(Reuters) - Les bombardements de l'armée ukrainienne sur la ville sous contrôle russe de Tokmak ont fait 16 morts, selon un responsable pro-russe de la région de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine. 

Eugène Balitsky, le plus haut responsable installé par Moscou dans la région, écrit sur son compte Telegram que 20 personnes ont été blessées dans le bombardement survenu vendredi soir, dont 12 sont grièvement atteints.

Reuters n'a pas pu vérifier ces informations de manière indépendante. Il n'y a eu aucun commentaire de la part de l'Ukraine sur ces attaques présumées.

Zaporijjia est l'une des quatre régions ukrainiennes partiellement occupées par les forces russes et que Moscou a décidé d'annexer après l'invasion à grande échelle de l'Ukraine en février 2022.

(Reportage Lidia Kelly à Lisbonne; Version française Elizabeth Pineau)