Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

PÉTROLE BRENT (BRENT OIL)

(XBNT)
Temps Différé OTC Data Services  -  22:18 05/12/2022
82.97 USD   -4.47%
22:27De solides rapports sur le secteur des services et les usines pèsent sur les actions
MT
22:27Le TSX a perdu près de 300 points en deux jours en raison de la baisse des prix des produits de base et de l'incertitude entourant les taux d'intérêt ; mais BMO estime que le TSX surpasse les autres.
MT
22:19Point marchés-Wall St termine en baisse après des indicateurs confortant le scénario d'une forte hausse des taux
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Pétrole : L'or noir sous pression

21/11/2022 | 12:32

Politique monétaire, prévisions de l'OPEP et économie chinoise constituent les principaux points d'intérêts du moment pour les marchés pétroliers. Ils expliquent d'ailleurs à eux trois la dégradation de l'ambiance générale, qui devient de moins en moins clémente à toute progression des prix pétroliers.

Commençons par la politique monétaire. La Réserve fédérale américaine a lâché ses faucons pour transmettre un message clair aux financiers : la Fed va continuer à augmenter ses taux malgré les premiers signes d'un tassement de l'inflation aux Etats-Unis. Autrement dit, l'activité économique va continuer à se dégrader et avec elle, la demande en pétrole.

La transition est appropriée pour évoquer les dernières prévisions de l'OPEP, qui a une nouvelle fois révisé à la baisse ses prévisions de croissance de la demande, de l'ordre de 100.000 barils par jour pour cette année. Le cartel se montre toujours prudent sur l'évolution de la demande en raison des incertitudes géopolitiques et économiques. L'Agence internationale de l'énergie (IEA) a également dressé un tableau sombre de l'état de la demande. L'institut relève dans son dernier rapport mensuel "des vents économiques contraires croissants". Au niveau des chiffres, l'IEA table sur une croissance de la demande de 1,6 millions de barils par jour (mbj) en 2023 contre 2,1 mbj cette année.

Enfin, la Chine peine à se réveiller. La réouverture du pays est entravée par la forte progression des cas de coronavirus dans plusieurs villes, une dynamique qui ne devrait pas inciter Pékin à adopter une politique sanitaire plus souple. Rappelons que la Chine représente à elle seule près de la moitié de la croissance de la demande attendue pour 2023.

Graphiquement, les prix du Brent oscillent horizontalement au sein d'une large zone de consolidation bornée entre 85 et 100 USD. La configuration est donc neutre. Les acheteurs se manifestent en bas du trading range et inversement, les vendeurs prennent l'ascendant à proximité de la borne haute. 

Brent Oil : Pétrole : L'or noir sous pression

© Zonebourse.com 2022

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique BRENT OIL
Durée : Période :
Brent Oil : Graphique analyse technique Brent Oil | Zonebourse
Graphique plein écran