Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Indices
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. CAC 40
  6. Actualités
  7. Synthèse
    PX1   FR0003500008

CAC 40

(PX1)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Bourse de Paris : Le prix du gaz refroidit la Bourse de Paris (-1,26%)

06/10/2021 | 18:06
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a fini en nette baisse de 1,26% mercredi, continuant de subir des turbulences, causées cette fois par la brutale montée des prix du gaz dans la matinée, même si la hausse s'est résorbée en cours de journée.

L'indice vedette CAC 40 a perdu 83,16 points à 6.493,12 points. La veille, il avait progressé de 1,52%.

La cote parisienne est tombée dès les premiers échanges, se stabilisant autour de -2,25% à la mi-journée avant de se reprendre un peu.

"Les contrats à terme du gaz ont été très volatils ces dernières heures. Cette volatilité vient en partie du fait qu'on est déjà sur des niveaux très hauts", explique Grégory Bailly, expert en investissements financiers de Milleis Banque.

Mercredi, bondissant de 35%, le cours européen de référence, le TTF néerlandais, s'est envolé à 162,125 euros en début de séance européenne, un record, quand le prix du gaz britannique pour livraison le mois prochain a atteint 407,82 pence par thermie (une unité de quantité de chaleur).

Ce niveau de prix est huit fois supérieur à celui d'il y a six mois. Les prix élevés de l'électricité, l'approche de l'hiver et l'offre limitée en provenance de Russie sont aussi avancés par les analystes pour expliquer ce mouvement.

Les cours se sont retournés dans l'après-midi après que Vladimir Poutine a laissé entendre que Gazprom pourrait augmenter ses approvisionnements vers l'Europe. "Il n'y a jamais eu un seul cas dans l'histoire où Gazprom a refusé d'augmenter l'approvisionnement de ses consommateurs s'ils soumettaient des commandes appropriées", a déclaré le président russe.

Vers 17H00, les deux marchés cédaient même du terrain par rapport à la clôture de la veille, tout en restant proches du double de leurs prix d'il y a un mois.

Ce reflux a redonné de l'air au marché parisien, d'autant qu'il s'est accompagné d'une baisse de taux sur le marché de la dette.

Les rendements avaient fortement progressé dans la matinée, le 10 ans américain atteignant 1,5730%, avant de redescendre à 1,51%.

"Les mouvements du marché obligataire montrent que les investisseurs sont un peu inquiets, notamment en raison des matières premières", dont les niveaux laissent craindre une inflation persistante, alors que les banques centrales évoquent un phénomène temporaire, explique M. Bailly.

Mais la variable la plus importante pour évaluer la soutenabilité de l'inflation reste "les salaires", continue-t-il.

Autre facteur positif venu soutenir les investisseurs, l'enquête ADP sur l'emploi américain dans le secteur privé en septembre, avant-goût du rapport mensuel de l'emploi vendredi, s'est avérée meilleure que prévu, avec 586.000 emplois créés, contre 450.000 attendus.

Après plus d'un an de parcours ascensionnel, les marchés boursiers sont confrontés à de nombreuses incertitudes depuis la rentrée, de la réduction à venir du soutien des banques centrales à la situation financière du colosse chinois de l'immobilier Evergrande, au bord de la faillite, et à l'éventuel défaut de paiement des États-Unis.

Le coût de l'énergie pèse sur Saint-Gobain

Le groupe de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain (-1,00% à 56,47 euros) a indiqué réviser à la hausse ses coûts en énergie et matières premières pour 2021, lors de la présentation de ses nouveaux objectifs financiers pour 2025.

Reflux pour les pétrolières

Les entreprises liées au secteur pétrolier, qui ont affiché de nombreux gains ces dernières séances, pâtissaient du recul des prix du pétrole. Vallourec a perdu 9,86% à 7,09 euros, CGG 7,66% à 0,64 euros, TechnipFMC 4,85% à 6,51 euros et TotalEnergies 1,37% à 42,76 euros.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CAC 40
26/11Le nouveau variant du coronavirus ravive l'aversion au risque
RE
26/11BOURSE DE PARIS : Paris enregistre sa pire séance depuis mars 2020
AW
26/11CAC40 : risque de reprise de la pandémie, les cours chutent
CF
26/11Nouveau variant: les Bourses européennes terminent en très forte baisse
AW
26/11EUROFINS SCIENTIFIC : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 26 novembre 202..
AO
26/11AIRBUS : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du vendredi 26 novembre 2021
AO
26/11CAC40 : décroche sous 6.800, WStreet -2%, pétrole plonge -10%
CF
26/11Les marchés mondiaux vacillent avec l'apparition d'un nouveau variant
AW
26/11CAC40 : + lourde correction de 2021, W-Street limite la casse
CF
26/11Les marchés mondiaux ploient sous la pression d'un nouveau variant
AW
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice CAC 40
27/11Agenda des conferences de presse et evenements economiques jusqu'au vendredi 3
AW
26/11AXA : Conclusion d'une convention de rachat d'actions dans le cadre du programme de rachat..
PU
26/11ORANGE : Résultats des élections des représentants du personnel au Conseil d'Administratio..
PU
26/11ENGIE X COP26 : Claire Waysand répond aux questions de Gaspard G.
PU
26/11EUROFINS SCIENTIFIC : lance un test PCR rapide pour détecter le variant B.1.1.529
AO
26/11AXA : résultats de son offre d'actionnariat salarié
CF
26/11Eurofins lance un kit de tests PCR pour le dépistage rapide du variant b.1.1529 du covi..
RE
Plus d'actualités
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CAC 40
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Palmarès CAC 40
EUROFINS SCIENTIFIC SE113.72 Cours en temps réel.7.89%
TELEPERFORMANCE SE357 Cours en temps réel.0.68%
RENAULT29.61 Cours en temps réel.-7.80%
VINCI84.02 Cours en temps réel.-8.45%
SAFRAN101.1 Cours en temps réel.-10.26%
AIRBUS SE99.36 Cours en temps réel.-11.49%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE58.46 Cours en temps réel.-11.88%
Heatmap :