PARIS, 16 février (Reuters) - Les Bourses américaines ouvrent en baisse vendredi à Wall Street après la publication d'un indicateur des prix à la production plus fort qu'attendu, qui fait craindre que les pressions inflationnistes ne demeurent importantes.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 90,24 points, soit 0,23% à 38.695,94 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,10% à 5.024,66 points. Le Nasdaq Composite cède 0,06% soit 8,77 points, à 15.897,401.

L'indicateur des prix à la production aux Etats-Unis a rebondi plus que prévu en janvier, à 0,9% sur un an contre 0,6% attendus.

Plus tôt dans la semaine, l'inflation CPI s'était également affichée en hausse, et l'indicateur de vendredi ravive donc la crainte que les pressions inflationnistes ne demeurent plus importantes qu'estimé.

Les marchés ont revu à la baisse leurs anticipations de baisses de taux pour cette année: les marchés monétaires n'intègrent plus que 85 points de base d'assouplissement cette année, contre jusqu'à plus de 125 points de base attendus un mois plus tôt.

La Réserve fédérale avait annoncé en décembre prévoir trois baisses de taux en 2024, soit 75 points de base d'assouplissement.

Aux valeurs, Nike perd 1,36% après avoir annoncé jeudi supprimer environ 2% de ses effectifs, soit plus de 1.600 emplois, le géant des vêtements de sport cherchant à réduire ses coûts après avoir enregistré des bénéfices plus faibles cette année.

Applied Materials gagne 5,35% après avoir fait état jeudi d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre supérieur aux estimations de Wall Street.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Rédigé par Corentin Chappron, édité par Jean-Stéphane Brosse)