Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

EURO STOXX 50

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indice

Europe : Les Bourses européennes voient à nouveau rouge, vaccins et Chine inquiètent

29/01/2021 | 10:34
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les Bourses européennes, qui s'étaient reprises jeudi, renouaient avec leurs vieux démons vendredi matin, dans le sillage de leurs homologues asiatiques, perturbées par des craintes sur la liquidité en Chine et l'approvisionnement en vaccins.

Peu après l'ouverture, vers 09H55 (08H55 GMT), Paris lâchait 1,05%, Francfort 0,92%, Londres 0,87% et Milan 1,16%.

Les Bourses asiatiques ont de leur côté clôturé de nouveau en net recul, sans profiter du rebond de Wall Street la veille, les indices japonais Nikkei et Topix perdant 1,89% et 1,64%, tandis que l'indice de Hang Seng à Honk Kong a lâché 0,94%, celui de Shanghai 0,63% et celui de Shenzhen 0,75%.

La Bourse de New York a en effet retrouvé des couleurs jeudi, alors que la poussée spéculative autour du phénomène GameStop s'est dégonflée.

"Outre des chiffres macroéconomiques rassurants aux Etats-Unis, la décision de certaines plateformes de limiter l'achat de certaines petites valeurs par des +boursicoteurs+, semble avoir rassuré les opérateurs" jeudi, commente Sebastian Paris Horvitz, stratégiste chez LBPAM.

Mais ce vendredi, "c'est l'Asie qui inquiète avec des craintes de tension sur la liquidité. En effet, le taux du marché monétaire en Chine a atteint son plus haut niveau depuis près de six ans, ce qui montre que la liquidité interbancaire reste tendue même après une intervention de la banque centrale chinoise cette semaine", explique John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud.

Les investisseurs s'interrogeaient aussi sur l'approvisionnement en vaccins contre le Covid, l'Union européenne ayant indiqué vouloir contrôler les acheminements hors de l'UE des vaccins qui y sont produits.

Le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca subit en effet depuis plusieurs jours les foudres des 27 en raison de retards de livraisons.

La perspective d'une reprise rapide de l'économie, à la faveur de la mise en place des campagnes de vaccination, semblait donc s'éloigner, sur fond de statistiques macroéconomiques toujours déprimées.

En France, le PIB a chuté de 8,3% en 2020, selon une première estimation, tandis que l'Espagne a vu son PIB s'effondrer de 11% en 2020.

Ces chiffres, couplés à ceux des exportations allemandes qui ont chuté plus qu'attendu en décembre, "laissent un goût amer étant donné la perspective croissante d'une récession en forme de W à travers l'Europe", souligne Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote Bank.

Selon une première estimation, le PIB allemand au quatrième trimestre a légèrement progressé (+0,1%) au quatrième trimestre.

Aux Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages ainsi que les promesses de ventes de logements (NAR) en décembre, l'activité manufacturière de la région de Chicago et la confiance des consommateurs (Université du Michigan) pour janvier sont à l'agenda.

JCDecaux prospère

A Paris, le géant de l'affichage publicitaire JCDecaux montait de 2,24% à 16,45 euros en dépit de la perte de près de 40% de ses revenus en 2020, qui retombent à 2 milliards d'euros à l'issue d'une année marquée par les confinements et restrictions sanitaires.

SAP met un pied à Wall Street

SAP perdait 1,51% à 106,66 euros alors que l'éditeur de logiciels allemand a introduit en Bourse jeudi à Wall Street une part minoritaire de sa filiale Qualtrics, spécialiste de "l'experience management". SAP a aussi fait état d'une baisse de 1% de son chiffre d'affaires 2020, malgré une hausse des revenus du "cloud".

Mercato vestimentaire

Le groupe de vente de vêtements en ligne britannique Boohoo (+1,05% à 337,50 pence) a annoncé être en "négociations exclusives" avec Arcadia, en faillite, pour le rachat éventuel des marques Dorothy Perkins, Wallis et Burton.

Asos (-5,17% à 4.490,00 pence), le rival de Boohoo, convoite pour sa part la marque vedette d'Arcadia, la chaîne de "fast fashion" Topshop.

Du côté des devises et du pétrole

Vers 09H20 (08H20 GMT), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars baissait de 0,3% à 55,36 dollars le baril.

La monnaie unique européenne perdait du terrain face au billet vert, à 1,2103 dollar contre 1,2119 la veille.

afp/jh


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASOS PLC 0.23%4763 Cours en différé.-0.65%
ASTRAZENECA PLC -0.19%8388 Cours en différé.14.80%
BOOHOO GROUP PLC -2.19%321.5 Cours en différé.-4.17%
CAC 40 0.04%6606 Cours en temps réel.18.93%
EURO STOXX 50 0.08%4115.08 Cours en différé.15.75%
GAMESTOP CORP. -6.29%200.37 Cours en différé.963.54%
HANG SENG -0.66%28313.18 Cours en temps réel.4.67%
JCDECAUX SA -0.82%24.18 Cours en temps réel.30.86%
LONDON BRENT OIL -0.28%74.6 Cours en différé.42.48%
NIKKEI 225 3.12%28884.13 Cours en temps réel.2.07%
S&P GSCI CORN INDEX -1.79%465.2218 Cours en différé.18.03%
SWISSQUOTE GROUP HOLDING LTD -0.41%146.6 Cours en différé.71.36%
WTI -0.28%72.713 Cours en différé.49.08%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur EURO STOXX 50
21/06BOURSE DE WALL STREET : Le rebond de Wall Street profite aux actions européennes
RE
21/06CAC40 : renoue avec les 6.600 grâce à un Wall-Street tonique
CF
21/06CAC40 : reprend des couleurs, W-Street anticipé en hausse
CF
21/06CAC40 : timide tentative de rebond,la tension retombe partout
CF
18/06Les Bourses voient rouge, un membre de la Fed sème le doute
RE
17/06La mauvaise surprise de la Fed vite digérée en Bourse
RE
17/06Le nouveau ton de la Fed dope le dollar et nuit aux actions
RE
16/06Hausse timide en Europe, hésitation à Wall St avant la Fed
RE
15/06Les actions en Europe restent bien orientées mais Wall St recule
RE
15/06Plus rien n'arrête les actions européennes, même la Fed
RE
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice EURO STOXX 50
15:23L'AG de Vivendi plébiscite la scission d'UMG mais le marché se montre prudent
DJ
14:36ESSILORLUXOTTICA  : Goldman Sachs reste à l'achat
ZD
14:25NOKIA  : le télétravail appelé à demeurer la règle
CF
13:59DEUTSCHE POST AG  : Credit Suisse est neutre
ZD
13:48Les actionnaires de Vivendi tournent la page Universal
AW
13:36ESSILORLUXOTTICA  : UBS confirme sa recommandation neutre
ZD
13:22DEUTSCHE BÖRSE AG  : UBS conserve son opinion neutre
ZD
Plus d'actualités
Graphique EURO STOXX 50
Durée : Période :
Euro Stoxx 50 : Graphique analyse technique Euro Stoxx 50 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique EURO STOXX 50
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Palmarès EURO STOXX 50
LINDE PLC288.33 Cours en différé.2.24%
KONE OYJ70.13 Cours estimé en temps réel.1.40%
AIR LIQUIDE150.26 Cours en temps réel.1.39%
CRH PLC43.08 Cours en temps réel.1.25%
FLUTTER ENTERTAINMENT PLC160.85 Cours en temps réel.1.04%
ESSILORLUXOTTICA149.2 Cours en temps réel.-0.80%
AXA21.65 Cours en temps réel.-0.80%
BAYER AG51.39 Cours estimé en temps réel.-1.53%
VOLKSWAGEN AG222.775 Cours estimé en temps réel.-1.71%
PROSUS N.V.82.27 Cours en temps réel.-2.74%
Heatmap :