La Bourse de New York devrait ouvrir peu changée vendredi au lendemain de l'inscription de nouveaux records sous l'effet de la santé étincelante des 'Sept Magnifiques' et d'espoirs de désinflation.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les grands indices new-yorkais évoluent autour de leur point d'équilibre, laissant entrevoir un début de séance sans grand changement.

Portés par des chiffres rassurants de l'inflation, qui ouvrent la voie à une prochaine baisse des taux de la Fed, le S&P 500 et le Nasdaq ont atteint hier de nouveaux plus hauts historiques.

Conformément à la dynamique qui soutient les marchés américains depuis le début de l'année, la surperformance des 'Magnificent 7' - à commencer Amazon (+2,1%) et Nvidia (+1,8%) - a dopé la tendance.

Après sa séquence de hausse des mois de janvier et février, qui lui permet d'afficher déjà un gain de 7% cette année, Wall Street pourrait néanmoins être tentée de reprendre son souffle.

Sur les quatre premières séances de la semaine, le Dow cède pour l'instant 0,2%, le S&P 500 grignote 0,2% et le Nasdaq progresse d'à peine 0,3%, illustrant une certaine fatigue et un manque de conviction de la part des investisseurs.

Certains analystes jugent par ailleurs que les valorisations désormais élevées des actions américaines sont susceptibles d'inciter les opérateurs à faire preuve de davantage de prudence.

Pour Citi, les valorisations peuvent certes apparaître tendues après le récent 'rally' haussier, mais elles sont aussi soutenues par des fondamentaux sains.

'Nous ne sommes pas d'accord avec ceux qui évoquent le risque d'une bulle qui serait en train de se former', rassure Scott Chronert, le stratège actions américaines de la banque d'affaires.

Dans ce contexte d'incertitude, les investisseurs observeront de près l'indice ISM manufacturier pour le mois de février aux Etats-Unis, attendu en début de séance.

Si la saison des résultats touche désormais à sa fin, quelques publications continuent par ailleurs de soutenir la cote, comme les comptes de Dell dont le titre explose de 27% en cotations avant-Bourse sur l'annonce de ventes et de profits supérieurs aux attentes.

Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.