MADRID (Reuters) - La police espagnole a annoncé samedi avoir procédé à 14 arrestations dans le cadre de l'affaire des faux billets de 100 euros, d'une valeur d'un million d'euros, qui n'étaient pas détectés par les distributeurs automatiques de billets et d'autres dispositifs.

"Ces billets (...) ont été fabriqués à la main et étaient de très haute qualité, car ils utilisaient des encres spéciales, des filigranes et différents éléments conçus pour contourner les mécanismes de détection", a déclaré Elisa Rebolo, porte-parole de la police nationale espagnole.

Basée à Naples, Rome et Barcelone, une organisation d'origine pakistanaise a distribué ces billets en Italie, en France, en Grèce et en Espagne, selon la police.

La police a déclaré avoir arrêté des distributeurs à l'aéroport de Barcelone et à la gare routière de la ville, transportant dans les deux cas 70.000 euros en faux billets.

L'opération de police, à laquelle participent des forces espagnoles, italiennes et grecques, a débuté en novembre dernier après la découverte d'un grand nombre de faux billets à Barcelone.

(Reportage Graham Keeley; version française Claude Chendjou)