Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en hausse mercredi, à contre-courant des indications avant-Bourse fournies par Julius Bär. La clôture en net repli des principaux indices américains la veille, échaudés par une inflation plus forte que prévu aux Etats-Unis n'a pas semblé freiner l'ardeur des investisseurs sous nos latitudes.

Alors que l'inflation demeure élevée au pays de l'Oncle Sam, à 3,1% en janvier, contre un taux de 2,9% escompté, les baisses de taux tant attendues par la Fed risquent de se faire plus légères. Le consensus table désormais sur quatre baisses de taux de chacune 25 points de base d'ici la fin de l'année.

A 09h10, le SMI enflait de 0,14% à 11'153,37 points, le SLI prenait 0,19% à 1805,92 points et le SPI gagnait 0,06% à 14'589,58 points. Sur les trente valeurs vedettes, 19 avançaient, neuf baissaient et deux étaient stables.

En tête des valeurs vedettes Schindler (+2,0%) décollait. Le constructeur d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques a sensiblement redressé sa rentabilité l'an dernier, au sortir d'un exercice 2022 handicapé par des confinements persistants en Chine. Le jubilée du 150ème anniversaire de la multinationale zurichoise se traduit pour ses actionnaires par un dividende additionnel d'un franc, en plus d'une rémunération ordinaire stable de 4 francs suisses par bon de participation.

Logitech (+1,2%) occupait la deuxième marche du podium provisoire, suivi par Holcim (+1,0%).

Novartis (+0,2%) était le seul poids lourd dans le vert, tandis que Nestlé (stable), le bon de jouissance Roche (plus grand perdant, -0,4%) et la porteur Roche (stable) n'étaient d'aucun soutien.

Sur le marché élargi, Stadler Rail (+0,5%) a décroché une commande de cinq rames Giruno supplémentaires des Chemins de fer fédéraux (CFF) pour un montant d'environ 170 millions de francs suisses.

La Banque cantonale de Saint-Gall (+0,8%) a poursuivi sa croissance l'an dernier. Affichant des revenus en hausse, l'établissement de Suisse orientale a vu son bénéfice net bondir de 12,98% en l'espace d'un an à 207,2 millions de francs suisses. Les actionnaires bénéficieront de la solide performance, un dividende augmenté de 2 francs suisses à 19 francs suisses par action leur étant proposé.

jh/ol