La confiance du consommateur américain a subi une dégradation inattendue en juin, montrent vendredi les premiers résultats de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

L'indice de confiance calculé dans le cadre de cette enquête est ressorti à 65,6 en première estimation, après avoir atteint 69,1 en février. Les économistes prévoyaient au contraire une amélioration à 73.

Joanne Hsu, l'auteure du rapport, attribue ce repli aux préoccupations des ménages concernant l'état actuel de leurs finances, sur fond de persistance des prix élevés et d'affaiblissement de leurs salaires réels.

Leurs anticipations d'inflation pour les 12 mois à venir se sont ainsi établies à 3,3%, au-dessus de l'intervalle de 2,3% à 3% qui prévalait avant la pandémie.

Le sous-indice mesurant le jugement des consommateurs sur leur situation actuelle a chuté à 62,5, contre 69,6 le mois dernier, tandis que celui mesurant leurs perspectives a reculé à 67,6 après 68,8.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.