La bourse de Paris achève cette dernière séance de la semaine sur un gain modeste de 0,2%, à 7292 points, notamment tirée par Renault (+1,8%) et Eurofins Scientific (+1,2%).

Les volumes sont restés restreints en ce Black Friday avec tout juste 2 milliards d'euros échangés depuis l'ouverture, alors que les marchés US n'ont ouvert que pour une demi-séance.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 gagne 0,7%, bien ancré au-dessus de sa résistance majeure des 7250 points.

Les chartistes de Kiplink Finance, qui évoquent une configuration haussière 'techniquement parfaite', estiment que la résistance du CAC lui permet d'envisager un dépassement rapide de la zone supérieure des 7310/7340 points.

'A ce rythme, nous pourrions prochainement reparler de record annuel', prédit la société de Bourse parisienne.

Les 'minutes' de la BCE, publiées hier, ont montré hier que le Conseil des gouverneurs se tenait prêt à de nouvelles hausses de taux, même si cette option ne correspond pas à son scénario de base (personne ne croit à de nouveaux tours de vis monétaires).

Les indices PMI dévoilés jeudi ont d'ailleurs montré que l'activité dans la zone euro s'était contractée pour le sixième mois de suite en novembre, renforçant encore un peu plus la probabilité d'une récession, un scénario que la BCE cherche à tout prix à éviter.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne se redresse légèrement à 87,3 sur le mois en cours, contre 86,9 en octobre, là où les économistes anticipaient en moyenne un indice à 87,5.

Aux Etats-Unis, le seul indicateur au menu du jour est l'indice PMI, qui semble s'être stabilisé un peu au-dessus du seuil critique de 50 points depuis septembre (+0,2% à 50,8) mais le PMI manufacturier bascule en territoire de contraction vers 49,4 (contre 49,9 attendu).

Les T-Bonds se retendent pourtant de +6,7Pts à 4,478%, ce qui ne profite en rien au Dollar qui recule de -0,3% : l'euro se redresse au contact des 1,0935$/euro. Les Bunds se dégradent marginalement de +1,6Pt vers 2,639%, les OAT rajoutent à peine +1Pt.

Les cours du brut se montrent hésitants alors que l'attention des investisseurs va peu à peu se tourner vers Vienne, où les ministres de l'Opep et de ses alliés décideront, la semaine prochaine, de leur stratégie de production.

Le Brent gagne 0,9% % à 82 dollars le baril tandis que l'once d'or renoue avec les 2000$.

Dans l'actualité des sociétés françaises, Thales s'est vu notifier par la Direction générale de l'armement (DGA) un marché visant à équiper les sept premiers patrouilleurs hauturiers destinés à la Marine nationale d'équipements de surveillance maritime.

Equasens en association avec ARZ HAAN, un des leaders sur le marché de la Santé en Allemagne, acquiert au travers d'une Holding détenue à 6% par ARZ HAAN et 94% par Equasens, la société allemande ADV (Apotheken Datenverarbeitung) qui devient Pharmagest Germany.

Enfin, EDF a annoncé vendredi le lancement par le gouvernement d'une consultation publique en vue de la mise en place d'un dispositif de protection des consommateurs d'électricité à partir de 2026.


Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.