Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

S&P QATAR LARGEMIDCAP INDEX NTR

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres langues

Le général libyen Haftar accuse la Turquie et le Qatar

22/06/2014 | 14:32
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BENGHAZI, Libye, 22 juin (Reuters) - Le général rebelle libyen Khalifa Haftar réclame le départ de tous les Turcs et Qataris de l'est de la Libye, accusant les deux pays d'encourager le "terrorisme", a dit dimanche son porte-parole.

L'officier à la retraite a déclaré à la mi-mai la guerre aux milices islamistes actives en Cyrénaïque, dans un Etat plongé dans le chaos depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement de Tripoli nie la moindre autorité au général sans pouvoir se faire obéir.

"Tous les ressortissants de Turquie et du Qatar doivent quitter la Libye dans les 48 heures. Le compte à rebours a commencé la nuit dernière", a déclaré le porte-parole d'Haftar, Mohamed el Hedjazi.

"Ils doivent quitter cette région de Libye entre Imsaïd (à la frontière égyptienne) et Syrte (dans le centre de la Libye) et nous nous dégageons de toute responsabilité en ce qui concerne ces deux nationalités sur le sol libyen."

Prié de réagir, un responsable de l'ambassade de Turquie n'a pas fait de commentaire. Ankara a évacué ce mois-ci vers Tripoli son personnel du consulat de Benghazi. L'ambassade du Qatar n'a pu être jointe.

La Turquie et le Qatar soutiennent les Frères musulmans, mouvement islamiste combattu par l'Egypte et l'Arabie saoudite.

Des rumeurs circulent selon lesquelles le général Haftar serait soutenu par les autorités du Caire et des pays comme les Emirats arabes unis, qui craignent comme les Occidentaux une poussée des islamistes radicaux à la faveur du chaos en Libye. (Ayman al Warfalli, Ahmed Elumami; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


© Reuters 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur S&P QATAR LARGEMIDCAP INDEX NTR
2020Les Bourses du Golfe s'effondrent, emportées par la chute du pétrole
AW
2020Les bourses d'Arabie et du Golfe plongent après l'échec du sommet de l'Opep
AW
2020Les Bourses du Golfe rebondissent après une séance plombée par le coronavirus
AW
2020Les Bourses du Golfe dans le rouge face au coronavirus
AW
2020Le Qatar va construire une centrale solaire avec Total
RE
2020LEKOIL LIMITED : un accord de prêt de 184 millions de dollars frauduleux !
2020TENSIONS USA/IRAN : Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent
AW
2017Résumé des principales informations économiques du mercredi 16 août
AW
2017Qatar -Standard & Poor's abaisse sa note souveraine à "AA-"
RE
2014Le Qatar s'ouvre davantage aux capitaux étrangers
RE
Plus d'actualités
Graphique S&P QATAR LARGEMIDCAP INDEX NTR
Durée : Période :
S&P Qatar LargeMidCap Index NTR : Graphique analyse technique S&P Qatar LargeMidCap Index NTR | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique S&P QATAR LARGEMIDCAP INDEX NTR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière