Au troisième trimestre 2023, le PIB corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,1% dans la zone euro et est resté stable dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat qui confirme donc ses estimations précédentes.

Les contributions des dépenses de consommation finale des ménages à la croissance du PIB ont été positives (+0,2 point), de même que celles des dépenses finales des administrations publiques (+0,1 point) alors que celles de la FBCF ont été négligeables.

Les contributions du solde extérieur ont été négligeables pour la zone euro et positives pour l'UE (+0,2 point), tandis que celles des variations des stocks ont été négatives dans les deux zones (-0,3 point dans la zone euro et -0,5 point dans l'UE).

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.