Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Indices
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. CAC 40
  6. Actualités
  7. Synthèse
    PX1   FR0003500008

CAC 40

(PX1)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Trois questions à Patrick Chotard, fondateur de Lynceus Partners "Les marchés ont vécu mieux qu'une remontada"

16/04/2021 | 16:09
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Alors que les actions affichent depuis plusieurs mois une embellie historique, Patrick Chotard, fondateur de Lynceus Partners, une société de conseil spécialisée dans les produits structurés, prodiguent quelques conseils pour protéger son capital d'un retournement brutal de tendance.

Que vous inspire l'évolution des marchés ?

Lorsque l'on regarde un an arrière, nous avons vécu mieux qu'une " remontada ". Les marchés actions américains ont bondi de plus de 70% en un an ! Lors des précédentes crises, jamais les actions n'avaient connu un rebond aussi rapide. Le marché est revenu, voire a dépassé, son niveau d'avant Covid.

Cette spectaculaire embellie cache cependant des disparités non négligeables. En premier lieu, les risques n'ont pas totalement disparu. Pour preuve, une partie de l'Europe se reconfine tandis que les États-Unis ont dépassé la barre des 550 000 morts. La pandémie s'accélère en Amérique Latine comme en Inde.

Deuxième facteur d'inquiétude, les taux remontent, surtout aux États-Unis alors que Janet Yellen et Jerome Powell adressent un message ambigu : l'économie américaine retrouvera le plein emploi en 2022 mais le risque inflationniste est contrôlé. Cette ambivalence alimente la hausse des taux qui pèse sur le secteur technologique et les sociétés les plus endettées. Cette situation entraine une sortie des actions vers les obligations et explique la décélération des actions.

Quels sont vos conseils d'investissement ?

Les investisseurs doivent donc rester prudents. Selon moi, le repli récent du pétrole est d'ailleurs l'un des signes illustrant la prudence des opérateurs. Prudence ne signifie par pour autant l'apathie. Les marchés actions ont encore un potentiel de hausse même s'il est désormais modéré et uniquement soutenu par les injections des banques centrales et de Joe Biden. Or, à un moment donné, il faudra bien financer les gigantesques plans de relance américains, sauf que lever des impôts sera compliqué avec les Républicains, même minoritaires au Congrès.

D'un point de vue sectoriel, il peut être opportun de jouer les bancaires avec la remontée des taux. Elles sont sous-évaluées avec une capitalisation boursière trois fois inférieure à leurs actifs. De plus, les banques se sont restructurées ces dernières années. Elles ont mangé leur pain noir.

Investir dans les infrastructures américaines peut faire également sens et pas forcément exclusivement les énergies renouvelables. Il est de notoriété publique que les équipements (routes, distribution d'énergie, d'eau, etc.) sont vétustes.

Comprenez-vous le développement actuel des produits structurés ?

Dans ce contexte malgré tout incertain, les produits structurés suscitent l'intérêt croissant des investisseurs. Ils sont créés sur mesure en fonction de la perception qu'a l’investisseur des perspectives du marché. Ils peuvent offrir un coupon en cas de hausse comme de baisse du sous-jacent. Ils permettent donc de bénéficier de la hausse du marché tout en se protégeant partiellement contre la baisse. Ils sont un outil particulièrement adapté au scénario actuel d'une hausse modérée des marchés accompagnée de risques baissiers de plus en plus sensibles. En France, 85% des produits structurés sont des " autocalls " avec coupon. Seuls les sous-jacents changent en fonction des besoins.

Les investisseurs ne sont pas limités à des indices comme le CAC 40 ou l'Euro Stoxx. Ils peuvent également choisir des secteurs, ou des actions en direct, comme Crédit Agricole. Par exemple, l'an dernier, de nombreux produits structurés ont été montés autour des foncières comme Klepierre ou Unibail-Rodamco, qui avaient énormément souffert.

Au final, après la crise de l'an dernier due au Covid et pendant laquelle la volatilité est montée jusqu'à 80, les marchés n'évoluent plus qu'à la hausse et le VIX, l'indice de la volatilité (aussi surnommé " indice de la peur "), est retombé à 17.

L'investisseur averti aura donc à se poser la question suivante : retour à la normale ou accalmie avant une nouvelle tempête sur les marchés ?

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -1.10%1.15832 Cours en différé.4.20%
CAC 40 -2.17%6506.5 Cours en temps réel.19.81%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. -2.26%12.04 Cours en temps réel.19.36%
MSCI EM LATIN AMERICA (STRD) 0.44%2306.649 Cours en temps réel.-6.33%
S&P GSCI CORN INDEX -1.02%439.6284 Cours en différé.8.83%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE -4.33%66.93 Cours en temps réel.8.33%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.09%0.855747 Cours en différé.4.19%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CAC 40
28/09Inflation et hausse des taux obligataires font reculer les marchés boursiers
AW
28/09Les actions européennes chutent dans un contexte de repli des marchés américains ; haus..
MT
28/09BOURSE DE PARIS : Paris termine en forte baisse de 2,17%
AW
28/09Pire séance depuis juillet en Europe avec la hausse des rendements
RE
28/09CAC40 : sauve les 6500, lourd repli de l'E-Stoxx et W-Street
CF
28/09CAPGEMINI : plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du mardi 28 septembre 2021
AO
28/09CARREFOUR : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du mardi 28 septembre 2021
AO
28/09CAC40 : replonge sous 6.500, stressé par pétrole et dette US
CF
28/09BOURSE DE PARIS : Paris perd plus de 2%, sur fond de flambée des prix de l'énergie
AW
28/09CAC40 : nouvelle alerte, taux en forte hausse, flambée baril
CF
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice CAC 40
28/09ORANGE : 2Africa s'étend au golfe Persique, à l'Inde et au Pakistan
PU
28/09SAINT GOBAIN : Déclaration de rachats d'actions effectués par la Compagnie de Saint-Gobain..
PU
28/09TOTALENERGIES : RBC reste à l'achat
ZD
28/09SANOFI : va concentrer ses efforts sur le développement de son candidat-vaccin recombinant..
PU
28/09ESSILORLUXOTTICA : présente ses dernières innovations au Silmo 2021 et remporte un Silmo d..
PU
28/09BOURSE DE PARIS : Paris termine en forte baisse de 2,17%
AW
28/09LVMH : Déclaration des transactions sur actions propres
PU
Plus d'actualités
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CAC 40
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Palmarès CAC 40
CARREFOUR15.98 Cours en temps réel.2.73%
ATOS SE46.09 Cours en temps réel.2.40%
TOTALENERGIES SE41.595 Cours en temps réel.1.30%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE66.93 Cours en temps réel.-4.33%
DASSAULT SYSTÈMES SE45.58 Cours en temps réel.-4.44%
SAFRAN109.64 Cours en temps réel.-4.68%
STMICROELECTRONICS N.V.37.595 Cours en temps réel.-4.99%
CAPGEMINI SE180.2 Cours en temps réel.-5.73%
Heatmap :