Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

VOLKSWAGEN AG

(VOW3)
  Rapport
Temps réel estimé Tradegate  -  08:20:02 31/01/2023
125.58 EUR   -0.54%
06:00Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
30/01Les actions allemandes chutent alors que les craintes de récession font un retour en force
MT
30/01Renault: Les ambitions de l'union nouvelle avec Nissan restent floues
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Twitter ou le défi de se passer de la pub

25/11/2022 | 06:31

San Francisco (awp/afp) - Elon Musk veut diversifier les sources de revenus de Twitter au-delà de la publicité. Mais aucun réseau social grand public n'a encore jamais réussi à se passer des annonceurs.

"Facebook a tout simplement fixé le modèle économique", note Jasmine Enberg du cabinet Insider Intelligence: le service, gratuit, se rémunère grâce à la vente d'espaces publicitaires. Ce modèle s'est révélé particulièrement lucratif pour Meta (Facebook, Instagram) et Google (moteur de recherche, YouTube), capables de personnaliser finement les annonces à très grande échelle.

Mais "ce n'est pas la seule voie", tempère l'analyste. Face aux coupes budgétaires des annonceurs affectés par l'inflation et à la régulation croissante de la collecte de données personnelles, "toutes les plateformes explorent d'autres méthodes".

La situation était déjà particulièrement épineuse pour Twitter, qui dépend à 90% de la pub pour son chiffre d'affaires, mais dont les annonceurs peuvent plus facilement se passer que de ses voisins. Elle est devenue catastrophique depuis son rachat par le fantasque patron de Tesla fin octobre.

D'après l'ONG Media Matters, la moitié des 100 principaux annonceurs de Twitter ont annoncé suspendre ou "ont apparemment suspendu" leurs dépenses sur le réseau social. Ils craignent d'être adossés à des contenus de plus en plus toxiques, car le nouveau propriétaire, grand amateur de provocations, prône une modération plus laxiste.

Elon Musk "n'a pas compris que Twitter était une marque en soi. La plateforme avait du cachet. Maintenant les entreprises ne veulent plus y être associées", remarque Sarah Roberts, spécialiste des réseaux sociaux à l'université UCLA.

Taxer les utilisateurs

Les plateformes testent deux types de solutions: faire payer les utilisateurs et/ou les créateurs de contenus. Reddit, une plateforme de forums, a ainsi un modèle hybride avec de la publicité, un abonnement payant et des jetons qui donnent accès à des privilèges. Mais "il est toujours compliqué de demander de l'argent pour quelque chose qui était gratuit", résume Carolina Milanesi de Creative Strategies, "à moins d'apporter quelque chose de nouveau".

Twitter propose depuis l'année dernière un abonnement payant à des fonctionnalités supplémentaires. Elon Musk a voulu augmenter son prix à 8 dollars par mois - l'équivalent des offres les moins chères pour Disney+ et Netflix - et inclure l'authentification du compte.

Mais le lancement partiel a été chaotique, et a suscité l'irruption de tellement de faux comptes qu'il a fini par le reporter sine die. "L'idée n'est pas mauvaise en soi, mais il n'a pas trouvé le bon niveau de prix", estime Jasmine Enberg.

"Les avantages risquent de ne pas être assez attractifs pour que suffisamment de personnes souscrivent. Et la vérification des comptes sert à garantir l'intégrité des conversations, elle ne devrait pas être payante". Les abonnés à "Blue Verified" - sans doute les utilisateurs les plus actifs du réseau - seront en outre deux fois moins exposés à la publicité, ce qui va "diminuer la qualité et la taille de l'audience" pour les annonceurs, considère-t-elle.

Des plateformes plus récentes essaient de se passer complètement de la pub, sans garantie de rentabilité sur le long terme. Sur Discord, un réseau social de discussions en direct, les utilisateurs peuvent s'abonner pour avoir accès à plus d'émoticônes, notamment. La toute jeune plateforme BeReal, qui connaît un succès fulgurant, espère elle aussi échapper aux marques avec des achats dans l'application, selon le Financial Times.

Taxer les influenceurs

Twitter comptait quelque 230 millions d'utilisateurs actifs au quotidien en juin dernier. Elon Musk ne cesse de se féliciter de la croissance du nombre d'usagers depuis qu'il est aux manettes. Mais elle ne se traduira pas nécessairement en dollars. Snapchat, qui a aussi lancé en juin une version payante de son application, a de plus en plus d'utilisateurs, qui lui rapportent de moins en moins.

Face à cette réalité, les plateformes se disputent les faveurs des créateurs de contenus, pour attirer et conserver de l'audience, mais aussi pour prélever des commissions sur leurs revenus ou leur faire payer la promotion de leurs messages et vidéos. "Cela représente une énorme opportunité pour Twitter, qui a beaucoup de célébrités, de personnalités politiques et de journalistes avec qui l'entreprise pourrait conclure des partenariats fructueux pour les deux parties", note Jasmine Enberg.

Le réseau des gazouillis propose déjà des outils de promotion, mais ils sont "chers et pas très efficaces", juge Carolina Milanesi. Suivant le même principe que les magasins d'applications d'Apple et Google sur les smartphones, qui prélèvent un pourcentage des recettes, il faut être en mesure de justifier ces commissions en investissant dans "des services qui créent vraiment de la valeur", insiste-t-elle.

afp/vj


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -2.45%96.94 Cours en différé.9.87%
APPLE INC. -2.01%143 Cours en différé.10.06%
GENERAL MOTORS COMPANY -4.37%36.29 Cours en différé.7.88%
META PLATFORMS, INC. -3.08%147.06 Cours en différé.22.20%
NETFLIX, INC. -2.12%353.11 Cours en différé.19.75%
NOTE AB 4.54%221 Cours en différé.23.46%
PFIZER, INC. -0.55%43.55 Cours en différé.-14.54%
S&P GSCI SILVER INDEX -0.66%1146.97 Cours en temps réel.-1.74%
SNAP INC. 1.65%11.09 Cours en différé.23.91%
TESLA, INC. -6.32%166.66 Cours en différé.44.42%
VOLKSWAGEN AG 0.14%126.26 Cours en différé.8.45%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -1.78%107.59 Cours en différé.26.08%
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
06:00Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
30/01Les actions allemandes chutent alors que les craintes de récession font un retour en fo..
MT
30/01Renault: Les ambitions de l'union nouvelle avec Nissan restent floues
RE
30/01Toyota n°1 mondial de l'automobile en 2022, Hyundai-Kia 3e devant Renault-Nissan
AW
30/01L'unité Volkswagen Audi achète une participation minoritaire dans Sauber avant l'entrée..
MT
30/01Volkswagen ne fera pratiquement aucun investissement dans les moteurs à combustion d'ic..
MT
30/01Semaine charnière (enfin, normalement)
ZB
30/01VOLKSWAGEN VORZÜGE : Berenberg conserve son opinion neutre
ZD
30/01En Direct des Marchés : Renault, Kering, Sanofi, Orpea, Alten, Phi..
ZB
30/01Avis d'analystes du jour : L'Oréal, Orange, Sanofi, Amundi, Ren..
ZB
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VOLKSWAGEN AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 277 Mrd 301 Mrd -
Résultat net 2022 16 534 M 17 970 M -
Tréso. nette 2022 39 659 M 43 103 M -
PER 2022 3,87x
Rendement 2022 6,73%
Capitalisation 73 088 M 79 434 M -
VE / CA 2022 0,12x
VE / CA 2023 0,12x
Nbr Employés 645 868
Flottant 56,8%
Graphique VOLKSWAGEN AG
Durée : Période :
Volkswagen AG : Graphique analyse technique Volkswagen AG | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique VOLKSWAGEN AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Clôture 126,26 €
Objectif de cours Moyen 177,08 €
Ecart / Objectif Moyen 40,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Oliver Ingo Blume Chairman-Management Board
Arno Antlitz Director-Controlling & Accounting
Hans Dieter Pötsch Member-Management Board
Thomas Schmall-von Westerholt Head-Technology
Kurt Michels Chief Compliance Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
VOLKSWAGEN AG8.45%79 434
TOYOTA MOTOR CORPORATION4.86%199 180
MERCEDES-BENZ GROUP AG10.29%79 982
BMW AG9.71%64 591
GENERAL MOTORS COMPANY7.88%53 915
FORD MOTOR COMPANY14.10%53 352