FTSE 100

(UKX)
Temps réel estimé TTMZero  -  13:51 04/07/2022
7252.67 PTS   +1.17%
13:27MARCHÉS : répit sur les actions, tension sur les taux
AW
09:46BOURSE DE WALL STREET : L'Europe progresse avec les pétrolières, Wall Street fermée
RE
09:30BOURSE DE LONDRES : Les valeurs pétrolières soulèvent le FTSE 100 alors que les prix du brut se renforcent
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Les actions en hausse, les rendements américains à 3 % alors que les marchés se préparent à une hausse de la Fed

03/05/2022 | 23:04
Traders work on the floor of the NYSE in New York

Les actions mondiales ont augmenté mardi et les rendements du Trésor américain à 10 ans se sont maintenus au-dessus de 3 %, les investisseurs se préparant à la plus importante hausse de taux de la Réserve fédérale depuis 2000.

Au cours d'une semaine chargée en réunions de banques centrales, la banque centrale d'Australie a augmenté son taux directeur de 25 points de base, plus que prévu, mardi, faisant grimper le dollar australien jusqu'à 1,3 % et affectant les actions locales.

Jeudi, la Banque d'Angleterre devrait relever ses taux pour la quatrième fois consécutive.

L'indice de référence MSCI pour les actions mondiales a gagné 0,1% à 0813 GMT, les actions européennes ayant augmenté après avoir survécu à un "flash crash" lundi causé par un seul ordre de vente négocié par Citigroup.

L'indice paneuropéen STOXX 600 était en hausse de 0,8 %, rebondissant après les pertes de lundi grâce à un rallye technologique à Wall Bourse et soutenu par des rapports de résultats optimistes et des gains dans les valeurs bancaires qui suivent la hausse des rendements obligataires.

"Ce sont de petits éclairs de soleil sur les marchés. Le scénario plus large n'est cependant pas encourageant", a déclaré Enrico Vaccari, responsable des ventes institutionnelles chez Consultinvest à Milan.

"Même s'il y a de la place pour que les marchés boursiers se redressent à partir de niveaux survendus, à long terme, les vents contraires sont trop nombreux, tout simplement parce que la vitesse des hausses de taux de la Fed déterminera les mouvements des marchés boursiers et surtout obligataires", a-t-il ajouté.

Au Royaume-Uni, l'indice FTSE 100, qui a rouvert ses portes après un long week-end, a reculé de 0,2 %. En France, la BNP a progressé de 4 % après qu'une forte augmentation des activités de trading ait permis au plus grand créancier du pays de dépasser les prévisions de croissance des bénéfices.

En Asie, les actions sont restées pour la plupart stables dans les échanges en période de vacances, les marchés chinois et japonais étant fermés, mais à Hong Kong, les actions d'Alibaba ont chuté jusqu'à 9 % en raison des inquiétudes concernant le statut de son fondateur milliardaire Jack Ma.

Un rapport des médias d'État indiquant que les autorités chinoises avaient pris des mesures à l'encontre d'une personne portant le nom de Ma a durement touché l'action, mais elle a récupéré ses pertes après que le rapport ait été révisé pour préciser qu'il ne s'agissait pas du fondateur de la société.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a peu changé et le KOSPI de Corée du Sud a baissé de 0,3 %. L'indice australien S&P/ASX 200 a baissé de 0,4 %, la banque centrale ayant relevé ses taux et annoncé d'autres hausses pour contenir l'inflation.

Les contrats à terme sur actions américaines ont augmenté, les indices e-minis Nasdaq et S&P 500 ayant progressé d'environ 0,4 %.

Lundi, la Bourse a clôturé une séance en dents de scie, les investisseurs ayant acheté des valeurs technologiques au cours de la dernière heure de négociation, car ils pensaient que ces valeurs avaient été trop dépréciées avant la réunion de la Fed de cette semaine.

Les investisseurs s'attendent à ce que la Fed augmente les taux de 50 points de base à la fin d'une réunion de deux jours mercredi, bien qu'il y ait une incertitude quant à l'attitude belliciste du président Jerome Powell dans les commentaires suivant la décision.

Environ 250 points de base de hausse des taux d'ici la fin de l'année sont déjà pris en compte par les marchés monétaires, ce qui, selon certains analystes, réduit la possibilité de surprises bellicistes cette semaine.

Les rendements des bons du Trésor américain sont restés au-dessus de 3 % dans les échanges européens du matin, après avoir franchi lundi ce seuil psychologique clé pour la première fois depuis décembre 2018.

Le rendement de référence américain à 10 ans a ajouté 2 points de base à 3,0025 %.

Vaccari, de Consultinvest, a déclaré que si les rendements américains à 10 ans devaient atteindre 4 %, il y aurait un "très fort mouvement vers les obligations, même si ce risque semble aujourd'hui assez éloigné".

Le dollar, qui a été soutenu par des achats de valeurs refuges en raison des inquiétudes concernant les perspectives économiques, est resté juste en dessous du sommet de près de deux décennies atteint en avril et l'euro s'est maintenu au-dessus du niveau le plus bas depuis plus de cinq ans atteint le mois dernier.

Le Dollar Index était à 103,44, en baisse de 0,1% sur la journée. L'euro s'est négocié en hausse de 0,1 % à 1,0536 $.

LA RBA REJOINT LE CLUB

Ailleurs sur le marché des devises, le dollar australien a bondi après que la banque centrale a augmenté son taux d'intérêt de 25 points de base, ce qui est surprenant, pour le porter à 0,35 %, la première hausse en plus de dix ans. Elle a également annoncé d'autres hausses de taux à venir alors qu'elle tire le rideau sur les mesures de relance massives liées à la pandémie.

"La RBA a rejoint le club, avec une hausse des taux aujourd'hui qui était un peu plus importante que ce que nous avions prévu. La nécessité de commencer à sortir la politique des paramètres d'urgence était claire et la RBA y a répondu", a déclaré Jo Masters, économiste en chef chez Barrenjoey à Sydney.

L'Aussie était en hausse de 0,8 % à 0,7107 $, alors que la majorité des analystes interrogés par Reuters s'attendaient à une hausse de seulement 0,25 %.

La livre sterling a augmenté, s'éloignant de son plus bas niveau de 22 mois contre le dollar, les traders prenant des bénéfices sur la récente hausse du billet vert avant la réunion de politique générale de la Banque d'Angleterre.

La livre sterling a augmenté de 0,5 % à 1,254 $, contre le plus bas de 1,2412 $ atteint la semaine dernière.

Les prix du pétrole ont glissé, tirés dans des directions opposées par les fermetures du COVID-19 en Chine, qui pourraient peser sur la demande de carburant, et les perspectives d'un impact sur l'offre d'un éventuel embargo européen sur le pétrole russe.

Le pétrole brut Brent a perdu 0,5 % à 107 $ le baril, et le pétrole brut américain a également perdu 0,5 % à 104,6 $.

Les prix du cuivre à Londres sont tombés à leur plus bas niveau en trois mois, les restrictions COVID-19 en Chine, principal consommateur, et la perspective d'une hausse agressive des taux aux États-Unis ayant alimenté les inquiétudes quant à la faiblesse de la croissance mondiale qui frappe la demande de métaux.

Le cuivre de référence à trois mois sur le London Metal Exchange était en baisse de 1,7 % à 9 608,50 $ la tonne.

Le prix de l'or a atteint son plus bas niveau depuis la mi-février, la hausse du dollar et l'imminence d'une hausse des taux par la Fed ayant réduit l'attrait du lingot comme couverture contre l'inflation.

L'or au comptant était en baisse de 0,4 % à 1 854,4 $ l'once.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Toute l'actualité sur FTSE 100
13:27MARCHÉS : répit sur les actions, tension sur les taux
AW
09:46BOURSE DE WALL STREET : L'Europe progresse avec les pétrolières, Wall Street fermée
RE
09:30BOURSE DE LONDRES : Les valeurs pétrolières soulèvent le FTSE 100 alors que les prix du br..
ZR
09:12EUROPE : Les Bourses européennes ouvrent en hausse
AW
01/07Les actions européennes sont mitigées à la clôture vendredi après que l'inflation dans ..
MT
01/07Les craintes de récession freinent les actions et font baisser les taux
AW
01/07Léger répit pour les actions et les taux après un semestre catastrophique
AW
01/07Les marchés boursiers toujours prudents après l'inflation en zone euro
AW
01/07Les bourses européennes vacillent à la mi-journée en raison des perspectives de récessi..
MT
01/07BOURSE DE LONDRES : Nouveau ralentissement de la croissance manufacturière au Royaume-Uni
RE
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice FTSE 100
13:44La Guinée interrompt les travaux du projet d'exploitation de minerai de fer de Rio Tint..
MT
13:19HSBC HLDGS : RBC reste à l'achat
ZD
13:16GLENCORE : JP Morgan toujours positif
ZD
13:15RIO TINTO : JP Morgan maintient son opinion neutre
ZD
13:13Tesco engage HSBC pour un programme de rachat d'actions de 182 millions de dollars
MT
13:11HSBC rachète pour plus de 31 millions de dollars d'actions à Londres et à Hong Kong
MT
13:01LLOYDS BANKING GROUP PLC : RBC Capital Markets déconseille le dossier
ZM
Plus d'actualités
Graphique FTSE 100
Durée : Période :
FTSE 100 : Graphique analyse technique FTSE 100 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FTSE 100
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Palmarès FTSE 100
BP PLC399.6 Cours estimé en temps réel.3.93%
SHELL PLC2192.25 Cours estimé en temps réel.3.36%
BT GROUP PLC190.975 Cours estimé en temps réel.3.03%
AUTO TRADER GROUP PLC557.7 Cours estimé en temps réel.2.86%
GLENCORE PLC437.8 Cours estimé en temps réel.2.69%
INTERMEDIATE CAPITAL GROUP PLC1296.5 Cours estimé en temps réel.-1.52%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, S.A.107.02 Cours estimé en temps réel.-1.67%
ENDEAVOUR MINING PLC26.63 Cours en différé.-1.88%
OCADO GROUP PLC790.2 Cours estimé en temps réel.-2.92%
JD SPORTS FASHION PLC113.95 Cours estimé en temps réel.-3.14%
Heatmap :