HELSINKI, 11 juin (Reuters) - La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) a permis d'atténuer les pressions sur les prix et d'importants progrès ont été réalisés pour ramener l'inflation à 2% en 2025, a déclaré mardi Olli Rehn, l'un des membres de son Conseil des gouverneurs.

La BCE a réduit la semaine dernière ses taux de 25 points de base mais n'a pris aucun engagement pour la suite dans un contexte de forte croissance des salaires et de révision à la hausse des prévisions d'inflation.

"Il est important de faire la part des choses. Des progrès considérables ont été réalisés pour ramener l'inflation à son niveau cible, en particulier depuis septembre 2023", a dit Olli Rehn dans un communiqué.

Depuis que la BCE a opté en septembre 2023 pour une pause sur ses taux directeurs avant la baisse décidée la semaine dernière, l'inflation a reculé de plus de 2,5 points de pourcentage, a-t-il noté.

L'inflation devrait revenir à l'objectif à moyen terme de la BCE de 2% au cours de 2025, même si sa trajectoire descendante "s'est quelque peu ralentie au cours des derniers mois", a-t-il également dit. (Reportage Anne Kauranen à Helsinki; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)