PARIS, 18 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse après la publication de la statistique mensuelle des ventes au détail aux Etats-Unis qui montre une croissance plus faible que prévu, ce qui conforte les anticipations d'un atterrissage en douceur de l'économie américaine et d'une baisse prochaine des taux directeurs.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 47,69 points, soit 0,12%, à 38.825,79 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,19% à 5.483,67 points.

Le Nasdaq Composite prend 0,11%, soit 20,30 points, à 17.877,32 après avoir enregistré lundi un sixième record consécutif en clôture.

Une heure avant l'ouverture de la Bourse de New York, le département du Commerce a indiqué que les ventes au détail aux Etats-Unis avaient rebondi en mai de 0,1% d'un mois sur l'autre, mais ce rebond est plus faible que la hausse de 0,3% anticipée par les économistes interrogés par Reuters.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans recule de plus de trois points de base, à 4,2517%, alors que les marchés revoient à la hausse leurs anticipations du rythme de réduction des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), tablant désormais sur deux baisses, selon le baromètre FedWatch.

"Les données plus faibles que prévu me disent que les consommateurs traversent toujours une période difficile et que l'économie continue d'avancer, mais à un rythme plus lent", souligne Robert Pavlik, gestionnaire de portefeuille chez Dakota Wealth Management.

"La Fed doit commencer à réfléchir à une baisse des taux d'intérêt, peut-être avant la fin de l'année", a-t-il ajouté.

En Bourse, les compartiments des nouvelles technologies (+0,49%) et des semi-conducteurs(+0,79%) sont dans le vert.

Apple (+0,67%), Microsoft(+0,04%) sont recherchés, tandis que les fabricants de semi-conducteurs Nvidia , Broadcom, Micron et Arm Holdings gagnent de 0,30% à 4,51%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)