Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Indices
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. CAC 40
  6. Actualités
  7. Synthèse
    PX1   FR0003500008

CAC 40

(PX1)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Les marchés boursiers consolident, cédant aux prises de bénéfices

20/04/2021 | 23:28
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

New York (awp/afp) - Les marchés actions se sont épuisés mardi en plein coeur de la saison des résultats, laissant derrière eux les épisodes d'euphorie qu'ont connu les indices ces derniers temps.

L'Europe a fini sur des pertes conséquentes, de Paris (-2,09%) à Francfort (-1,55%) en passant par Londres (-2%) et Milan (-2,44%). A Zurich, le SMI a perdu 1,17%.

Wall Street a terminé en perte pour la 2e séance d'affilée, lestée par la progression des cas de contamination au coronavirus dans le monde. Le Dow Jones a reculé de 0,75%. Le Nasdaq a lâché 0,92% et le S&P 500, -0,68%.

"Les indices européens s'essoufflent après les gains des sept dernières semaines, les prises de bénéfices apparaissant à l'ordre du jour", commente Michael Hewson, analyste en chef de CMC Markets.

"Mais cette faiblesse à court terme est parfaitement saine et la tendance générale à la hausse reste intacte", souligne Jochen Stanzl, un autre analyste de CMC Markets.

Indicateurs macroéconomiques au beau fixe, campagnes de vaccination en cours, soutien de la Fed, aides des Etats étaient autant d'éléments qui ont mis de l'optimisme sur les marchés boursiers ces dernières semaines.

Mais sur le front sanitaire, les derniers bilans de contaminations et de décès en Inde et au Brésil font froid dans le dos. La propagation des variants aussi.

"Les investisseurs s'interrogent par conséquent sur les prévisions des entreprises dans un contexte où l'épidémie, à l'échelle de la planète, ne montre aucun signe d'essoufflement. Il n'est pas certain que les nombreuses publications attendues cette semaine permettront d'y voir plus clair", souligne Tangi le Liboux, stratégiste d'Aurel BGC.

Le marché attendait les publications des grands noms de la technologie américaine, dont Netflix, dans la soirée.

De nombreuses entreprises publient leurs résultats trimestriels depuis la semaine dernière, et même si des grands groupes ont réussi à rassurer pour l'instant, les prix très élevés auxquels s'échangent les actions posent question.

La réunion de la Banque centrale européenne (BCE) sera jeudi également au coeur de l'attention.

"Le resserrement prématuré des conditions financières, qui était au coeur des débats des sessions de janvier et de mars du Conseil des gouverneurs, devrait être, cette fois, un sujet nettement moins préoccupant", estiment William De Vijlder et Louis Boisset, économistes zone euro à BNP Paribas.

Sur le marché de la dette souveraine, les rendements reculaient légèrement après la remontée de la veille, qui avait pesé sur les valeurs de croissance.

L'automobile à l'arrêt ___

Comme les bancaires, qui ont comme lui surperformé depuis le début de l'année, le secteur automobile a subi de plein fouet la résurgence de l'aversion pour le risque.

A Paris, les titres des constructeurs Renault et Stellantis ont reculé respectivement de 4,51% à 34,50 euros et de 3,99% à 14,21 euros.

A Francfort, le constructeur automobile allemand BMW (-1,73% à 86,18 euros) a réalisé au premier trimestre un bénéfice avant impôts de 3,757 milliards d'euros, selon des résultats préliminaires "supérieurs aux attentes du marché".

Du tumulte dans le tabac ___

Parmi les actions du jour, les titres des fabricants de tabac ont été chahutés après des informations de presse selon lesquelles le gouvernement américain envisagerait d'exiger désormais un bas niveau de nicotine dans les cigarettes pour éviter la dépendance.

British American Tobacco (BAT) a chuté de 7,66% à 2.690,80 pence et son concurrent Imperial Brands de 7,31% à 1.465,50 pence.

A New York, l'action d'Altria a perdu 3,85%.

Le pétrole et le bitcoin redescendent ___

Après avoir évolué autour de l'équilibre, les prix du brut ont quelque peu flanché mardi, un contrecoup causé par des prises de bénéfices après une forte hausse la semaine passée, qui s'est poursuivie lundi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a terminé à 66,57 dollars à Londres, en baisse de 0,72% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour le mois de mai, dont c'est le dernier jour de cotation, a perdu 1,51%, à 62,44 dollars.

L'euro se stabilisait (+0,07%) face au billet vert, à 1,2029 dollar.

Le bitcoin était stable à 56.333 dollars (+0,22%) vers 19H00 GMT.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 1.54%6385.14 Cours en temps réel.13.27%
CDAX 1.42%1436.48 Cours en différé.10.68%
DJ INDUSTRIAL 1.06%34382.13 Cours en différé.9.74%
FTSE 100 1.15%7043.61 Cours en différé.7.78%
HANG SENG 0.97%28017.26 Cours en temps réel.2.89%
IBEX 35 2.00%9145.6 Cours en différé.11.05%
NASDAQ 100 2.17%13393.115242 Cours en différé.0.88%
NASDAQ COMP. 2.32%13429.978403 Cours en différé.1.84%
S&P 500 1.49%4173.85 Cours en différé.8.17%
SMI 0.79%11120.77 Cours en différé.3.09%
SPI 0.87%14265.7 Cours en différé.6.11%
SWITZERLAND SWISS LEADER 0.97%1796.63 Cours en différé.5.79%
Réagir à cet article
Toudoudou - Il y a 3 semaines arrow option
huh l'abus de langage est mauvais pour la santé. Vous êtes sérieux quand vous dites des pertes conséquentes ? Non mais allô quoi, on a jamais été aussi haut, la situation est à la rue mais les marchés ont culminé honteusement haut comme si c'était reparti, genre l'après guerre et les 30 glorieuses ! -2% sur le cac c'est rien comparé à la hausse non stop depuis 2 mois...une consolidation saine c'est 5900 en visée avant de remonter, si jamais on ne va pas au moins chercher les 6000 environ, je prédis un drama de luxe après de nouveaux plus haut, on peut fuir la réalité mais elle finit toujours par nous rattraper et c'est comme un boomerang, plus on la jette loin et plus le retour fait mal, la loi de l'inertie probablement surtout quand elle nous revient dans les dents...
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur CAC 40
14/05BOURSE DE PARIS : Paris finit en forte hausse et efface ses pertes de la semaine
AW
14/05CAC40 : une semaine pour rien, la programmation algo triomphe
CF
14/05CAC40 : une semaine pour rien, la programmation algo triomphe
CF
14/05DANONE, parmi les rares baisses du CAC 40 à la clôture du vendredi 14 mai 202..
AO
14/05SAFRAN  : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 14 mai 2021
AO
14/05CAC40 : hausse funiculaire fascinante depuis jeudi, de+220Pts
CF
14/05Les marchés actions rassurés par les banquiers centraux
AW
14/05CAC40 : la 'remontada' algorithmique semble inexorable
CF
14/05Le vert reste de mise sur les marchés mais l'inflation rode encore
AW
14/05BOURSE DE PARIS : Paris dans le vert à mi-séance
AW
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice CAC 40
14/05Veolia et Suez scellent enfin leur "accord de rapprochement"
AW
14/05Ce qu'il faut savoir sur les futurs Veolia et Suez
AW
14/05Suez et Veolia ont signé "un accord définitif de rapprochement"
AW
14/05DANONE, parmi les rares baisses du CAC 40 à la clôture du vendredi 14 mai 202..
AO
14/05SAFRAN  : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 14 mai 2021
AO
14/05LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON  : Mode & Maroquinerie · 14 mai 2021 Dior prése..
PU
14/05CARREFOUR  : Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 07 Ma..
PU
Plus d'actualités
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CAC 40
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Palmarès CAC 40
SAFRAN124.54 Cours en temps réel.3.82%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE69.95 Cours en temps réel.3.74%
AIRBUS SE99.57 Cours en temps réel.3.72%
RENAULT33.405 Cours en temps réel.3.26%
SCHNEIDER ELECTRIC SE131.44 Cours en temps réel.2.78%
DANONE57.55 Cours en temps réel.-0.26%
ARCELORMITTAL26.63 Cours en temps réel.-0.28%
Heatmap :