Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

VOLKSWAGEN AG

(VW)
  Rapport
SynthèseActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

COP26: Toyota explique pourquoi il ne signe pas un accord global

10/11/2021 | 13:43
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Tokyo (awp/afp) - Toyota, redevenu numéro un mondial de l'automobile en 2020, a justifié mercredi auprès de l'AFP son choix de ne pas parapher une déclaration de la COP26 dont les signataires s'engagent à ne lancer que des voitures zéro émission d'ici 2035.

Les américains General Motors et Ford, l'allemand Mercedes-Benz ou encore le suédois Volvo Cars (appartenant au chinois Geely) font partie des constructeurs signataires de cette déclaration publiée mercredi par le gouvernement britannique.

Mais le japonais Toyota n'y figure pas, ni le géant allemand Volkswagen, Stellantis, Renault-Nissan ou le sud-coréen Hyundai-Kia.

Les constructeurs signataires promettent d'"oeuvrer" vers l'objectif de ne lancer que des voitures et vans n'émettant pas de CO2 "d'ici 2035 ou plus tôt" sur leurs principaux marchés.

Mais Toyota a dit dans un communiqué qu'il lui était "difficile" de signer le texte de la COP26 "pour le moment".

Dans un entretien accordé mercredi à l'AFP, Kohei Yoshida, un haut responsable de ZEV Factory, la division de Toyota dédiée au développement de véhicules zéro émission, a estimé qu'il y avait "beaucoup de façons de se diriger vers la neutralité carbone".

"Rythmes différents"

"Il est très important de s'assurer d'avoir tous les pays et régions (...) en tête quand nous avançons vers la neutralité carbone", a déclaré cet ingénieur de formation.

Or "il faudra plus de temps pour installer et développer des infrastructures adaptées aux véhicules 100% électriques ou roulant à l'hydrogène" dans certaines régions du monde comme l'Afrique et l'Amérique latine, a-t-il ajouté.

"Nous respectons la philosophie et les objectifs qui sont discutés à la COP26, et évidemment nous voulons relever les mêmes défis", a-t-il assuré. "Mais les progrès se font à des rythmes différents selon les régions", a-t-il insisté. Le fait que chaque acteur "essaie de faire des efforts vers la neutralité carbone importe plus que d'avoir une déclaration commune".

Toyota a écopé de la plus mauvaise note (ex aequo avec Stellantis) dans un récent rapport de Greenpeace évaluant les efforts et engagements environnementaux des dix premiers constructeurs automobiles mondiaux.

L'ONG lui reproche surtout de miser toujours largement sur ses véhicules hybrides, qui composent actuellement l'immense majorité de ses ventes électrifiées. Toyota a écoulé près de 2 millions de véhicules hybrides dans le monde en 2020.

"Les technologies hybrides vont être un moyen très important pour réaliser la neutralité carbone" dans les pays en développement, car elles améliorent l'efficacité énergétique des véhicules, a plaidé M. Yoshida.

L'hydrogène toujours balbutiant

Toyota a tardé à se mettre sérieusement aux véhicules 100% électriques mais accélère désormais dans cette voie également. En septembre, il a annoncé qu'il allait investir l'équivalent de plus de 11 milliards d'euros dans le développement de batteries d'ici 2030 pour véhicules électriques et hybrides. Il compte aussi lancer 15 modèles 100% électriques d'ici 2025.

Le groupe est aussi connu pour être un pionnier mondial des véhicules à hydrogène: sa première voiture à pile à combustible, la Mirai, est sortie en 2014 et la deuxième génération en 2020.

Cette motorisation n'émet pas directement de gaz à effet de serre mais l'immense majorité de la production mondiale d'hydrogène est actuellement très polluante. En outre, ces types de véhicules demeurent encore onéreux et le nombre de stations à hydrogène dans le monde extrêmement faible.

Aussi ce marché peine à décoller: quelque 43.000 véhicules à hydrogène circulaient dans le monde mi-2021, contre 11 millions de véhicules électriques, selon un récent rapport de l'Agence internationale de l'énergie.

A fin septembre, les ventes cumulées de la Mirai de Toyota depuis 2014 s'élevaient à peine à 17.000 unités: une goutte d'eau pour un groupe écoulant 9 à 10 millions de véhicules par an dans le monde.

Mais Toyota n'a pas l'intention d'abdiquer. "Nous devons améliorer la performance" des véhicules à hydrogène, selon M. Yoshida. "Nous devons faire des efforts pour que la société dans son ensemble comprenne l'utilité" de cette énergie.

En continuant de perfectionner son savoir-faire en la matière, Toyota sera en mesure d'offrir à ses clients les véhicules à hydrogène "appropriés" quand "le moment sera venu", a-t-il ajouté. En se gardant bien de prédire le jour de cet avènement.

afp/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 8.26%13.96 Cours en clôture.-13.44%
FORD MOTOR COMPANY 0.46%19.54 Cours en différé.-5.92%
GEELY AUTOMOBILE HOLDINGS LIMITED -3.82%16.62 Cours en clôture.-21.97%
GEELY AUTOMOBILE HOLDINGS LIMITED -5.58%37.2 Cours en différé.-19.48%
GENERAL MOTORS COMPANY -2.35%50.24 Cours en différé.-14.31%
HYUNDAI MOTOR COMPANY 1.61%189500 Cours en clôture.-9.33%
KIA CORPORATION 3.67%82000 Cours en clôture.-0.24%
NISSAN MOTOR CO LTD 2.45%605.4 Cours en différé.8.92%
RENAULT -2.43%34.57 Cours en temps réel.13.18%
STELLANTIS N.V. -2.70%17.068 Cours en différé.2.29%
TOYOTA MOTOR CORPORATION 3.42%2237 Cours en différé.6.25%
VOLKSWAGEN AG -1.43%183.6 Cours en différé.3.45%
VOLKSWAGEN AG 0.00%Cours en clôture.0.00%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
28/01Toyota est resté en 2021 le numéro un mondial de l'automobile
AW
28/01LUCA DE MEO : L'usine de Dieppe produira le futur crossover Alpine
RE
28/01Renault-L'usine de Dieppe produira le futur crossover Alpine
RE
27/01Volkswagen lance la production de VE dans une usine rénovée en Allemagne
MT
27/01JEAN-DOMINIQUE SENARD : Renault Nissan contre-attaque dans l'électrique avec un pari à EUR..
RE
27/01Renault Nissan contre-attaque dans l'électrique avec un pari à EUR23 mds
RE
27/01Renault Nissan contre-attaque dans l'électrique avec un pari à EUR23 mds
RE
27/01Stellantis va porter à 75% sa participation dans la JV chinoise avec GAC
ZR
26/01Bentley annonce ses premières voitures entièrement électriques pour 2025
AW
26/01PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du mercredi 26 janvier 2022
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VOLKSWAGEN AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 247 Mrd 275 Mrd -
Résultat net 2021 13 876 M 15 467 M -
Tréso. nette 2021 30 178 M 33 640 M -
PER 2021 6,63x
Rendement 2021 4,07%
Capitalisation 112 Mrd 125 Mrd -
VE / CA 2021 0,33x
VE / CA 2022 0,28x
Nbr Employés 645 318
Flottant -
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 24
Dernier Cours de Cloture 183,60 €
Objectif de cours Moyen 241,40 €
Ecart / Objectif Moyen 31,5%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Herbert Diess Chairman-Management Board
Arno Antlitz Head-Finance & Information Technology
Hans Dieter Pötsch Member-Management Board
Thomas Schmall-von Westerholt Head-Technology
Kurt Michels Chief Compliance Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
VOLKSWAGEN AG0.00%125 130
TOYOTA MOTOR CORPORATION6.25%268 403
VOLKSWAGEN AG3.45%125 130
DAIMLER AG3.37%83 435
FORD MOTOR COMPANY-5.92%78 087
GENERAL MOTORS COMPANY-14.31%72 941