a acheté 96,52 millions de ses propres actions (soit 8,14 % de son capital), représentant un montant de 2,35 milliards d’euros, dont 23,02 millions d’actions dans le cadre du précédent programme de rachat et 73,50 millions d’actions dans le cadre du programme en cours.

Au 3 mars 2021, Vivendi détient 100,44 millions d’actions d’autocontrôle, représentant 8,47 % du capital.

Par ailleurs, l’Assemblée générale annuelle des actionnaires du 22 juin 2021 se prononcera sur la proposition d’un dividende ordinaire de 0,60 euro par action au titre de l’exercice fiscal 2020. Il représente un rendement d’un peu moins de 2 %. Le détachement du coupon interviendrait le 23 juin 2021 pour une mise en paiement le 25 juin 2021.

Creation Unlimited, la raison d’être de Vivendi

Vivendi offre un environnement privilégié à tous les talents des industries créatives. Dans ce cadre, le Groupe a défini par la signature Creation Unlimited sa raison d’être, soit libérer la création en révélant tous les talents, en valorisant toutes les idées, toutes les cultures et en les partageant avec le plus grand nombre.

Cette raison d’être est créatrice de valeur pour l’entreprise et pour toute la communauté des créateurs. Elle constitue un véritable engagement de la part de Vivendi, de son management et de l’ensemble de ses salariés.

Elle revêt trois dimensions :

  • Mettre en œuvre tous les moyens pour favoriser une création plurielle, inclusive et originale.
  • Guider les nouveaux talents et accompagner les talents confirmés dans leur démarche artistique et professionnelle.
  • Faire rayonner le plus largement possible les plus beaux contenus et talents.

Evolution du programme RSE

Vivendi a redéfini en 2020 son programme RSE, en mettant en perspective ses impacts sociaux, sociétaux et environnementaux et se fixant un premier cap à l’horizon 2025. Intitulé Creation for the Future, le nouveau programme est directement lié à la raison d’être du Groupe.

Le nouveau programme se décline en trois piliers :

  • Creation for the Planet, « Innover pour préserver la planète », structure l’engagement du Groupe à répondre à l’urgence climatique et protéger l’environnement. Vivendi a défini sa stratégie climat 2020-2035, en cohérence notamment avec l’Accord de Paris de 2015 et l’initiative Science-Based Targets qu’il a rejoint cette année. Le Groupe souhaite par ailleurs aller plus loin en atteignant la neutralité carbone (« Net Zero ») à compter de 2025, sachant que certaines entités sont d’ores et déjà neutres.
  • Creation for Society, « Imaginer la société de demain », traduit la responsabilité sociétale qui incombe au Groupe à travers les contenus qu’il produit ou diffuse. Vivendi s’engage notamment à œuvrer à des sociétés ouvertes en rendant la culture et l’éducation plus accessibles.
  • Creation With All, « Construire ensemble un monde responsable », formalise l’ambition de Vivendi d’associer ses parties prenantes internes et externes dans la construction d’un monde plus inclusif et responsable.

Le programme RSE constitue un formidable levier de performance et permet à Vivendi de partager la valeur qu’il crée avec toutes ses parties prenantes.

Une communication financière ESG renforcée

L’année 2020 est également marquée par l’accélération de l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à la communication financière de Vivendi. Cette dynamique, impulsée par le Président du Conseil de Surveillance, Yannick Bolloré, lors de l’Assemblée générale du 20 avril 2020, se caractérise par l’intensification de la collaboration entre les différents groupes de travail internes transverses et par l’approfondissement du dialogue avec les investisseurs et analystes ESG.

Vivendi a consulté les principaux investisseurs institutionnels ESG français et internationaux présents au capital de Vivendi. Il peut ainsi mieux appréhender leurs méthodologies, leurs attentes et leur perception ESG du Groupe.

Commentaires financiers sur les activités de Vivendi

Universal Music Group

En 2020, le chiffre d’affaires d’Universal Music Group (UMG) s’élève à 7 432 millions d’euros, en hausse de 4,7 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019 (+3,8 % en données réelles).

Le chiffre d'affaires de la musique enregistrée progresse de 6,7 % à taux de change et périmètre constants grâce principalement à la croissance des revenus liés aux abonnements et au streaming (+16,2 %) qui compensent plus que largement les baisses de 6,0 % des ventes physiques par rapport à 2019, et de 19,0 % des ventes de téléchargements.

Parmi les meilleures ventes de musique enregistrée en 2020, figurent les nouveaux albums de The Weeknd, Lil Baby, Pop Smoke, BTS, Justin Bieber, King & Prince, Taylor Swift et Juice WRLD, ainsi que la poursuite des ventes de Billie Eilish et Post Malone.

En 2020, UMG compte quatre artistes dans le Top cinq de Spotify (Drake, J Balvin, Juice WRLD et The Weeknd), la chanson numéro un de l’année (Blinding Lights de The Weeknd) et deux des trois meilleurs albums (After Hours de The Weeknd et Hollywood’s Bleeding de Post Malone). Par ailleurs, selon les données de Nielsen Music/MRC, UMG détient les six meilleurs albums de l’année avec Lil Baby, Taylor Swift, Pop Smoke, The Weeknd, Juice WRLD et Post Malone.

Le chiffre d’affaires de l’édition musicale augmente de 14,4 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019, porté par la croissance des revenus liés aux abonnements et au streaming ainsi que par un produit lié à une réclamation de royalties au deuxième trimestre 2020.

Le 7 décembre 2020, Universal Music Publishing Group (UMPG) a annoncé un accord historique, en acquérant l’ensemble du catalogue des chansons de Bob Dylan, qui compte plus de 600 droits d’auteur, couvre une durée de 60 ans, et est réinterprété plus de 6 000 fois par des artistes de nombreux pays, cultures et genres musicaux.

Le chiffre d’affaires du merchandising et des autres activités diminue de 39,6 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019, impacté par les conséquences de crise sanitaire sur l’activité des concerts et des points de ventes.

Porté par la croissance du chiffre d’affaires et du mix-produit ainsi que par une maîtrise des coûts, le résultat opérationnel ajusté d’UMG s’établit à 1 329 millions d’euros, en progression de 20,1 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019 (+18,3 % en données réelles).

Le 8 février 2021, UMG et TikTok ont annoncé un accord mondial qui prévoit une rémunération équitable pour les artistes et les compositeurs de chansons, et qui élargit et améliore considérablement les relations existantes entre les deux sociétés, en favorisant le développement de nouvelles expériences innovantes et la capacité à forger des liens plus étroits entre les fans et les artistes.

Groupe Canal+

Fin décembre 2020, le portefeuille global d'abonnés de Groupe Canal+ (individuels et collectifs) atteint 21,8 millions, dont 8,7 millions en France métropolitaine, contre 20,3 millions à fin décembre 2019.

En 2020, le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ s’élève à 5 498 millions d’euros, en progression de 4,4 % par rapport à 2019 (-0,9 % à taux de change et périmètre constants).

La télévision payante en France métropolitaine enregistre une croissance nette de son portefeuille total d’abonnés de 262 000 abonnés sur les 12 derniers mois.

Le chiffre d’affaires à l’international progresse très fortement de 19,8 % (+4,0 % à taux de change et périmètre constants), en raison de la hausse importante du parc d’abonnés (+1,2 million en un an) dans l’ensemble des zones à l’exception de la zone Asie-Pacifique, et de la réussite de l’intégration de M7.

Le chiffre d’affaires de Studiocanal recule de 17,0 % en un an, les activités de tournage et de distribution de films et de séries ayant été particulièrement impactées par la crise sanitaire. Les bonnes performances du catalogue permettent néanmoins de compenser partiellement cette baisse.

En 2020, la profitabilité de Groupe Canal+ progresse par rapport à 2019. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) est en forte hausse de +26,7 % à 435 millions d’euros, contre 343 millions d’euros en 2019.

En octobre 2020, Groupe Canal+ a annoncé détenir 12 % du capital de la société sud-africaine MultiChoice Group Ltd, le leader de la télévision payante en Afrique sub-saharienne anglophone et lusophone, devenant son second actionnaire.

Groupe Canal+, distributeur français exclusif de Disney+ depuis son lancement le 7 avril 2020 au sein des offres Canal+, a signé des accords de distribution avec Orange et Free au quatrième trimestre 2020 afin d’élargir la diffusion de ce service de streaming.

En décembre 2020, Groupe Canal+ a obtenu l’autorisation du Conseil supérieur de l’Audiovisuel de renouveler sa fréquence TNT en France pour une durée de trois ans, soit jusqu’au 6 décembre 2023. Ce mode de réception concerne près de 2 % des abonnés du Groupe à fin décembre 2020.

Le 4 février 2021, la Ligue de Football Professionnel et Groupe Canal+ ont annoncé un accord global concernant les droits audiovisuels de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT pour la saison 2020-2021. Depuis la 25ème journée de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT, et jusqu’à la fin de la saison 2020-2021, Groupe Canal+ dispose à chaque journée des droits audiovisuels exclusifs, en direct et en intégralité, de l’ensemble des matchs de Ligue 1 Uber Eats et de huit des dix matchs de Ligue 2 BKT. Outre les droits de ces matchs, Groupe Canal+ détient l’intégralité des droits magazines en semaine et le week-end.

En outre, Canal+, partenaire du TOP 14 depuis plus de 35 ans, a remporté le 2 mars 2021, le dernier appel d’offres de la Ligue Nationale de Rugby pour les droits de diffusion en France jusqu'à la saison 2026-2027 incluse. Ces droits de diffusion portent sur l'intégralité des matches de TOP 14 en exclusivité, en direct et quasi-direct, ainsi que sur les émissions qui y sont consacrées, pour tous supports.

Havas Group

Au cours du quatrième trimestre 2020, l’activité économique mondiale poursuit sa reprise progressive dans la lignée du troisième trimestre. Le marché publicitaire est plus stable et continue de s’améliorer, de façon différenciée selon les zones géographiques et selon les secteurs.

Dans ce contexte, Havas Group enregistre un quatrième trimestre en nette amélioration avec une croissance organique du revenu net5 de -7,5 %, comparée à -10,4 % au troisième trimestre 2020.

L’ensemble des zones géographiques continue d’enregistrer une amélioration de leurs performances6 ou de les consolider, à l’exception de la zone Asie-Pacifique. Les agences nord-américaines continuent de bien résister, grâce à la bonne dynamique du marché publicitaire et à la résilience de la communication santé. Sous l’impulsion des activités Création et Media, l’Europe affiche globalement une meilleure performance, toutefois contrastée selon les pays. L’Amérique latine consolide son redressement et une nouvelle organisation est mise en place dans les agences d’Asie-Pacifique.

Le chiffre d’affaires 2020 d’Havas Group s’établit à 2 137 millions d’euros, en recul de 10,1 % (-10,8 % à taux de change et périmètre constants) par rapport à 2019. Le revenu net s’élève à 2 049 millions d’euros, en baisse de 9,2 % par rapport à 2019. La croissance organique est de -9,9 % par rapport à 2019. Les effets de change sont négatifs de -1,4 % (+2,5 % en 2019) et la contribution des acquisitions est de +2,1 %.

En 2020, le résultat opérationnel ajusté (EBITA) atteint 121 millions d’euros, contre 225 millions d’euros en 2019. Grâce à son agilité, les bénéfices du plan d’ajustement des coûts, initié dès le début de la crise, permettent à Havas Group d’absorber plus de la moitié de la baisse de ses revenus sur l’ensemble de l’année 2020 (avant charges de restructuration).

Havas Group aborde l’année 2021 avec confiance : l’activité commerciale du groupe, notamment au second semestre, est très dynamique grâce aux gains de nouveaux clients prestigieux tels que Jacobs Douwe Egberts, Epic Games, Tetra Pack ou encore PMU. Le renforcement des offres existantes et le lancement de deux nouvelles offres innovantes, Havas CX et Havas Market, rendent les expertises d’Havas Group encore plus attractives. Le plan d’ajustement des coûts et l’introduction de nouvelles organisations lui permettent d’être en ordre de marche et de saisir les opportunités de croissance de ses marchés. Havas Group demeure toutefois attentif à l’évolution du contexte économique et social.

Editis

Dans un contexte extrêmement perturbé en 2020, avec la fermeture, pendant certaines périodes, d’une grande partie des points de vente en France (le marché de l’édition a chuté de 67 % en avril, 25 % en mai et 35 % en novembre), le marché termine en légère baisse de 2,7 % par rapport à 2019 (source GfK 2020), démontrant sa résilience. Certains segments, comme le tourisme, ont, en revanche, été lourdement affectés.

En 2020, le chiffre d’affaires d’Editis atteint 725 millions d’euros, en léger recul de 1,3 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019. En 2020, il bénéficie de façon moins importante qu’en 2019 de la réforme scolaire.

Grâce à ses marques Nathan et Bordas, dans un marché très concurrentiel, Editis conforte sa position en éducation et reste le leader de la réforme de la classe de Terminale pour le lycée général.

La littérature générale des maisons d’Editis et de ses éditeurs partenaires ont enregistré de bonnes performances, quel que soit leur domaine. Editis est le groupe d’édition le mieux représenté dans le Top 20 des meilleures ventes de nouveautés 2020 en France, avec neuf titres vendus7.

De même, plusieurs des parutions de la rentrée littéraire d’Editis ont remporté des Prix comme La Grâce de Thibault de Montaigu aux éditions Plon, qui s’est vu attribuer le Prix de Flore7.

Nimba éditions, maison d’édition 100 % ivoirienne lancée en s’appuyant sur la présence locale des entités du groupe Vivendi, a publié ses premiers titres en décembre 2020. Elle a pour ambition de révéler les talents locaux et proposer des contenus pertinents et intelligents aux lecteurs de Côte d’Ivoire et des pays francophones limitrophes.

En 2020, le résultat opérationnel ajusté (EBITA) d’Editis s’établit à 38 millions d’euros, contre 43 millions d’euros pour la même période de 2019 (pro forma sur 12 mois). Le résultat opérationnel courant progresse de 2,4 % à taux de change et périmètre constants par rapport à 2019, grâce à la maîtrise des coûts.

Autres activités

En 2020, le chiffre d’affaires de Gameloft atteint 253 millions d’euros, en baisse de 2,1 % par rapport à 2019 (-1,5% à taux de change et périmètre constants). Les ventes sur les plateformes OTT, qui représentent 74 % du chiffre d’affaires total de Gameloft, progressent de 0,9 %, portées par le succès d’Asphalt 9: Legends sur téléphone mobile, PC et la Nintendo Switch (+30 % de croissance annuelle) et la résilience du catalogue. Disney Magic Kingdoms, March of Empires, Asphalt 9: Legends, Dragon Mania Legends et

Asphalt 8: Airborne, enregistrent les meilleures ventes en 2020, représentant 53 % du chiffre d’affaires total. Gameloft a poursuivi en 2020 son plan de transformation interne qui s’est traduit par une forte baisse de ses charges opérationnelles et une progression sensible de ses marges. En 2020, le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’est ainsi amélioré de 12 millions d’euros pour s’établir à -24 millions d’euros.

Après un très bon démarrage au début du premier trimestre 2020, les mesures de confinement prises progressivement en Europe et en Afrique pèsent très fortement sur les activités de Vivendi Village en 2020. D’importantes mesures de réduction des coûts sont mises en place. De nouveaux formats de concerts et de spectacles accessibles à distance par le public et s’appuyant sur différentes formes de monétisation sont expérimentés avec succès. Deux événements de musique techno (Junction 2), en juillet 2020 et en janvier 2021, ont rassemblé à chaque fois 3 millions de fans partout dans le monde. Des concerts payants se sont tenus en live streaming, avec M Pokora et Jenifer en décembre 2020. Ces initiatives pourraient se révéler un complément naturel et pérenne aux activités de spectacle vivant en présentiel, et être générateur de revenus supplémentaires.

Nouvelles Initiatives regroupe les activités de Dailymotion et Group Vivendi Africa.

En 2020, l’audience sur les contenus premium de Dailymotion progresse de 19% par rapport à 2019. Cette croissance a été favorisée par les partenariats existant avec le Vendée Globe et Numerama en France, l’EPCR (European Professional Club Rugby) et l’EuroLigue de basket-ball en Europe, Daily Mail au Royaume-Uni, CNN aux Etats-Unis, Cocina al Natural au Mexique, ainsi que par la signature de nouveaux partenariats, notamment avec MoviePilot en Allemagne, Conde Nast et Genius aux Etats Unis, Sakshi et Vikatan en Inde ou encore Interworks et CTS en Asie. La plateforme de monétisation programmatique de Dailymotion poursuit également sa croissance et enregistre en 2020 une forte hausse de revenus de 31 % par rapport à 2019.

GVA est un opérateur FTTH (Fiber To The Home ou fibre optique jusqu’au domicile) implanté en Afrique Sub-saharienne depuis 3 ans et déjà présent dans cinq pays du Continent. Spécialisé dans la fourniture d’accès internet Très Haut Débit dans les métropoles africaines, GVA couvre fin 2020 un marché d’un peu plus d’un demi-million de foyers et d’entreprises. Deux nouvelles opérations ont été lancées en 2020 à Abidjan (Côte d’Ivoire) et Kigali (Rwanda). En 2021, GVA va poursuivre sa forte croissance soutenue par une demande toujours plus importante du Très Haut Débit à domicile en Afrique.

Agenda

29 mars 2021 : Assemblée générale extraordinaire
22 avril 2021 : Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021
22 juin 2021 : Assemblée générale annuelle des actionnaires
28 juillet 2021 : Publication des comptes du 1er semestre 2021

Pour toute information complémentaire, se référer au document « Rapport financier et états financiers consolidés audités de l’exercice clos le 31 décembre 2020 » qui sera mis en ligne ultérieurement sur le site internet de Vivendi (www.vivendi.com).

A propos de Vivendi

Vivendi travaille depuis 2014 à la construction d’un groupe d’envergure mondiale dans les contenus, les médias et la communication. Dans la création de contenus, le Groupe détient des actifs puissants et complémentaires dans la musique (Universal Music Group), les séries et films (Groupe Canal+), l’édition (Editis) et les jeux vidéo mobiles (Gameloft), qui sont les contenus de divertissement les plus consommés dans le monde. Dans la distribution, Vivendi a acquis et repositionné Dailymotion pour doter ses contenus d’une nouvelle vitrine numérique. Le Groupe s’est également rapproché de plusieurs opérateurs télécoms et plateformes afin d’élargir au maximum ses réseaux de distribution. Dans la communication, Havas dispose d’une expertise créative unique dans la valorisation des contenus gratuits et dans les formats courts, de plus en plus utilisés sur mobile. Par ailleurs, dans le spectacle vivant, la valorisation de franchises et la billetterie, Vivendi explore de nouvelles activités complémentaires de ses métiers, fédérées sous Vivendi Village. Les différentes entités de Vivendi travaillent pleinement ensemble, évoluant au sein d’un groupe industriel intégré et créant ainsi plus de valeur. www.vivendi.com

Avertissement Important

Déclarations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux perspectives de Vivendi, y compris en termes d’impact de certaines opérations ainsi que de paiement de dividendes, de distribution et de rachats d’actions. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques liés à l'obtention de l'accord d'autorités de la concurrence et d’autres autorités réglementaires ainsi que toutes les autres autorisations qui pourraient être requises dans le cadre de certaines opérations et les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur notre site (www.vivendi.com). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Vivendi ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un évènement futur ou de tout autre raison.

ADR non sponsorisés. Vivendi ne sponsorise pas de programme d’American Depositary Receipt (ADR) concernant ses actions. Tout programme d’ADR existant actuellement est « non sponsorisé » et n’a aucun lien, de quelque nature que ce soit, avec Vivendi. Vivendi décline toute responsabilité concernant un tel programme.

Bien que les impacts de la pandémie du Covid-19 soient plus sensibles pour certains pays ou métiers que pour d’autres, sur l’exercice 2020, Vivendi a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux et divertir ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités ont montré une bonne résistance, en particulier celles de la musique et de la télévision payante. En revanche, comme anticipé les autres activités telles que Havas Group et Vivendi Village (en particulier les spectacles vivants) ont été affectées par les effets de la crise sanitaire. Editis a bénéficié d’un fort rebond de son activité depuis juin 2020 en France.

Vivendi analyse en permanence les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile à ce jour de déterminer comment elle impactera ses résultats sur l’exercice 2021. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d’être plus impactés que les autres. Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

En 2020, sans modification des méthodes d’évaluation utilisées chaque année, Vivendi a réexaminé la valeur des écarts d’acquisition associés à ses unités génératrices de trésorerie (UGT) ou groupes d’UGT, en s’assurant que la valeur recouvrable des UGT ou groupes d’UGT testés excédait leur valeur nette comptable, y inclus les écarts d’acquisition. Les mesures gouvernementales mises en œuvre pour lutter contre la pandémie de Covid-19 dans les principaux territoires où Vivendi opère ont ralenti l’exercice de certaines activités, telles que Havas Group, Studiocanal et Vivendi Village et ont pesé sur les performances opérationnelles de ces entités. Nonobstant les incertitudes créées par la pandémie de Covid-19, Vivendi considère que la baisse de la performance opérationnelle de ces entités, observée en 2020, ne devrait pas avoir de caractère durable et ne devrait pas obérer leurs perspectives à long terme.

CONFERENCE ANALYSTES & INVESTISSEURS

Intervenants :

Arnaud de Puyfontaine
Président du Directoire

Hervé Philippe
Membre du Directoire et Directeur Financier

Date : 3 mars 2021
Présentation à 18h15 heure de Paris – 17h15 heure de Londres – 12h15 heure de New York

Les journalistes peuvent seulement écouter la conférence.

La conférence se tient en anglais.

Internet : La conférence pourra être suivie sur Internet : www.vivendi.com (audiocast)

Numéros d’appel pour la conférence téléphonique :

  • USA : +1 212 999 6659
  • France : +33 (0) 1 7037 7166
  • UK (Standard International Access) : +44 (0) 33 0551 0200
  • Mot de passe : Vivendi

Sur notre site www.vivendi.com seront disponibles les numéros pour le service de ré-écoute (14 jours), un service de web cast audio et les « slides » de la présentation.


1 Résultat le plus comparable avec la performance enregistrée en 2019. En effet, en 2019, le résultat net part du groupe a bénéficié d’un produit d’impôt courant de 473 millions d’euros concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé. En outre, Vivendi possédait 100 % d’UMG en 2019.
2 Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), de l’acquisition du solde de participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group (15 mars 2019) et de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019).
3 Mesures à caractère non strictement comptable.
4 Pour la réconciliation de l’EBIT à l’EBITA voir l’annexe I.
5 Le revenu net correspond au chiffre d’affaires d’Havas Group après déduction des coûts refacturables aux clients.
6 Annexe VI : Nouveaux contrats et prix remportés par Havas Group en 2020.
7 Annexe VII : Succès et prix décernés aux maisons d’édition d’Editis et ses partenaires en 2020

ANNEXE I

VIVENDI

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

Exercice clos le 31 décembre

 
 

 

Exercices clos le 31 décembre

 

% de variation

 

2020

 

2019

 

CHIFFRE D'AFFAIRES

16 090

 

15 898

 

+ 1,2%

Coût des ventes

(8 812)

 

(8 845)

 

 

Charges administratives et commerciales hors amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

(5 463)

 

(5 334)

 

 

Résultat opérationnel courant (ROC)*

1 815

 

1 719

 

+ 5,6%

Charges de restructuration

(106)

 

(161)

 

 

Autres charges et produits opérationnels

(82)

 

(32)

 

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)*

1 627

 

1 526

 

+ 6,6%

Amortissements et dépréciations des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

(159)

 

(145)

 

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (EBIT)

1 468

 

1 381

 

+ 6,3%

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles

126

 

67

 

 

 

 

 

 

 

 

Coût du financement

(37)

 

(46)

 

 

Produits perçus des investissements financiers

36

 

10

 

 

Autres charges et produits financiers

589

 

65

 

 

 

588

 

29

 

 

Résultat des activités avant impôt

2 182

 

1 477

 

+ 47,7%

Impôt sur les résultats

(575)

 

140

 

 

Résultat net des activités poursuivies

1 607

 

1 617

 

- 0,6%

Résultat net des activités cédées ou en cours de cession

-

 

-

 

 

Résultat net

1 607

 

1 617

 

- 0,6%

Intérêts minoritaires

(167)

 

(34)

 

 

RÉSULTAT NET, PART DU GROUPE

1 440

 

1 583

 

- 9,1%

Résultat net, part du groupe par action (en euros)

1,26

 

1,28

 

 

Résultat net, part du groupe dilué par action (en euros)

1,26

 

1,28

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net ajusté*

1 228

 

1 741

 

- 29,5%

Résultat net ajusté par action (en euros)*

1,08

 

1,41

 

 

Résultat net ajusté dilué par action (en euros)*

1,07

 

1,41

 

Données en millions d’euros, sauf données par action.

*Mesures à caractère non strictement comptable.

Le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA - adjusted earnings before interest and income taxes) et le résultat net ajusté, mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme des informations complémentaires, qui ne peuvent se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières du groupe à caractère strictement comptable et Vivendi considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du groupe. La Direction de Vivendi utilise le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA) et le résultat net ajusté dans un but informatif, de gestion et de planification car ils permettent d’exclure la plupart des éléments non opérationnels et non récurrents de la mesure de la performance des métiers. En outre, au 31 décembre 2020, dans le contexte de la pandémie COVID-19, Vivendi n’a pas modifié la définition de ces indicateurs qui sont donc comparables avec ceux de l’exercice 2019.

Pour toute information complémentaire, se référer au document « Rapport financier et Etats financiers consolidés audités de l’exercice clos le 31 décembre 2020 » qui sera mis en ligne ultérieurement sur le site internet de Vivendi (www.vivendi.com).

ANNEXE I (suite)

VIVENDI

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

 

Réconciliation du résultat net, part du groupe au résultat net ajusté

 

 

Exercices clos le 31 décembre

(en millions d'euros)

2020

 

2019

Résultat net, part du groupe (a)

1 440

 

1 583

Ajustements

 

 

 

Amortissements et dépréciations des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises

159

 

145

Amortissement des actifs incorporels liés aux sociétés mises en équivalence

60

 

60

Autres charges et produits financiers

(589)

 

(65)

Impôt sur les ajustements

121

 

37

Intérêts minoritaires sur les ajustements

37

 

(19)

Résultat net ajusté

1 228

 

1 741

  1. Tels que présentés au compte de résultat consolidé.

Compte de résultat ajusté

 

Exercices clos le 31 décembre

 

% de variation

(en millions d'euros)

2020

 

2019

 

Chiffre d'affaires

16 090

 

15 898

 

+ 1,2%

Résultat opérationnel courant (ROC)

1 815

 

1 719

 

+ 5,6%

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)

1 627

 

1 526

 

+ 6,6%

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles

186

 

127

 

 

Coût du financement

(37)

 

(46)

 

 

Produits perçus des investissements financiers

36

 

10

 

 

Résultat des activités avant impôt ajusté

1 812

 

1 617

 

+ 12,1%

Impôt sur les résultats

(454)

 

177

 

 

Résultat net ajusté avant intérêts minoritaires

1 358

 

1 794

 

 

Intérêts minoritaires

(130)

 

(53)

 

 

Résultat net ajusté

1 228

 

1 741

 

- 29,5% 

ANNEXE II

VIVENDI

CHIFFRE D’AFFAIRES, RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT ET

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AJUSTÉ PAR MÉTIER

(IFRS, audité)

 

 

Exercices clos le 31 décembre

 

 

 

 

 

 

(en millions d'euros)

2020

 

2019

 

% de variation

 

% de variation

à taux de

change

constants

 

% de variation

à taux de

change et

périmètre

constants (a)

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

7 432

 

7 159

 

+3,8%

 

+5,1%

 

+4,7%

Groupe Canal+

5 498

 

5 268

 

+4,4%

 

+4,9%

 

-0,9%

Havas Group

2 137

 

2 378

 

-10,1%

 

-8,8%

 

-10,8%

Editis

725

 

687

 

+5,6%

 

+5,6%

 

-1,3%

Gameloft

253

 

259

 

-2,1%

 

-0,9%

 

-1,5%

Vivendi Village

40

 

141

 

-71,4%

 

-71,4%

 

-71,9%

Nouvelles Initiatives

65

 

71

 

-7,5%

 

-7,5%

 

-7,5%

Eliminations des opérations intersegment

(60)

 

(65)

 

 

 

 

 

 

Total Vivendi

16 090

 

15 898

 

+1,2%

 

+2,2%

 

-0,6%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant (ROC)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 377

 

1 168

 

+18,0%

 

+19,7%

 

+19,8%

Groupe Canal+

485

 

431

 

+12,6%

 

+13,5%

 

-3,1%

Havas Group

163

 

268

 

-39,2%

 

-39,2%

 

-40,6%

Editis

51

 

59

 

-12,3%

 

-12,3%

 

+2,4%

Gameloft

(17)

 

(28)

 

+37,3%

 

+44,1%

 

+44,3%

Vivendi Village

(51)

 

(16)

 

x 3.2

 

x 3.2

 

x 2.6

Nouvelles Initiatives

(65)

 

(68)

 

+4,3%

 

+4,3%

 

+4,3%

Corporate

(128)

 

(95)

 

-36,0%

 

-35,7%

 

-35,7%

Total Vivendi

1 815

 

1 719

 

+5,6%

 

+7,1%

 

+3,0%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 329

 

1 124

 

+18,3%

 

+20,1%

 

+20,1%

Groupe Canal+

435

 

343

 

+26,7%

 

+27,9%

 

+5,2%

Havas Group

121

 

225

 

-46,1%

 

-46,2%

 

-47,7%

Editis

38

 

52

 

-26,5%

 

-26,5%

 

-11,2%

Gameloft

(24)

 

(36)

 

+34,0%

 

+39,5%

 

+39,6%

Vivendi Village

(59)

 

(17)

 

x 3.6

 

x 3.6

 

x 2.8

Nouvelles Initiatives

(75)

 

(65)

 

-16,0%

 

-16,0%

 

-16,0%

Corporate

(138)

 

(100)

 

-37,5%

 

-37,3%

 

-37,3%

Total Vivendi

1 627

 

1 526

 

+6,6%

 

+8,3%

 

+3,7%

  1. Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), de l’acquisition du solde de participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group (15 mars 2019) et de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019). 

ANNEXE II (suite)

VIVENDI

CHIFFRE D’AFFAIRES TRIMESTRIEL PAR MÉTIER

(IFRS, audité)

 

 

2020

(en millions d'euros)

1er trimestre clos le

31 mars

 

2e trimestre clos le

30 juin

 

3e trimestre clos le

30 septembre

 

4e trimestre clos le

31 décembre

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 769

 

1 690

 

1 855

 

2 118

Groupe Canal+

1 372

 

1 302

 

1 380

 

1 444

Havas Group

524

 

495

 

484

 

634

Editis

116

 

146

 

232

 

231

Gameloft

61

 

69

 

63

 

60

Vivendi Village

23

 

3

 

8

 

6

Nouvelles Initiatives

15

 

13

 

16

 

21

Eliminations des opérations intersegment

(10)

 

(12)

 

(16)

 

(22)

Total Vivendi

3 870

 

3 706

 

4 022

 

4 492

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2019

(en millions d'euros)

1er trimestre clos le

31 mars

 

2e trimestre clos le

30 juin

 

3e trimestre clos le

30 septembre

 

4e trimestre clos le

31 décembre

Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

 

 

Universal Music Group

1 502

 

1 756

 

1 800

 

2 101

Groupe Canal+

1 252

 

1 266

 

1 285

 

1 465

Havas Group

525

 

589

 

567

 

697

Editis (a)

89

 

171

 

210

 

217

Gameloft

68

 

65

 

61

 

65

Vivendi Village

23

 

43

 

42

 

33

Nouvelles Initiatives

15

 

19

 

16

 

21

Eliminations des opérations intersegment

(15)

 

(15)

 

(11)

 

(24)

Total Vivendi

3 459

 

3 894

 

3 970

 

4 575

  1. Pour mémoire, Vivendi consolide Editis par intégration globale depuis le 1er février 2019. 

ANNEXE III

VIVENDI

BILAN CONSOLIDÉ

(IFRS, audité)

 
(en millions d'euros)

31 décembre

2020

 

31 décembre

2019

ACTIF

 

 

 

Ecarts d'acquisition

14 183

 

14 690

Actifs de contenus non courants

3 902

 

2 746

Autres immobilisations incorporelles

848

 

883

Immobilisations corporelles

1 125

 

1 097

Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location

1 068

 

1 245

Participations mises en équivalence

3 542

 

3 520

Actifs financiers non courants

4 285

 

2 263

Impôts différés

736

 

782

Actifs non courants

29 689

 

27 226

 

 

 

 

Stocks

366

 

277

Impôts courants

128

 

374

Actifs de contenus courants

1 346

 

1 423

Créances d'exploitation et autres

5 482

 

5 661

Actifs financiers courants

135

 

255

Trésorerie et équivalents de trésorerie

976

 

2 130

Actifs courants

8 433

 

10 120

 

 

 

 

TOTAL ACTIF

38 122

 

37 346

 

 

 

 

CAPITAUX PROPRES ET PASSIF

 

 

 

Capital

6 523

 

6 515

Primes d'émission

2 368

 

2 353

Actions d'autocontrôle

(2 441)

 

(694)

Réserves et autres

9 309

 

7 179

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SE

15 759

 

15 353

Intérêts minoritaires

672

 

222

Capitaux propres

16 431

 

15 575

 

 

 

 

Provisions non courantes

1 060

 

1 127

Emprunts et autres passifs financiers à long terme

4 171

 

5 160

Impôts différés

1 166

 

1 037

Dettes locatives à long terme

1 070

 

1 223

Autres passifs non courants

916

 

183

Passifs non courants

8 383

 

8 730

 

 

 

 

Provisions courantes

670

 

494

Emprunts et autres passifs financiers à court terme

2 230

 

1 777

Dettes d'exploitation et autres

10 095

 

10 494

Dettes locatives à court terme

221

 

236

Impôts courants

92

 

40

Passifs courants

13 308

 

13 041

 

 

 

 

Total passif

21 692

 

21 771

 

 

 

 

TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIF

38 122

 

37 346

ANNEXE IV

VIVENDI

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

(IFRS, audité)

 
 

Exercices clos le 31 décembre

 

(en millions d'euros)

2020

 

2019

 

Activités opérationnelles

 

 

 

 

Résultat opérationnel

1 468

 

1 381

 

Retraitements

1 035

 

779

 

Investissements de contenus, nets

(1 481)

 

(676)

 

Marge brute d'autofinancement

1 022

 

1 484

 

Autres éléments de la variation nette du besoin en fonds de roulement opérationnel

293

 

67

 

Flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles avant impôt

1 315

 

1 551

 

Impôts nets (payés)/encaissés

(89)

 

(283)

 

Flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles

1 226

 

1 268

 

 

 

 

 

 

Activités d'investissement

 

 

 

 

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(438)

 

(413)

 

Acquisitions de sociétés consolidées, nettes de la trésorerie acquise

(96)

 

(2 106)

 

Acquisitions de titres mis en équivalence

(120)

 

(1)

 

Augmentation des actifs financiers

(1 425)

 

(177)

 

Investissements

(2 079)

 

(2 697)

 

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

3

 

8

 

Cessions de sociétés consolidées, nettes de la trésorerie cédée

65

 

22

 

Cessions de titres mis en équivalence

10

 

-

 

Diminution des actifs financiers

285

 

1 046

 

Désinvestissements

363

 

1 076

 

Dividendes reçus de sociétés mises en équivalence

41

 

8

 

Dividendes reçus de participations non consolidées

30

 

3

 

Flux nets de trésorerie affectés aux activités d'investissement

(1 645)

 

(1 610)

 

 

 

 

 

 

Activités de financement

 

 

 

 

Augmentations de capital liées aux rémunérations fondées sur des instruments de capitaux propres de Vivendi SE

153

 

175

 

Cessions/(acquisitions) de titres d'autocontrôle de Vivendi SE

(2 157)

 

(2 673)

 

Distributions aux actionnaires de Vivendi SE

(690)

 

(636)

 

Autres opérations avec les actionnaires

2 759

 

(13)

 

Dividendes versés par les filiales à leurs actionnaires minoritaires

(98)

 

(41)

 

Opérations avec les actionnaires

(33)

 

(3 188)

 

Mise en place d'emprunts et augmentation des autres passifs financiers à long terme

5

 

2 101

 

Remboursement d'emprunts et diminution des autres passifs financiers à long terme

(1)

 

(6)

 

Remboursement d'emprunts à court terme

(1 071)

 

(787)

 

Autres variations des emprunts et autres passifs financiers à court terme

739

 

870

 

Intérêts nets payés

(37)

 

(46)

 

Autres flux liés aux activités financières

(22)

 

(7)

 

Opérations sur les emprunts et autres passifs financiers

(387)

 

2 125

 

Remboursement des dettes locatives et charges d'intérêts associées

(255)

 

(254)

 

Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement

(675)

 

(1 317)

 

 

 

 

 

 

Effet de change des activités poursuivies

(60)

 

(4)

 

Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

(1 154)

 

(1 663)

 

 

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

 

 

 

Ouverture

2 130

 

3 793

 

Clôture

976

2 130

 

 

ANNEXE V

VIVENDI

CHIFFRES CLÉS CONSOLIDÉS DES CINQ DERNIERS EXERCICES

(IFRS, audité)

Pour rappel, en 2019, Vivendi a appliqué une nouvelle norme comptable :

  • IFRS 16 – Contrats de location : conformément aux dispositions de la norme, l’incidence du changement de norme a été comptabilisée dans le bilan d’ouverture au 1er janvier 2019. En outre, Vivendi a appliqué ce changement de norme au bilan, au compte de résultat et au tableau des flux de trésorerie de l’exercice 2019 ; les données présentées au titre des années antérieures ne sont donc pas comparables.

Pour mémoire, en 2018, Vivendi a appliqué deux nouvelles normes comptables :

  • IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients : conformément aux dispositions de cette norme, Vivendi a appliqué ce changement de norme comptable au chiffre d’affaires à compter de l’exercice 2017. Les données présentées ci-après au titre de l’exercice 2016 correspondent aux données historiques non retraitées.
  • IFRS 9 – Instruments financiers : conformément aux dispositions de cette norme, Vivendi a appliqué ce changement de norme comptable au compte de résultat et au tableau du résultat global à compter de l’exercice 2018 en retraitant son bilan d’ouverture au 1er janvier 2018. Les données présentées au titre des exercices antérieurs ne sont donc pas comparables.
 

 

Exercices clos le 31 décembre

 

 

 

 

2020

 

2019

 

2018

 

2017

 

2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Données consolidées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

 

16 090

 

15 898

 

13 932

 

12 518

 

10 819

 

 

Résultat opérationnel courant (ROC) (a)

 

1 815

 

1 719

 

1 439

 

1 098

 

853

 

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA) (a)

 

1 627

 

1 526

 

1 288

 

969

 

724

 

 

Résultat opérationnel (EBIT)

 

1 468

 

1 381

 

1 182

 

1 018

 

887

 

 

Résultat net, part du groupe

 

1 440

 

1 583

 

127

 

1 216

 

1 256

 

 

Dont résultat net des activités poursuivies, part du groupe

 

1 440

 

1 583

 

127

 

1 216

 

1 236

 

 

Résultat net ajusté (a)

 

1 228

 

1 741

 

1 157

 

1 300

 

755

 

 

Position nette de trésorerie/(Endettement financier net) (a)

 

(4 953)

 

(4 064)

 

176

 

(2 340)

 

1 231

 

 

Capitaux propres

 

16 431

 

15 575

 

17 534

 

17 866

 

19 612

 

 

Dont Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SE

 

15 759

 

15 353

 

17 313

 

17 644

 

19 383

 

 

Flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) (a)

 

696

 

903

 

1 126

 

989

 

729

 

 

Flux nets de trésorerie opérationnels après intérêts et impôts (CFAIT) (a)

 

548

 

567

 

822

 

1 346

 

341

 

 

Investissements financiers

 

(1 640)

 

(2 284)

 

(694)

 

(3 685)

 

(4 084)

 

 

Désinvestissements financiers

 

360

 

1 068

 

2 303

 

976

 

1 971

 

 

Dividendes versés aux actionnaires de Vivendi SE

 

690

 

636

 

568

 

499

 

2 588

 

(b)

Acquisitions/(cessions) de titres d'autocontrôle de Vivendi SE

 

2 157

 

2 673

 

-

 

203

 

1 623

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Données par action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'actions moyen pondéré en circulation

 

1 140,7

 

1 233,5

 

1 263,5

 

1 252,7

 

1 272,6

 

 

Résultat net, part du groupe par action

 

1,26

 

1,28

 

0,10

 

0,97

 

0,99

 

 

Résultat net ajusté par action

 

1,08

 

1,41

 

0,92

 

1,04

 

0,59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'actions en circulation à la fin de la période (hors titres d'autocontrôle)

 

1 092,8

 

1 170,6

 

1 268,0

 

1 256,7

 

1 259,5

 

 

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SE par action

 

14,42

 

13,12

 

13,65

 

14,04

 

15,39

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dividendes versés par action

 

0,60

 

0,50

 

0,45

 

0,40

 

2,00

 

(b)

Données en millions d’euros, nombre d’actions en millions, données par action en euros.

  1. Le résultat opérationnel courant (ROC), le résultat opérationnel ajusté (EBITA), le résultat net ajusté, la position nette de trésorerie (ou l’endettement financier net), les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) et les flux nets de trésorerie opérationnels après intérêts et impôts (CFAIT), mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable, telles que présentées dans les états financiers consolidés et leurs notes annexes, ou citées dans le rapport financier. Vivendi considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du groupe. Chacun de ces indicateurs est défini dans le rapport financier. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Vivendi ne puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés. En outre, au 31 décembre 2020, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, Vivendi n’a pas modifié la définition de ces indicateurs qui sont donc comparables avec ceux de l’exercice 2019.
  2. Au titre de l’exercice 2015, Vivendi a versé un dividende ordinaire de 3 euros par action, soit un dividende total distribué de 3 951 millions d’euros. Dans ce montant, 2 588 millions d’euros ont été versés en 2016 (1 318 millions d’euros correspondant au deuxième acompte de 1 euro par action et 1 270 millions d’euros correspondant au solde de 1 euro par action) et 1 363 millions d’euros ont été versés en 2015 (premier acompte sur dividende de 1 euro par action).

ANNEXE VI

VIVENDI

Havas Group : principaux budgets et récompenses remportés en 2020

Principaux budgets gagnés

En 2020, Havas a poursuivi son développement mondial en gagnant de nombreux nouveaux clients en création, expertise média et communication santé, tant à l’échelle locale que globale

Havas Creation

3M, AARP, Accor, Allianz, Amazon Workforce, BMW e-sports, EDF, Fanta, Harman JBL, Homeserve, John West, KFC, Suzuki,

T3 Go et Yili Group.

Havas health & you

AbbVie, Astellas, AstraZeneca, Biomarin, Karyopharm, Kyowa Kirin, Novartis, Orexo, Pfizer, Roche, Sanofi, Servier, Takeda, UCB et ViiV.

Havas Media

Telefonica, Sanofi, JDE Peets, Agrolimen, Lactalis, 3M, Europcar, Karo Pharma, Promote Iceland, Epic Games, Signify, Tetra Pak, BBC, PMU et Audible.ca.

Principales récompenses remportées

BETC occupe la première place du classement des 10 meilleurs agences du Contagious Pioneer 2020 et a également reçu le prix spécial de « l’Agence de l’Année » aux Eurobest grâce à deux Grand Prix pour « Crocodile Inside » pour Lacoste et « Underground Première » pour 13ème Rue ainsi que 6 Or. Camp + King s’est classée en seconde position du classement « Small Agency of the Year » établi par Advertising Age, l’un des magazines de référence de l’industrie. Dans le dernier Campaign's Brief 2020 Bestads Rankings, Buzzman se classe à la 12ème position des meilleures agences mondiales de l’année.

La créativité des agences a été récompensées lors d’un grand nombre de festival et cérémonie, et notamment lors des D&AD au cours de laquelle les agences du groupe ont obtenu 17 récompenses dont deux Or, cinq Argent et dix Bronze ainsi que le premier « Black Pencil of the Decade » de l’histoire, décerné à la campagne « Palau Pledge » de Host/Havas.

Lors du One Show, elles ont remporté 20 récompenses dont six Or et cinq Argent, portées par les campagnes Crocodile Inside et Crocodile Free de BETC Paris pour Lacoste ou encore les deux campagnes d’Arnold Boston « In Someone Else’s Shoes » pour Santander Bank et « Run For Life » pour la Croix Rouge au Brésil.

Aux Webby Awards, les agences du groupe ont remporté 17 récompenses, portées par les 2 premiers prix de HOY pour sa campagne « 100 years making history » pour Citroën, et Havas New York pour sa campagne « Adidas original archive video series ».

Les Effies ont récompensé le Chili, l’Autriche, l’Argentine, la Belgique, la Russie, l’Allemagne, l’Inde, les Etats-Unis, la Pologne, le Pérou, la Colombie, la Turquie (11 prix dont 6 Or) et la France (14 prix dont un Grand Prix et 5 Or) ont été récompensées.

Le réseau Havas Media a brillé au Festival of Media Global. La campagne « Waiting Wins » pour Canal+ a remporté deux Or, et, la campagne « Project Save » pour le Gouvernement de Valenzuela, un Or.

L’équipe New Business d’Havas Creative a été élue New-Business Development Team of the Year par le magazine Campaign pour la deuxième année consécutive. Havas Europe occupe la première marche du podium du classement des meilleures performances New Business des réseaux créatifs en 2019 réalisé par R3 (R3 Worldwide's New Business League for Europe) en 2020.

ANNEXE VII

VIVENDI

Succès et prix littéraires remportés par Editis et ses partenaires en 2020

Parmi les succès remportés par les maisons d’édition d’Editis, on notera, pour la littérature grand format, le dernier roman de Ken Follett, Le Crépuscule et l’Aube aux Editions Robert Laffont (parution mondiale) et celui de Marc Lévy C’est arrivé la nuit aux éditions Robert Laffont/Versilio ; la cuisine avec le succès de Fait maison tomes 1, 2 et 3 de Cyril Lignac ; la littérature non fiction avec Toujours plus de l’influenceuse aux deux millions d’abonnés Léna Situations aux éditions Robert Laffont ; la bande dessinée avec L’Arabe du futur, volume 5 de Riad Sattouf chez Allary et la jeunesse avec la bonne performance de L’agenda scolaire de Roxane aux éditions Solar.

Plusieurs des parutions de la rentrée littéraire d’Editis figurent dans le palmarès des grands prix : La Grâce de Thibault de Montaigu aux éditions Plon s’est vu attribuer le Prix de Flore ; Apeirogon de Colum McCann aux éditions Belfond a reçu le Prix du Meilleur Livre Etranger et le Prix Renaudot Poche a été attribué à Charles de Gaulle d’Eric Roussel aux éditions Perrin.

Les éditeurs partenaires ne sont pas en reste : le Prix Interallié pour Un crime sans importance d’Irène Frain au Seuil ; le Prix Médicis littérature française, le Prix Médicis littérature étrangère ; le Prix Femina Romans étrangers.


© Business Wire 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur VIVENDI SE
08/04VIVENDI  : nomination à la tête de Talent Unlimited
CF
08/04VIVENDI  : Amandine Maudet nommée Présidente des résidences d'auteurs Talent Unl..
PU
06/04VIVENDI SA  : JP Morgan toujours positif
ZD
06/04VIVENDI SA  : UBS optimiste sur le dossier
ZD
01/04VIVENDI  : March 31, 2021, download the document (French only)
PU
01/04BOURSE DE PARIS : Des marchés boursiers inébranlables au 1er trimestre
31/03VIVENDI SA  : Jefferies maintient sa recommandation neutre
ZD
31/03VIVENDI SE  : Déclaration mensuelle des droits de vote
CO
30/03VIVENDI  : Théaomai annonce sa collaboration avec Editis et le Bureau des Auteur..
PU
30/03VIVENDI  : Dailymotion et The Trade Desk lancent une nouvelle offre de programma..
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VIVENDI SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 17 079 M 20 307 M -
Résultat net 2021 1 383 M 1 645 M -
Dette nette 2021 2 996 M 3 562 M -
PER 2021 23,8x
Rendement 2021 2,24%
Capitalisation 30 653 M 36 427 M -
VE / CA 2021 1,97x
VE / CA 2022 1,82x
Nbr Employés 42 800
Flottant 66,3%
Graphique VIVENDI SE
Durée : Période :
Vivendi SE : Graphique analyse technique Vivendi SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique VIVENDI SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 32,98 €
Dernier Cours de Cloture 28,25 €
Ecart / Objectif Haut 52,2%
Ecart / Objectif Moyen 16,8%
Ecart / Objectif Bas -22,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Arnaud Roy de Puyfontaine Chairman-Management Board & CEO
Hervé Philippe Chief Financial Officer & Member-Management Board
Yannick Bolloré Chairman-Supervisory Board
Stéphane Roussel Chief Operating Officer & Member-Management Board
Caroline Le Masne de Chermont Head-Legal Affairs, Senior VP-CSR & Compliance
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
VIVENDI SE7.09%36 427
WARNER MUSIC GROUP CORP.-2.40%19 072
BOLLORÉ SE23.06%14 496
DOLBY LABORATORIES, INC.4.52%10 316
BEIJING ENLIGHT MEDIA CO., LTD.-4.39%5 189
SHANGHAI ORIENTAL PEARL GROUP CO., LTD.4.59%4 893