Après une ouverture favorable, la Bourse de New York se montre plus hésitante jeudi, pénalisée par le repli du secteur des semi-conducteurs, qui occulte la poursuite du ralentissement de l'inflation.

En fin de matinée, le Dow Jones avance de 0,9% à 35.748,8 points, tandis que le Nasdaq cède 0,4% à 14.197 points.

Le Département américain du Commerce a annoncé ce matin que l'indice d'inflation de base dit 'core PCE' - très surveillé par la Réserve fédérale - avait décéléré à 3,5% en octobre sur un an, après une augmentation de 3,7% en septembre.

Ce nouveau ralentissement renforce les espoirs d'une prochaine baisse des taux directeurs de la Fed, le principal moteur à l'origine du rebond boursier de cet automne.

Les investisseurs ont sauté sur ces bonnes nouvelles pour prendre leurs bénéfices sur le secteur technologique, toujours le plus performant depuis le début de l'année avec un gain de plus de 50%.

Ces prises de profits touchent les valeurs qui se sont le plus illustrées cette année, comme Meta Platforms (+211% depuis le 1er janvier) mais surtout Nvidia (+202% sur la période).

L'indice SOX du secteur des semi-conducteurs se replie de plus de 1%, avec des baisses de plus de 2% pour AMD ou Broadcom.

Autre motif de prudence, les rendements obligataires repartent à la hausse après avoir touché des plus bas de deux mois au cours des dernière séances. Le papier du dix ans américain remonte ainsi au-delà de 4,32%.

Les cours du pétrole ne profitent pas des informations selon lesquelles l'Opep envisagerait une baisse de sa production en vue de soutenir les prix de l'or noir, le brut léger américain (WTI) cédant près de 2% à 76,3 dollars.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.