Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Canada
  4. Toronto Stock Exchange
  5. Xebec Adsorption Inc.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    XBC   CA9838911027

XEBEC ADSORPTION INC.

(XBC)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Xebec annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2021

12/08/2021 | 13:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

MONTRÉAL, 12 août 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Xebec Adsorption Inc. (TSX : XBC) (« Xebec »), fournisseur mondial de solutions d’énergie propre, a annoncé aujourd’hui ses résultats du deuxième trimestre 2021, dont voici les faits saillants :

  • Les revenus record de 32,7 M$ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à 19,6 M$ pour la même période de l’exercice précédent.
  • La marge BAIIA ajustée de (4,6) M$ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2021, contre (0,1) M$ pour la même période de l’exercice précédent.
  • Une perte nette de 7,5 M$ ou (0,05 $) par action au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à une perte nette de 0,8 M$ ou (0,01 $) par action pour la même période de l’exercice précédent.
  • Un fonds de roulement de 97,4 M$ au 30 juin 2021, pour un ratio courant de 2,9:1, comparativement à un fonds de roulement de 171,1 M$ et un ratio courant de 4,1:1 au 31 décembre 2020.
  • La direction met à jour ses prévisions avec des revenus maintenus entre 110,0 à 130,0 M$ et des marges de BAIIA ajusté abaissées à une fourchette de -3,0 % à -4,0 %, comparativement à une fourchette 3,0 % à 4,0 % auparavant. La marge BAIIA ajustée est affectée par de nouveaux investissements pour soutenir des revenus futurs plus élevés que ceux prévus à l’origine et des marges brutes plus faibles pour les projets de gaz naturel renouvelable (GNR) de la société.
  • Au 30 juin 2021, la société disposait de 79,9 M$ en trésorerie et en liquidités soumises à des restrictions, comparativement à 168,6 M$ au 31 décembre 2020.


Faits saillants financiers :

        
  Trois mois terminés le
30 juin,

% de
variation
Six mois terminés le
30 juin,
% de
l
a variation
  20212020 20212020 
(En M$)(non vérifiés)(non vérifiés) (non vérifiés) (non vérifiés) 
Revenus32,719,667 %53,331,867 %
Marge brute5,04,316 %9,27,326 %
Marge brute %15 %22 % 17 %23 % 
BAIIA ajusté (1)(4,6)(0,1) (9,3)0,3 
Bénéfice net (perte)(7,5)(0,8) (16,7)(1,5) 
Bénéfice net (perte) par action — de base ($/action)(0,05)(0,01) (0,11)(0,02) 
Nombre moyen pondéré d’actions153 138 53588 884 226 152 836 02387 086 137 
En date du :   30 juin,
2021
31 décembre
2020
 
Total de l’actif   420,2444,7 
Total du passif   100,8100,7 
Capitaux propres   319,4344,0 
En date du :    11 août
2021
10 août
2020
 
Carnet de commandes (2)    75,985,5 
(1)
Le BAIIA ajusté part du BAIIA et s’ajuste aux charges de rémunération à base d’actions, à la dépréciation des stocks, au gain/perte de change sur l’obligation découlant de la participation des actionnaires sans contrôle dans une filiale, à la perte/gain de change et à l’accroissement de la dette.
(2)Le montant du carnet de commandes du 11 août 2021 ne comprend pas l’entente de 18 unités de Biostream parce que les ordres d’exécution (tâches) n’ont pas encore été traités. De plus, comme Xebec est en transformation de plus en plus vers un fournisseur de services, le carnet de commandes ne reflétera pas adéquatement les perspectives futures et complètes des revenus de la société. 


Résultats financiers

  • Le chiffre d’affaires a augmenté de 21,5 M$ pour atteindre 53,3 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à 31,8 M$ pour la même période de l’exercice précédent. Cette augmentation de 68 % s’explique principalement par les acquisitions réalisées en 2020 et 2021, notamment 1) 15,3 M$ pour les sociétés de services et ACS, et 2) 21,5 M$ pour HyGear et Inmatec. Ceci a été compensé par une baisse des revenus provenant des projets à long terme de production de GNR.
  • La marge brute est passée de 7,3 M$ à 9,2 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à la même période de l’exercice précédent. La diminution du pourcentage de la marge bénéficiaire brute, qui est passée de 23 % à 17 %, est due à la baisse des marges pour les projets GNR de la société.
  • Les frais de vente, de dépenses administratives et autres frais généraux (« VGA ») pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, d’un montant de 23,2 M$, ont augmenté de 14,6 M$ comparativement à 8,6 M$ pour le même semestre de 2020. L’augmentation est principalement due aux frais VGA supplémentaires associés aux sociétés nouvellement acquises : 1) 3,7 M$ pour des sociétés de services et ACS, et 2) 6,1 M$ pour HyGear et Inmatec. En outre, 2,3 M$ ont été attribués aux frais de vérification préalable, de transaction et d’intégration liés aux sociétés nouvellement acquises et aux éventuelles acquisitions futures. Enfin, les frais VGA ont augmenté en raison de l’augmentation du nombre d’employés, des frais d’embauche et des coûts associés pour soutenir le niveau accru des ventes futures.
  • Les frais de recherche et développement (R et D) de 1,4 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021 sont liés au développement par la société de la deuxième génération du produit Biostream et à la poursuite du développement de produits de valorisation du biogaz et de l’hydrogène. Depuis le 1er janvier 2021, les dépenses de R et D sont comptabilisées au fur et à mesure qu’elles sont engagées.
  • Une perte d’exploitation de 15,9 M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à une perte d’exploitation de 0,7 M$ pour la même période en 2020. L’augmentation de la perte d’exploitation s’explique principalement par l’augmentation des frais VGA mentionnée ci-dessus et un pourcentage de marge brute consolidée plus faible.
  • Une perte nette de 16,7 M$ ou (0,11 $) par action au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à une perte nette de 1,5 M$ ou (0,02 $) par action pour la même période de l’exercice précédent.
  • Le BAIIA ajusté a diminué à (9,3) M$ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2021, comparativement à 0,7 M$ pour la même période de l’exercice précédent.
  • Le carnet de commandes a diminué de 9,6 M$ au cours des 12 derniers mois, passant de 85,5 M$ le 10 août 2020 à 75,9 M$ le 11 août 2021.

Citation du chef de la direction :

« Au deuxième trimestre, nous avons enregistré un chiffre d’affaires record, tout en continuant à établir les fondements organisationnels qui nous aideront à gérer et à exploiter une entreprise de technologies propres beaucoup plus grande et diversifiée. Bien que nous ayons encore constaté un impact significatif de nos anciens contrats de production de GNR, je suis heureux d’annoncer que cet impact se réduira à l’avenir. Le reste de nos activités verticales dans le domaine de l’hydrogène, de l’oxygène, de l’azote et du Cleantech Service Network sont rentables et continuent d’être très performantes du point de vue de la croissance des revenus et des marges.

La signature, au cours de ce trimestre, du contrat Biostream avec l’un des plus importants développeurs de GNR dans les fermes laitières des États-Unis s’est avérée être une étape commerciale importante. Notre amélioration continue du produit Biostream nous a permis de cibler un vaste marché exploitable avec une offre unique en son genre. Ce produit normalisé aura une meilleure évolutivité et de meilleures marges que nos systèmes sur mesure précédents, et contribuera considérablement à la croissance organique future de notre division de GNR. Compte tenu de l’accueil positif du marché pour notre produit Biostream, nous avons commencé la production de 30 unités dans notre usine canadienne, ce qui aura pour effet de multiplier nos capacités actuelles.

L’année 2021 a été difficile jusqu’à présent, mais nous prévoyons une amélioration du rendement pour le reste de l’année, accompagnée d’une forte croissance des revenus d’une année à l’autre, alors que nous mettons tout en œuvre pour soutenir notre croissance continue en 2022 et au-delà. Au cours des prochains trimestres, nous prévoyons également un retour progressif à un rendement normal du BAIIA. Je suis fier des solides fondations que l’équipe est en train de mettre en place alors que nous nous attaquons à un besoin qui se doit d’être comblé depuis longtemps, celui de fournir des solutions de gaz renouvelables et de génération décentralisée de gaz sur place à l’échelle mondiale », a déclaré Kurt Sorschak, président du conseil, président et chef de la direction de Xebec Adsorption Inc.

Perspectives actuelles du marché

Le contexte politique et réglementaire semble de plus en plus favorable aux produits et services de Xebec, comme en témoigne la récente entente-cadre de services de 18 BGX Biostream avec l’un des plus importants développeurs de GNR dans les fermes laitières des États-Unis, tel que mentionné ci-dessus. L’Amérique du Nord, en particulier les États-Unis, continue d’être considérée comme un territoire à forte croissance pour la société, car elle vise à augmenter sa production de gaz renouvelable pour soutenir les objectifs en matière de décarbonisation, le développement d’économies circulaires et le secteur rural. Des tendances similaires sont attendues dans d’autres parties du monde, notamment en Europe, en Asie du Sud et du Sud-Est, au Moyen-Orient et en Chine, contribuant à la croissance de la demande pour nos produits.

Bien que les marges brutes consolidées continuent d’être affectées par les pertes des contrats à long terme de production de GNR annoncés précédemment, la société s’attend à ce que cet impact s’atténue au cours des prochains trimestres. Xebec a su mettre à contribution les leçons tirées de ces contrats et s’attend à ce que, grâce à son nouveau produit normalisé Biostream, à ses processus de soumission améliorés et aux processus ajustés d’installation et d’intégration, les marges commencent à revenir aux niveaux normaux grâce aux nouveaux contrats.

La forte demande continue pour nos produits a conduit Xebec à commencer à investir dans ses divisions de production de gaz naturel renouvelable, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote. Ces investissements comprennent des améliorations continues et l’expansion de la capacité de vente et de production de Biostream, l’augmentation significative de la superficie de production d’Inmatec et l’augmentation du personnel de vente et de production, ce qui permettra une croissance future des revenus. Xebec estime qu’il s’agit d’investissements nécessaires pour assurer une plus grande présence sur le marché tout en tirant parti des possibilités croissantes du marché.

Systèmes — Technologies propres

Gaz naturel renouvelable (GNR)
Xebec a remporté une victoire commerciale importante qui lui permet d’accélérer sa transition vers des produits normalisés de valorisation du biogaz pour le marché de GNR agricole, comme en témoigne l’entente conclue avec un chef de file de GNR dans le secteur laitier pour 18 unités Biostream susmentionnée. Cette entente de fourniture constitue une validation importante du nouveau produit qui a été lancé l’année dernière. À ce jour, plusieurs unités Biostream de première génération ont été livrées à des clients en Californie et en Idaho, et la préparation de l’assemblage des unités de deuxième génération commencera au troisième trimestre 2021, les livraisons étant prévues pour le début de 2022.

Le 22 juillet 2021, les sénateurs américains Sherrod Brown (Démocrate-Ohio) et John Thune (Républicain-Dakota du Sud) ont réintroduit un projet de loi bipartisan visant à encourager les investissements dans les biodigesteurs et les systèmes de récupération des nutriments. Leur projet de loi, connu sous le nom de Agriculture Environmental Stewardship Act, prévoit un crédit d’impôt à l’investissement de 30 % pour aider à compenser les coûts initiaux associés à la construction de systèmes de biodigesteurs. Cette loi, si elle est adoptée, de concert avec d’autres initiatives connexes, devrait générer un développement rapide des projets de GNR aux États-Unis.

Selon l’American Biogas Council, on estime que 8 574 exploitations laitières, avicoles et porcines sont prêtes à produire du biogaz et du gaz naturel renouvelable. D’après les données de la base de données américaine EPA’s Livestock Anaerobic Digester, Biostream est censé couvrir plus de 80 % de ces cas d’utilisation de fumier animal avec de multiples configurations normalisées dont la capacité varie de 55 à 840 SCFM (90 à 1350 NCMH).

En raison de la demande anticipée du marché, Xebec vise initialement la production de 30 unités Biostream qui seront livrées au cours de l’année prochaine dans son usine de fabrication canadienne. L’usine de fabrication est également en cours de modification et devrait permettre la production annuelle d’environ 30 à 40 unités Biostream. De plus, Xebec explore de nouvelles capacités aux États-Unis, au fur et à mesure que d’autres bons de commande sont signés.

Dans l’ensemble, Xebec s’attend à ce que Biostream résulte en un profil de croissance organique des revenus plus solide pour le secteur, une gestion des coûts plus prévisible et une amélioration des marges brutes. Grâce à des quantités plus importantes de pièces et de composants normalisés, Xebec constate déjà des améliorations significatives en matière d’économies d’échelle alors qu’elle se prépare à assembler le Biostream de deuxième génération. Il s’agit d’une amélioration par rapport aux marges brutes moins prévisibles et plus faibles observées dans ses contrats de production de GNR à long terme, qui ont connu des dépassements de coûts.

L’hydrogène
L’activité d’hydrogène de Xebec par l’entremise de HyGear continue d’être robuste. Les développements clés au second trimestre de 2021 comprennent la signature de son deuxième contrat d’approvisionnement en stations de ravitaillement en hydrogène aux Pays-Bas, la signature d’une entente de 10 ans relative à un système de production d’hydrogène sur site en tant que service (« Gas-as-a-service ») avec l’un des plus grands fabricants de verre au monde, et la mise en service d’une unité de production d’hydrogène en tant que service pour la première usine de recyclage de lubrifiants en Turquie. Au troisième trimestre 2021, nous nous attendons au déploiement de plusieurs projets, notamment une installation de 300 kg H2/jour en République tchèque pour une entreprise allemande d’éclairage active mondialement en fabrication de tungstène.

En outre, HyGear est engagée dans une transition réussie de la vente d’équipements ponctuels au déploiement d’actifs de type Gas-as-a-Service. Grâce à la transition vers ce nouveau modèle d’affaires, la société verra des flux de revenus plus récurrents et plus rentables à mesure qu’elle s’orientera vers la vente de molécules d’hydrogène plutôt que d’équipement.

Xebec continue de constater un intérêt accru pour sa plateforme de purification de l’hydrogène par adsorption modulée en pression (AMP), dans le monde entier, à mesure que de plus en plus de systèmes de production d’hydrogène et de stations de ravitaillement sont mis en service. Par exemple, une commande de 1,2 M$ d’hydrogène AMP a été reçue au deuxième trimestre de 2021 d’un client en Pologne pour une station de ravitaillement en hydrogène produisant environ 160 kg/h d’hydrogène. La société est en discussion avancée avec plusieurs clients et s’attend à recevoir des contrats de purification d’hydrogène à plus grande échelle au cours des prochains mois.

Oxygène et azote
Inmatec continue de voir ses niveaux de production record principalement en raison de la demande accrue causée par la pandémie COVID-19 pour de l’oxygène de qualité médicale d’origine durable et fiable. Au deuxième trimestre 2021, un bail a été signé pour doubler l’espace de production d’Inmatec afin de soutenir la croissance des générateurs d’oxygène et d’azote médical. Après avoir reçu plusieurs gros contrats de suivi de la part de l’Inde et de nombreux autres pays, l’augmentation des commandes continue d’être portée par les pays les plus durement touchés par la COVID-19 ou ceux qui se préparent aux vagues à venir.

La génération d’oxygène et d’azote sur place réduit considérablement l’impact sur l’environnement et les coûts pour les clients. La génération de gaz sur place permet de respecter davantage l’environnement en réduisant les émissions de CO2, en évitant le transport de gaz, ce qui entraîne une réduction des émissions des particules, des goulets d’étranglement de livraison et de la congestion du réseau routier. En outre, les générateurs d’oxygène sur place d’Inmatec sont utilisés dans les usines de biogaz et de gaz naturel renouvelable comme composant du processus de désulfuration.

Les revenus de la génération d’oxygène et d’azote sur place d’Inmatec sont désormais inclus dans la section « Systèmes — Technologies propres » en raison de la nature de ses produits.

Service et soutien industriels
Xebec continue de faire de solides progrès dans sa stratégie de déploiement en acquérant des entreprises de services d’air comprimé pour développer le réseau de services de technologies propres de l’entreprise. Au deuxième trimestre de 2021, un nouveau siège social mondial américain pour le groupe industriel a été établi à Mooresville, en Caroline du Nord, une région de premier plan pour l’expertise en matière d’air comprimé et de gaz. L’intégration réussie de ces acquisitions demeure une priorité pour Xebec et la croissance est soutenue par les systèmes RGO (gestion des ressources de l’organisation) et GRC (gestion de la relation client) récemment mis en œuvre par la société.

Au deuxième trimestre de 2021, Xebec a conclu deux acquisitions importantes et complémentaires : Nortek Belair Corporation (« Nortec ») du Tennessee et Tiger Filtration du Royaume-Uni.

Nortec est devenue la première unité d’exploitation de l’entreprise aux États-Unis et deviendra un « centre d’excellence » dédié à l’ingénierie des produits fondés sur la déshydratation, tels que les sécheurs d’air comprimé, de GNC/GNR et d’hydrogène. En outre, Xebec est en train de transférer toutes ses activités de séchage du Canada vers Nortec pour permettre des taux de production plus élevés de la deuxième génération de produits Biostream dans son unité d’exploitation au Québec. Tiger Filtration renforce la stratégie de Xebec de se concentrer sur le service et le soutien en permettant à l’entreprise de développer verticalement la fabrication de consommables après-vente. Tiger Filtration devrait permettre à Xebec de profiter d’une synergie immédiate en matière de ventes et de coûts et de créer de nouveaux produits consommables pour la transition énergétique.

Xebec prévoit effectuer d’autres acquisitions cette année et vise un chiffre d’affaires annuel d’environ 250 M$ dans ce secteur d’ici 2025.

Infrastructures pour la production de gaz naturel renouvelable
Xebec s’attaque au marché des infrastructures de gaz renouvelable par l’entremise de GNR Québec Capital S.E.C. (« GNRQC »), un fonds créé en partenariat avec le Fonds de solidarité FTQ (le « Fonds »), le plus important fonds de développement de capital au Québec. Xebec investit à parts égales avec le Fonds et participera à la vente d’équipements de gaz naturel renouvelable ainsi qu’à des ententes de pièces et de service à long terme pour ces équipements.

Le Fonds a évalué 24 projets jusqu’à présent et est activement engagé dans 20 projets, qu’il s’agisse de nouveaux projets ou de projets existants, dans les domaines de l’agriculture, des municipalités, des sites d’enfouissement et des déchets industriels. Plusieurs projets sont à un stade avancé et, une fois la phase d’ingénierie détaillée terminée, GRNQC prévoit annoncer ces investissements.

Guide de gestion 2021
Pour l’exercice complet 2021, Xebec met à jour ses prévisions avec des revenus maintenus entre 110,0 à 130,0 M$ et des marges de BAIIA ajusté abaissées à une fourchette de -3,0 % à -4,0 %, comparativement à une fourchette 3,0 % à 4,0 % auparavant. La marge BAIIA ajustée est le résultat des contrats de GNR déficitaires, combinés à des investissements VGA plus élevés, nécessaires pour établir les fondements organisationnels requis pour soutenir la croissance future.

Xebec tiendra un webinaire en direct à l'intention des investisseurs pour discuter des résultats du deuxième trimestre 2021
Un webinaire destiné aux actionnaires, analystes, investisseurs, représentants des médias et autres parties prenantes se tiendra aujourd'hui, le 12 août 2021, à 8 h 30 HAE (5 h 30 HAP).

Inscrivez-vous ici : https://app.livestorm.co/xebec-adsorption-inc/2021-q2-investor-webinar

L'enregistrement du webinaire et les documents d'accompagnement seront disponibles plus tard dans la journée dans la section réservée aux investisseurs du site web de la société à l'adresse suivante xebecinc.com/investisseurs.

États financiers et Rapport de gestion du deuxième trimestre 2021
Les états financiers complets, les notes relatives aux états financiers et le rapport de gestion pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2021 sont disponibles sur le site Web de la société à l'adresse suivante xebecinc.com/investisseurs ou sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Liens connexes :
https://xebecinc.com/

À propos de Xebec Adsorption Inc.
Xebec est un fournisseur mondial de solutions d'énergie propre destinées aux gaz renouvelables et à faible teneur en carbone utilisés dans des applications énergétiques, de mobilité et industrielles. L’entreprise est spécialisée dans le déploiement d'un portefeuille de technologies brevetées pour la production d'hydrogène, de gaz naturel renouvelable, d'oxygène et d'azote. En se concentrant sur la production de gaz écologiquement responsable, Xebec a aidé des milliers de clients dans le monde à réduire leur empreinte carbone et leurs coûts d'exploitation. Basée au Québec, Canada, Xebec est présente mondialement avec sept usines de fabrication, huit centres de services de technologies propres et cinq bureaux de vente répartis sur quatre continents. Xebec est cotée à la bourse de Toronto sous le symbole (TSX : XBC). Pour plus d'informations, consultez le site www.xebecinc.com.

Avertissement
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, au sens attribué à cette expression dans les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Ces énoncés ont trait à des événements à venir ou au rendement futur et reflètent les attentes de la direction à l’égard de la croissance, des résultats d’exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d’affaires de la Société ou de son secteur. Les énoncés prospectifs contiennent habituellement des mots et expressions comme « croit », « prévoit », « anticipe », « poursuit », « pourrait », « révèle », « planifie », « pourra », « a l’intention », « peut », « projette », « entrevoit », « devrait » ou des expressions similaires suggérant des résultats ou des événements futurs, bien que les énoncés prospectifs ne contiennent pas tous ces mots identificateurs. À titre illustratif, ces énoncés contiennent notamment des déclarations portant sur les sujets suivants : i) les actions que la Société devrait entreprendre pour atteindre ses objectifs stratégiques, ii) les principaux facteurs du marché qui influent sur les résultats de la Société, iii) les intentions à l’égard des travaux futurs de mise en valeur des gaz renouvelables, iv) les attentes à l’égard des activités commerciales et des commandes qui peuvent être passées au cours de l’exercice 2021 et par la suite, v) les tendances dans les marchés cibles de la Société et l’évolution de ceux-ci, vi) les débouchés de la Société sur le marché, vii) les avantages des produits de la Société, viii) l’intention de conclure des ententes avec des partenaires, ix) le recours futur à l’impartition, x) les attentes à l’égard des concurrents, xi) l’incidence prévue des risques et des incertitudes qui sont décrits, xii) les intentions à l’égard du versement de dividendes, xiii) la gestion des risques de liquidité de la Société par rapport à la conjoncture économique prédominante, xiv) le plan de réduction des coûts de la Société, xv) la recherche de financement additionnel au cours des prochains mois, xvi) les énoncés concernant le bien-fondé des demandes d’autorisation d’actions collectives déposées contre la Société, et xvii) les prévisions à l’égard des produits et du BAIIA pour 2021.

Ces énoncés ne constituent ni des promesses ni des garanties, mais comportent des incertitudes et des risques connus et inconnus susceptibles de faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activités ou le rendement de la Société diffèrent substantiellement des résultats, des niveaux d’activités ou du rendement futurs mentionnés expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs. Ces risques incluent généralement des risques liés à la croissance des produits d’activités courantes, aux résultats d’exploitation, au secteur et aux produits, à la technologie, à la concurrence, à l’économie, au caractère suffisant de la couverture d’assurance et à d’autres facteurs dont il est question plus en détail dans le présent communiqué de presse et dans la notice annuelle de la Société déposé sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.

Les énoncés prospectifs contenus aux présentes sont fondés sur un certain nombre d’hypothèses que la direction juge raisonnables à la date du présent communiqué de presse, notamment, mais sans s’y limiter, des hypothèses concernant les tendances dans certains secteurs du marché, le climat économique en général, le rythme et les résultats de l’évolution technologique, l’identité et les mesures prévues des concurrents et des clients, les hypothèses liées au bien-fondé des demandes d’autorisation d’actions collectives déposées contre la Société et leur incidence, la valeur du dollar canadien et les fluctuations des monnaies étrangères, les taux d’intérêt, les besoins en matière de fonds de roulement, les marges prévues dans le cadre de l’attribution de nouveaux contrats, l’état du carnet de commandes actuel de la Société, l’environnement réglementaire, le caractère suffisant des contrôles internes et des contrôles de divulgation, la capacité de la Société à intégrer avec succès les entreprises acquises, ainsi que l’acquisition et l’intégration d’entreprises au cours des périodes à venir. D’autres hypothèses, le cas échéant, sont énoncées tout au long du présent communiqué de presse. Si ces hypothèses se révélaient inexactes, les résultats réels de la Société pourraient être sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs formulés dans et en date du présent communiqué de presse sont expressément visés par l’intégralité de la présente mise en garde. Sauf dans la mesure où la loi l’exige, la Société n’est pas tenue de mettre à jour, ni de réviser publiquement les énoncés prospectifs exprimés aux présentes. Les lecteurs ne doivent pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs.

Mesures non-IFRS

Ce communiqué de presse fait référence à des mesures financières qui ne sont pas reconnues par les normes internationales d'information financière (" IFRS "). Une mesure financière non-IFRS est un indicateur numérique de la performance, de la situation financière ou des flux de trésorerie d'une société qui exclut ou inclut des montants, ou fait l'objet d'ajustements qui ont pour effet d'exclure ou d'inclure des montants qui sont inclus ou exclus dans les mesures les plus directement comparables calculées et présentées conformément aux IFRS. Les mesures non-IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés ayant des activités identiques ou similaires.

La société estime que ces mesures constituent un complément d'information utile. Les mesures non-IFRS suivantes sont utilisées par la Société dans ce communiqué de presse : BAIIA, marge BAIIA, BAIIA ajusté, marge BAIIA ajusté et carnet de commandes.

Veuillez trouver ci-dessous les définitions des mesures financières non-IFRS utilisées par le présent document :

« BAIIA » désigne le bénéfice avant intérêts, impôts sur le revenu, dépréciation et amortissement, où les intérêts sont définis comme les coûts financiers nets selon l'état consolidé du résultat global.

« Marge BAIIA » étant le BAIIA en pourcentage des revenus.

« BAIIA ajusté » part du BAIIA et s’ajuste aux charges de rémunération à base d’actions, à la dépréciation des stocks, au gain/perte de change sur l’obligation découlant de la participation des actionnaires sans contrôle dans une filiale, à la perte/gain de change et à l’accroissement de la dette.

« Marge BAIIA ajusté » désigne le BAIIA ajusté en un pourcentage des revenus.

« Carnet de commandes » désigne les contrats reçus et considérés comme des commandes fermes.


Relations avec les investisseurs:
Xebec Adsorption Inc.
Brandon Chow, responsable des relations avec les investisseurs
bchow@xebecinc.com
+1 450.979.8700 poste 5762

Primary Logo


© GlobeNewswire 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur XEBEC ADSORPTION INC.
06/10Xebec annonce des commandes de BGX Biostream™ de la part de la coentreprise de ga..
GL
30/09XEBEC ADSORPTION : annonce un contrat de production d'hydrogène sur site avec un fabricant..
GL
12/08Xebec annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2021
GL
11/08Xebec accueille M. Brian Levitt au sein de son conseil d'administration
GL
30/06Xebec annonce l'élection de ses administrateurs
GL
23/06Xebec met en service un système de production d'hydrogène sur site en tant que service ..
GL
26/05Xebec annonce un accord d'approvisionnement pour un centre de ravitaillement en hydrogè..
GL
13/05Xebec annonce ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'année 2021
GL
03/05Xebec accroît sa capacité de production aux États-Unis avec l'acquisition de Nortec, ba..
GL
29/04Xebec annoncera les résultats du premier trimestre de 2021 le 13 mai et tiendra un webi..
GL
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur XEBEC ADSORPTION INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 123 M 99,4 M 85,8 M
Résultat net 2021 -21,5 M -17,4 M -15,0 M
Dette nette 2021 6,35 M 5,13 M 4,43 M
PER 2021 -18,9x
Rendement 2021 -
Capitalisation 415 M 335 M 289 M
VE / CA 2021 3,42x
VE / CA 2022 2,70x
Nbr Employés 467
Flottant 94,1%
Graphique XEBEC ADSORPTION INC.
Durée : Période :
Xebec Adsorption Inc. : Graphique analyse technique Xebec Adsorption Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique XEBEC ADSORPTION INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 15
Dernier Cours de Cloture 2,68 CAD
Objectif de cours Moyen 4,35 CAD
Ecart / Objectif Moyen 62,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Kurt Sorschak Chairman, President & Chief Executive Officer
Stéphane Archambault Chief Financial Officer
Michael Nadeau Vice President-Corporate Development & Integration
Jim Vounassis Chief Operating Officer
William Beckett Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
XEBEC ADSORPTION INC.-70.22%335
WASTE MANAGEMENT, INC.33.94%66 605
REPUBLIC SERVICES, INC.32.64%40 665
TETRA TECH, INC.40.54%8 764
TOMRA SYSTEMS ASA14.13%8 468
CLEAN HARBORS, INC.42.10%5 871