Buenos Aires (awp/afp) - L'inflation en Argentine a poursuivi en mai son ralentissement entamé il y a cinq mois, à 4,2% sur un mois, la plus faible depuis deux ans et demi quand elle avait atteint 3,9%, selon les chiffres officiels publiés jeudi.

L'indice des prix sur un an reste malgré tout élevé, à 276,4% en mai, contre 289,4% pour avril, selon l'Institut national des statistiques (Indec).

La décélération se poursuit cependant, ce dont se congratule le gouvernement du président ultralibéral Javier Milei: après 25,5% en décembre --sous l'effet mécanique d'une forte dévaluation du peso-- 20,6% en janvier, 13,2% en février, 11% en mars et 8,8% en avril.

L'inflation de mai a été principalement tractée par les communications (8,2%) et l'éducation (7,6%).

"Le processus de désinflation en cours s'est approfondi", s'est réjoui le ministre des Finances, Luis Caputo, sur les réseaux sociaux.

afp/rp