Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Analyse sectorielle/ Hôtellerie et loisirs

24/06/2010 | 15:10
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Contexte. Selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), le tourisme mondial a enregistré une croissance de 6% au premier trimestre 2010, bénéficiant d'un meilleur contexte économique mondial. En 2009 les dépenses réalisées à l'étranger par les touristes chinois ont été, pour la première fois, supérieures à celles des touristes français. La Chine ravit ainsi à la France la quatrième place du Top 10 mondial des dépenses touristiques. Ces dernières ont bondi de 21% pour les Chinois, à 43,7 milliards de dollars en 2009. Les dépenses des Français ont, elles, baissé à 38,9 milliards, contre 43,1 milliards en 2008. En revanche, les trois pays qui attirent le plus de touristes sont toujours la France, devant les Etats-Unis et l'Espagne. 74 millions de touristes étrangers ont visité notre pays, ce chiffre étant en recul de 6% par rapport au record de l'année 2008. Cette tendance provient essentiellement de la diminution de la clientèle se déplaçant pour affaires (-10%). Les touristes en provenance du Royaume-Uni et d'Espagne, deux pays extrêmement touchés par la crise des « subprime », ont été beaucoup moins nombreux l'an dernier en France, en chute respectivement de 17,3% et 10,2%. Globalement, le nombre d'Européens s'étant rendus en France l'an passé a baissé de 7%. Le nombre de voyageurs en provenance d'Amérique du Nord, s'est replié de 8%, tandis que ceux en provenance de Chine et du Japon ont mieux résisté (respectivement -4% et -3%).

Perspectives et enjeux. Pour le moment, l'activité du tourisme mondial est portée par les marchés émergents, comme le Brésil, l'Inde, la Chine, la Corée ou la Malaisie. L'OMT estime que la crise économique en Europe menace la reprise du secteur, déjà très fragile. Le secteur a subi un recul de son activité de 4% l'an passé. La situation économique en Europe est d'autant plus importante que ce continent constitue le premier marché touristique mondial. L'OMT s'inquiète notamment du chômage élevé et de déficits ainsi que d'un endettement élevé en Europe. Cette organisation se veut donc « prudemment optimiste » pour l'avenir. L'OMT continue à tabler sur une croissance de 3% à 4% du tourisme en 2010 et sur un flux de 1,6 milliard de touristes internationaux dans le monde en 2020. Le secteur touristique européen a déjà subi des pertes de 1,72 milliard d'euros provoquées par l'éruption du volcan Eyjafjöll en Islande. Uniquement en France, la paralysie du transport aérien a coûté environ 500 millions d'euros à l'industrie touristique, selon le cabinet Protourisme.

Pour Comprendre. Le marché de l'hôtellerie-loisirs regroupe les activités de l'hébergement, des voyages (agences, tour-opérateurs) et des attractions (parcs de loisirs, casinos, équipements). La clientèle visée est soit une clientèle de particuliers soit une clientèle de professionnels (tourisme d'affaires). Ce secteur cyclique est sensible aux évènements géopolitiques (comme les attentats du 11 septembre 2001), à la conjoncture économique, à l'internationalisation des échanges, et à l'évolution des taux de change.


© AOF 2010
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL)
11:39Atento signale une attaque de cybersécurité contre ses systèmes informatiques au Brésil
MT
11:24Prosafe et Unit obtiennent une prolongation du moratoire au Brésil
MT
00:03Sibanye-Stillwater s'apprête à conclure un accord d'un milliard de dollars pour acquéri..
ZR
00:03Sibanye-stillwater s'approche d'un accord d'un milliard de dollars pour acquérir des pr..
ZR
22/10TRACKINSIGHT : La débâcle fiscale fait baisser les actions brésiliennes
TI
22/10Le COVID-19 Jab d'AstraZeneca est sûr pour les femmes enceintes et n'a aucun impact sur..
MT
22/10Les prix du GNL en Europe et en Asie atteignent des niveaux record en raison de la croi..
MT
22/10Une unité de Glencore se serait livrée à des actes de corruption pour l'obtention de co..
MT
22/10Centaurus Metals obtient des terres de pâturage dans le projet Jaguar au Brésil pour 2 ..
MT
21/10Itafos va redémarrer une usine d'acide sulfurique au Brésil
MT
Plus d'actualités
Graphique EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL)
Durée : Période :
Euro / Brazilian Real (EUR/BRL) : Graphique analyse technique Euro / Brazilian Real (EUR/BRL) | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL)
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre