Les petits-enfants de Roy et Walt Disney, fondateurs de Walt Disney Co, ont soutenu le PDG Bob Iger et le conseil d'administration, tout en s'opposant aux investisseurs activistes qui encerclent la société.

Dans une lettre ouverte aux actionnaires de Disney, les quatre petits-enfants de Roy Disney - Roy P. Disney, Susan Disney Lord, Abigail E. Disney et Tim Disney - ont exprimé leur inquiétude face à la menace que représentent les investisseurs activistes "autoproclamés", les qualifiant de "loups déguisés en agneaux" prêts à démolir l'entreprise.

Cette lettre intervient au beau milieu de la guerre par procuration que se livre Disney avec le milliardaire Nelson Peltz, qui a poussé le géant du divertissement et des médias à réduire ses coûts, à créer des bénéfices similaires à ceux de Netflix pour ses activités de diffusion en continu et à assainir son plan de succession.

En janvier, Trian Fund Management, la société de M. Peltz, a exhorté les actionnaires de Disney à remplacer les administrateurs Michael Froman et Maria Elena Lagomasino par M. Peltz et l'ancien directeur financier de Disney, Jay Rasulo. Trian a également critiqué les plans d'investissement de Disney au début du mois, les qualifiant de "plan de spaghettis contre le mur".

En retour, Disney a publié une réfutation point par point des affirmations de M. Peltz.

Les petits-enfants ont également déclaré dans cette lettre non datée qu'il était important que les stratégies mises en œuvre par Iger et son équipe ne soient pas perturbées par ceux "qui ne sont motivés que par leur propre intérêt".

Dans une autre lettre ouverte, les quatre petits-enfants de Walt Disney - Walter Elias Disney Miller, Tamara Diane Miller, Jennifer Miller-Goff et Joanna Sharon Miller - ont déclaré qu'ils soutenaient M. Iger et le conseil d'administration de la société et qu'ils s'opposaient aux nominations proposées par M. Peltz.

"Bob Iger a développé cette entreprise dans un monde moderne et il continue à maintenir un équilibre entre créativité et profit", ont-ils déclaré, ajoutant que la direction actuelle s'est adaptée et s'est développée à travers de nombreuses périodes difficiles.

"Nous aimons Disney et reconnaissons qu'il est essentiel pour son succès futur de s'appuyer sur sa riche histoire pour ravir ses fans fidèles. Trian investit dans de grandes entreprises comme Disney et les aide à croître et à prospérer à long terme - et nous avons des antécédents qui le prouvent dans des entreprises comme P&G, Heinz et Mondelez", a déclaré à Reuters un porte-parole de Trian Fund Management.

Dans le même temps, réagissant aux lettres, M. Iger a déclaré qu'il abordait Disney avec un "profond sentiment de respect pour tout ce que Walt et Roy ont créé, et il est incroyablement significatif d'avoir le soutien de leurs familles".