La Bourse de New York s'inscrit de justesse en hausse lundi matin, mais sa hausse timide permet au Nasdaq d'aligner une sixième séance consécutive.

En fin de matinée, le Dow Jones avance de 0,1% à 38.607,5 points, tandis que le Nasdaq Composite progresse de 0,1% à 17.714,7 points.

Les craintes d'une inflation persistante susceptible d'entraîner un report de l'assouplissement monétaire qui étaient apparues vendredi font place aujourd'hui à un regain d'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

Après tout, la séance des 'quatre sorcières' aura lieu vendredi et le Nasdaq affiche à ce stade un gain de 17% depuis le 1er janvier.

La tentation sera forte de surfer sur la tendance haussière pour pousser Wall Street vers de nouveau sommets afin d'achever le premier semestre en beauté.

Parallèlement, l'indice VIX mesurant la volatilité du S&P 500 augmente de 1,7% mais continue d'évoluer à 12,8 points autour de planchers de plusieurs mois.

Avec le regain d'intérêt pour les actions, le rendement des Treasuries à dix ans, qui était tombé la semaine dernière à un plus bas de trois mois, reprend plus de sept points de base à 2,29%.

Six des 11 grands indices sectoriels S&P évoluent en hausse, avec en tête les valeurs de l'industrie et de la consommation de base (+0,5%).

Les technologiques avancent de 0,4%, grâce notamment à la bonne orientation des titres Tesla (+3,5%) et Apple (+1,7%) qui poursuivent leur mouvement de hausse de la semaine passée.

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les Bourses européennes évoluent en légère hausse avec des gains compris entre 0,4% (Francfort) et 0,9% (Paris).

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.