La Banque centrale européenne est très attentive au bon fonctionnement des marchés financiers, a déclaré lundi Christine Lagarde, présidente de la BCE, après que l'appel du président français Emmanuel Macron à un vote parlementaire éclair la semaine dernière a effrayé les investisseurs.

Les investisseurs demandaient une prime de 77 points de base pour prêter à la France, notée AA, plutôt qu'à l'Allemagne, notée triple A, pendant 10 ans, dans les échanges de lundi matin, peu de changement par rapport à vendredi après avoir augmenté de 29 points de base la semaine dernière, ce qui représente la plus forte hausse hebdomadaire depuis 2011.

Interrogée sur la question de savoir si l'écart était préoccupant, Mme Lagarde a déclaré aux journalistes lors d'un événement près de Paris : "La stabilité des prix va de pair avec la stabilité financière. Nous sommes très attentifs au bon fonctionnement des marchés financiers, et nous continuons à le faire aujourd'hui."