Washington (awp/afp) - La confiance des consommateurs s'est un peu dégradée en février aux Etats-Unis, selon l'estimation finale publiée vendredi par l'Université du Michigan, qui se montre moins optimiste que l'estimation préliminaire publiée au milieu du mois.

L'indice mesurant le moral des consommateurs américains est tombé à 76,9 points en février, contre 79 points en janvier, soit un recul de 2,7%.

Cela montre une dégradation par rapport à l'estimation préliminaire, publiée il y a deux semaines, qui était plus optimiste, et s'était établie à 79,6 points, le plus haut niveau depuis juillet 2021. Cela a aussi déçu les analystes, qui voyaient l'indice rester à ce niveau, selon les consensus de briefing.com.

Les deux composantes de l'indice sont en recul par rapport à janvier: le sous-indice mesurant la perception des conditions actuelles est à 79,4 points (-3,1%), et celui mesurant les anticipations pour les mois à venir tombe à 75,2 points (-2,5%).

"Les anticipations pour les conditions économiques sont restées nettement plus élevées qu'à l'automne dernier", souligne cependant la directrice de l'enquête, Joanne Hsu, citée dans le communiqué.

Par ailleurs, "les consommateurs ont perçu peu de changements dans l'état de l'économie depuis le début de la nouvelle année, et ils semblent convaincus que l'inflation continuera sur une trajectoire favorable".

La hausse des prix à la consommation est tombée à 2,4% sur un an en janvier, contre 2,6% en décembre, comme attendu, selon l'indice PCE publié jeudi par le département du Commerce, mesure d'inflation privilégiée par la banque centrale américaine, la Fed, qu'elle veut ramener à 2%. Mais sur un mois, elle s'est accélérée, à 0,3% contre 0,1%.

Une autre mesure de l'inflation, l'indice CPI du département du Travail, avait déçu, sa hausse ralentissant bien moins que prévu, et restant supérieure à 3% (3,1%).

afp/rp