La compagnie pétrolière nationale du Gabon a accepté d'acquérir Assala Energy de Carlyle après avoir utilisé son droit de préemption sur la vente de l'activité pour 1,3 milliard de dollars au français Maurel & Prom, ont déclaré les deux sociétés vendredi.

Maurel & Prom avait accepté en août d'acquérir Assala Energy pour 730 millions de dollars, une opération qui comprenait également la reconduction d'une facilité de crédit de 600 millions de dollars.

Mais à la suite d'un coup d'État militaire dans ce pays d'Afrique de l'Ouest à la fin du mois d'août, la compagnie pétrolière nationale gabonaise a cherché à exercer son droit de préemption sur l'acquisition en novembre.

La société énergétique française Maurel & Prom a déclaré que le nouveau contrat d'achat de Gabon Oil Company "remplace" l'accord qu'elle avait conclu avec le géant du capital-investissement.

Carlyle a déclaré que les conditions du nouvel accord étaient "matériellement les mêmes".

Les actions de Maurel & Prom étaient peu modifiées à 0910 GMT.

La branche énergétique non américaine de Carlyle, CIEP, a investi pour la première fois dans Assala en 2017 lorsqu'elle a acquis les opérations vieillissantes de Shell au Gabon pour 628 millions de dollars.

Le Gabon produit environ 200 000 barils par jour (bpj) de pétrole brut, ce qui en fait le deuxième plus petit producteur de l'OPEP.

Assala a augmenté sa production dans le pays africain de 30% depuis l'acquisition de 2017, à 45 000 bpj, et a également augmenté la taille de ses réserves de pétrole et de gaz de 160% grâce à l'exploration, a déclaré Carlyle en août dernier. (Reportage de Gaëlle Sheehan et Ron Bousso ; Rédaction de Himani Sarkar et Jan Harvey)