PARIS, 28 mai (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mardi dans un contexte d'attentisme lié à la publication des chiffres mensuels de l'inflation américaine, prévue en fin de semaine, qui pourraient influer sur la trajectoire des taux directeurs.

Dans les premiers échanges, après une pause de trois jours pour "Memorial Day", l'indice Dow Jones perd 124,29 points, soit 0,32%, à 38.945,3 points.

Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse en revanche, de 0,13% à 5.311,88 points.

Le Nasdaq Composite prend 0,46%, soit 77,58 points, à 16.998,382, après avoir inscrit un record à l'ouverture, grâce aux valeurs de la "tech".

Le consensus Reuters prévoit un indice des prix PCE aux Etats-Unis stable à 2,7% sur un an en avril. Mais le président de la Réserve fédérale de Minneapolis, Neel Kashkari, a d'ores et déjà prévenu que la banque centrale américaine devait attendre d'observer des progrès significatifs en matière d'inflation avant de réduire ses taux. Il a ajouté que la Fed pourrait même relever ses taux si l'inflation ne parvient pas à baisser davantage.

En début d'année, les marchés financiers pensaient pourtant que la Fed serait l'une des premières grandes banques à entamer le cycle de réduction de ses coûts d'emprunt, ce qui a permis aux indices à Wall Street de grimper à des niveaux records.

Selon le baromètre Fedwatch, la probabilité d'une baisse des taux de la Fed est pleinement intégrée pour le mois de décembre, tandis qu'une réduction en novembre est estimée seulement à 80% et en septembre à environ 52%.

Le rendement des Treasuries à dix ans recule légèrement mardi, d'environ deux points de base, à 4,4551%.

Aux valeurs, Nvidia avance de 4,45% après un gain de 2,5% vendredi et de 9,3% jeudi à la suite de la publication de ses résultats et perspectives. Les indices des semi-conducteurs (+0,79%) et des technologiques sont dans le vert.

Apple prend 1,57% alors que les calculs de Reuters basés sur des données industrielles montrent que le groupe à la pomme a vu ses ventes d'iPhone en Chine bondir de 52% en avril sur un an. Dans le sillage d'Apple, Qualcomm, fournisseur de composants pour le groupe, progresse de 0,82%.

United States Cellular grimpe de 10,72%, T-Mobile US (+0,52%) ayant annoncé le rachat de la quasi-totalité des activités mobiles de l'opérateur télécoms régional dans le cadre d'une opération évaluée à 4,4 milliards de dollars.

Gamestop s'envole de 16,42% après avoir annoncé avoir levé près de 933 millions de dollars grâce à la vente de 45 millions d'actions dans le cadre d'une offre "au marché".

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)