FRANCFORT (Reuters) - Les anticipations d'inflation à court terme des consommateurs de la zone euro ont diminué en février, mais les attentes à plus long terme sont restées inchangées, selon une enquête publiée mardi par la Banque centrale européenne (BCE).

Les consommateurs prévoient maintenant une inflation à 3,1% pour l'année à venir, contre 3,3% attendus le mois précédent, selon l'enquête mensuelle.

"Ces attentes sont désormais à leur plus bas depuis le début de la guerre injustifiée de la Russie contre l'Ukraine en février 2022", a déclaré la BCE dans un communiqué.

Sur les trois ans à venir, l'anticipation médiane d'inflation atteint 2,5%.

Les prévisions de croissance économique pour les 12 prochains mois sont également restées inchangées, les consommateurs envisageant une légère contraction de l'activité, tandis que le taux de chômage dans les 12 mois à venir est attendu stable, a ajouté la BCE.

(Reportage Balazs Koranyi, version française Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)