Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Allemagne
  4. Deutsche Boerse AG
  5. Wirecard AG
  6. Actualités
  7. Synthèse
    WDI   DE0007472060

WIRECARD AG

(WDI)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Olaf Scholz, austère social-démocrate et possible successeur de Merkel

26/09/2021 | 19:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

ajoute propos Scholz, estimations

BERLIN (awp/afp) - Et si c'était lui? Vice-chancelier et grand argentier du gouvernement, le très modéré social-démocrate Olaf Scholz s'est présenté comme le "prochain chancelier" dès les premières estimations qui ont placé son parti en tête des élections allemandes.

Si le succès des sociaux-démocrates se confirme, M. Scholz aura adopté une stratégie gagnante: se présenter, jusque dans la gestuelle, comme le véritable héritier d'Angela Merkel.

Régulièrement moqué pour son allure austère et ses discours débités d'un ton d'automate - qui lui valent le surnom de "Scholzomat" - l'ancien maire de Hambourg est parvenu à sortir son mouvement de l'ornière, dans un contexte de crise depuis des années de la social-démocratie dans toute l'Europe.

Sans faire de vague et en profitant des faiblesses et erreurs de ses adversaires, il est ainsi en mesure de succéder à une Angela Merkel qui elle se prépare à quitter le pouvoir après 16 années à la chancellerie.

"Bazooka"

La première place qui se profile pour le SPD, même talonné par des conservateurs tombés à un niveau historiquement bas, est inespéré pour un parti donné il y a un an encore comme moribond.

Social-démocrate tendance centriste, M. Scholz, a réussi à convaincre à 63 ans avec une image de compétence.

Il avait succédé en 2018 au ministère des Finances au très orthodoxe chrétien-démocrate Wolfgang Schaüble.

Le ministre a rompu avec le ton parfois cassant et moralisateur de son prédécesseur, surtout à l'encontre des pays du sud de l'Europe. Mais il s'est bien gardé de détricoter sa gestion financière inflexible.

Au plan local, l'ancien édile, marié sans enfant à une membre du SPD, avait pu apparaître dispendieux, faisant de la petite enfance et du logement social les priorités de son mandat à Hambourg.

Mais si l'élu a fait exploser le budget de sa ville entre 2011 et 2018, il s'en est tenu une fois ministre à son credo: "On ne donne que ce que l'on a".

Son positionnement centriste a contribué à le marginaliser au sein même de son parti, au point qu'en 2019, les militants lui ont préféré pour les diriger un duo de quasi inconnus mais nettement plus à gauche.

M. Scholz est néanmoins parvenu à rebondir à la faveur de la pandémie, n'hésitant pas à rompre avec la doxa budgétaire et à sortir le "bazooka" de la dépense.

Après une décennie à cumuler les excédents, l'Allemagne a ainsi contracté des centaines de milliards d'euros de nouvelles dettes, dérogeant à ses règles constitutionnelles très strictes.

"Tout cela est cher, mais ne rien faire aurait été encore plus cher", répète M. Scholz, opposé à l'allègement de l'impôt sur les grandes fortunes promis par les conservateurs et favorable à un relèvement du salaire minimum.

Malgré le désaveu de 2019, le SPD, un des plus vieux partis européens, a ainsi choisi Olaf Scholz pour défendre ses couleurs, en dépit des critiques visant le ministre suite à la faillite retentissante de la société financière Wirecard.

"Enorme différence"

Celui qui assure "rire plus souvent que les gens ne pensent", a aussi été rattrapé en fin de campagne par une affaire de blanchiment d'argent mettant en cause son ministère, sans grave conséquence dans les sondages.

Né à Osnabrück le 14 juin 1958, Olaf Scholz rejoint le SPD dès 17 ans. Il a alors les cheveux longs et flirte un temps avec les idées les plus à gauche du parti.

Le crâne désormais lisse, il devient avocat spécialiste du droit du travail et est élu député en 1998.

Lors de son mandat de secrétaire général du SPD (2002-2004), M. Scholz doit tous les jours expliquer devant les caméras le détail des impopulaires reformes libérales du chancelier Schröder.

Après une série de revers électoraux, M. Scholz cède en 2004 son poste de secrétaire général. Avant de rebondir en 2007 au ministère du Travail.

Avec Mme Merkel, qui l'a publiquement soutenu en 2017 après de violentes manifestations au sommet du G20 de Hambourg, il entretenait une relation de confiance.

Face à la défaite annoncée de son camp, la chancelière a cependant dû se résoudre en fin de campagne à souligner leur "énorme différence".

mat/ylf/fio


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WIRECARD AG
26/09Olaf Scholz, austère social-démocrate et possible successeur de Merkel
AW
09/09Ernst & Young prévoit un investissement de 2 milliards de dollars pour améliorer les au..
MT
03/09BOURSE DE FRANCFORT : Airbus, Puma, Porsche...dix nouvelles valeurs intègrent
AW
03/09Francfort : les dix nouvelles valeurs du Dax sur le point d'être dévoilées
AW
03/09Le conseiller britannique de Wirecard est arrêté à Singapour pour faux en écriture
MT
16/08BOURSE DE PARIS : Des stats macros moins favorables
16/08EN DIRECT DES MARCHES : Faurecia, Axa, Atos, Prosus, Wirecard, Infineon, BHP, Ultra Electr..
14/07Une façon simple d’investir sur une thématique émergente
07/06SCANDALE WIRECARD : Un rapport parlementaire critique Scholz et Merkel
RE
07/06SCANDALE WIRECARD : enquête aux Philippines sur l'ex-directeur financier
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur WIRECARD AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2019 2 769 M 3 212 M -
Résultat net 2019 524 M 607 M -
Tréso. nette 2019 1 135 M 1 317 M -
PER 2019 0,04x
Rendement 2019 144%
Capitalisation 21,0 M 24,3 M -
VE / CA 2019 -0,40x
VE / CA 2020
Nbr Employés 5 685
Flottant 97,4%
Graphique WIRECARD AG
Durée : Période :
Wirecard AG : Graphique analyse technique Wirecard AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Thomas Eichelmann Chairman-Supervisory Board
Wulf Matthias Member-Supervisory Board
Stefan Klestil Member-Supervisory Board
Vuyiswa V. M’Cwabeni Member-Supervisory Board
Anastassia Lauterbach Non-Executive Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
WIRECARD AG-45.02%25
SQUARE, INC.13.68%114 253
FISERV, INC.-8.36%71 372
GLOBAL PAYMENTS INC.-28.06%45 522
AFTERPAY LIMITED4.05%25 976
FLEETCOR TECHNOLOGIES, INC.-5.64%21 560