KIEV, 14 juin (Reuters) - L'armée ukrainienne a annoncé vendredi avoir abattu sept des 14 missiles, ainsi que 17 drones, lancés par la Russie lors d'une attaque nocturne.

Les forces russes ont pris pour cible des infrastructures et des sites militaires critiques durant le raid, a déclaré à la télévision nationale Illia Yevlach, porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne.

La défense aérienne a abattu sept missiles de croisière. La Russie a également tiré des missiles balistiques Iskander-M et un missile balistique aérien Kinzhal.

L'armée ukrainienne les a abattus au-dessus de sept régions. Le gouverneur de la région de Zaporijjia a déclaré qu'un missile a touché une zone de l'oblast sans faire de dégâts ni de victimes.

Les forces ukrainiennes ont aussi abattu cinq drones au-dessus de la région de Dnipropetrovsk sans faire de dégâts ni de victimes, selon son gouverneur.

Par ailleurs, une explosion a retenti aux alentours de la capitale ukrainienne, Kyiv, selon un journaliste de Reuters.

"Les forces de défense aérienne sont à l'oeuvre dans la région de Kyiv. Restez à l'abri. Le danger représenté par les missiles persiste", a déclaré le maire de la capitale ukrainienne, Vitali Klitchko.

L'armée de l'air ukrainienne a déclaré que des missiles de longue portée ont été tirés sur la région de Khmelnytskyi et a ordonné aux habitants de Kyiv de rester à l'abri.

L'armée a ensuite déclaré que l'alerte avait pris fin, sans donner plus d'informations. (Anastasiia Malenko; version française Zhifan Liu)