WASHINGTON, 10 juin (Reuters) - Des responsables américains envisagent de négocier un accord unilatéral avec le Hamas pour libérer cinq otages américains détenus à Gaza si les pourparlers de cessez-le-feu impliquant Israël échouaient, a rapporté NBC News lundi.

Les États-Unis estiment que le Hamas détient cinq Américains pris en otages lors de l'incursion meurtrière du 7 octobre dans le sud d'Israël. Washington espère aussi récupérer les corps de trois autres Américains tués le 7 octobre, dit encore NBC.

Interrogé sur ces informations alors qu'il quittait Le Caire, le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a déclaré : "La meilleure façon, la plus efficace, de ramener tout le monde à la maison, y compris les otages américains, est cette proposition, c'est l'accord de cessez-le-feu qui est actuellement sur la table", évoquant la proposition de cessez-le-feu dévoilée début juin par les Etats-Unis.

Toute discussion unilatérale serait menée par des négociateurs qataris et n'impliquerait pas Israël, ont déclaré à NBC les responsables qui s'exprimaient sous le sceau de l'anonymat.

Les responsables ont indiqué que le Hamas aurait un intérêt à conclure un tel accord avec Washington car cela tendrait davantage les relations entre les États-Unis et Israël et mettrait davantage de pression sur le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, sévèrement critiqué dans son pays où on lui reproche de ne pas agir suffisamment en faveur des otages. (Doina Chiacu et Daphne Psaledakis; version française Nicolas Delame)