La Bourse de Paris a clôturé la séance sur un gain de 1,27 %, à 7 911 points, soit un sixième record absolu de clôture consécutif, après avoir établi un peu plus tôt un nouveau record intraday à 7 924 points. L'indice a pu compter sur les valeurs du luxe, qui poursuivent leur retour en grâce grâce au mini-réveil chinois.
 
Les principaux fabricants européens de semi-conducteurs ont profité de résultats de NVIDIA . STMicroelectronics a gagné 3 % à Paris. Infineon Technologies s'est apprécié de 2,2 % à Francfort. À Amsterdam, BE Semiconductor Industries a bondi de 4,9 % après avoir également publié ses propres résultats, tandis qu'ASML Holding a progressé de 5,1 %.
 
Du côté des valeurs, STMicroelectronics a gagné 2,95 %, Axa 2,84 %, SC1,54 % et LVMH 2,29 % et Hermès 1,86 %, tandis que Carrefour a perdu 1,15 %, Alstom 1 %, Orange 0,68 % et Unibail 0,52 %.
 
Aujourd'hui, sur le front des statistiques, l'indice Ifo allemand de février sera publié à 10h00.
 
En données horaires, l'indice a atteint plus tôt son plus haut historique en séance et la tendance est haussière, l'indice visant le dépassement des 7950 points.