BRUXELLES, 27 mai (Reuters) - L'Union européenne (UE) devrait donner lundi son accord de principe à la mise en place d'une mission frontalière dans la ville de Rafah, à la pointe sud de la bande de Gaza, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

L'UE envisage de relancer sa mission d'assistance au poste frontière (EUBAM) de Rafah, abandonnée depuis 2007 et la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas.

La ville de Rafah, qui se situe à la frontière avec l'Egypte, constitue le principal point de passage de l'aide humanitaire vers l'enclave palestinienne mais celui-ci a été fermé depuis que les forces israéliennes en ont pris le contrôle il y a près de trois semaines.

"Aujourd'hui, nous pouvons prendre une décision politique, mais elle doit ensuite être mise en oeuvre sur le plan technique", a déclaré Josep Borrell à l'occasion d'une réunion mensuelle des ministres des Affaires étrangères de l'UE, ajoutant qu'elle ne pouvait être mise en place sans l'approbation d'Israël, de l'Égypte et des Palestiniens.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, a déclaré qu'il faudrait un certain temps avant qu'une décision sur la mission ne soit prise. Des diplomates ont noté qu'il est peu probable que la mission soit mise en place avant la fin des hostilités à Rafah.

"Israël n'a pas encore consolidé de plan pour la bande de Gaza, il n'y a donc pas de position officielle sur cette initiative", a déclaré un responsable israélien à Reuters sous couvert d'anonymat.

"Mais il convient de rappeler que le ministre de la Défense (israélien), dans sa proposition du 4 janvier, a présenté une force multinationale qui constituerait l'un des quatre volets de la gestion de la bande de Gaza une fois le Hamas vaincu. Une mission de l'UE à Rafah pourrait éventuellement s'inscrire dans ce cadre", a ajouté ce responsable.

La Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné vendredi à Israël de stopper "immédiatement" son offensive à Rafah, une décision dont l'Etat hébreu a fait fi, poursuivant ses opérations au cours du week-end.

Des frappes aériennes menées par l'armée israélienne ont tué au moins 35 Palestiniens et blessé des dizaines d'autres à Rafah, ont déclaré lundi les autorités sanitaires locales et les services de secours. (Reportage Andrew Gray et John Irish, avec la contribution de Tassilo Hummel et Bart Meijer, version française Augustin Turpin, édité par Blandine Hénault)