LE CAIRE/JERUSALEM (Reuters) - Le Hamas et le Djihad islamique se sont dits "prêts à conclure" un accord pour mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza, ont-ils dit mardi dans un communiqué commun, tandis qu'un responsable israélien a affirmé que les groupes palestiniens avaient rejeté la proposition de cessez-le-feu présentée par Washington.

Le Hamas et le Djihad islamique ont précisé avoir transmis aux deux médiateurs, le Qatar et l'Egypte, leur réponse à la proposition du président Joe Biden. La Maison-Blanche a indiqué l'étudier.

La réponse du Hamas comporte un nouveau calendrier visant à parvenir à un cessez-le-feu permanent et à un retrait des troupes israéliennes de Gaza, y compris du poste-frontière de Rafah, a déclaré un responsable au fait des discussions.

"Ils ont changé les paramètres les plus importants", a réagi le responsable israélien qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, accusant notamment le Hamas d'avoir rejeté la proposition américaine sur la libération d'otages.

(Reportage de Nidal al-Mughrabi au Caire et Maayan Lubell à Jérusalem, version française Tangi Salaün)