PÉTROLE BRENT (LONDON BRENT OIL)

(XBNT)
Temps Différé  -  08:58 19/08/2022
95.87   -0.85%
08:58Tokyo finit proche de l'équilibre
AW
08:36CAC 40 : sans tendance particulière en préouverture
CF
08:25Inégalitaire et divisé, l'Angola se prépare à des élections tendues
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

L'Iran assure avoir des acheteurs de pétrole potentiels

05/01/2019 | 09:08

(Codes additionnels, texte inchangé)

LONDRES, 5 janvier (Reuters) - Tous les pays auxquels les Etats-Unis ont accordé des exemptions temporaires pour continuer à acheter du pétrole iranien préfèrent respecter à la lettre les sanctions américaines mais Téhéran a identifié d'autres clients potentiels, a déclaré samedi un haut responsable iranien.

Après avoir dénoncé l'accord sur le nucléaire iranien signé en 2015, Washington a rétabli en fin d'année dernière les sanctions visant le secteur pétrolier de la République islamique tout en autorisant huit pays à continuer à acheter du brut pendant six mois.

"La Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et les autres pays qui ont obtenu des exemptions de l'Amérique pour importer du pétrole iranien ne veulent pas acheter ne serait-ce qu'un baril à l'Iran", a déclaré Amir Hossein Zamaninia, vice-ministre du Pétrole chargé des affaires internationales et commerciales, cité par l'agence de presse du ministère, Shana.

Les autres exemptions ont été accordées à l'Italie, la Grèce, la Turquie et Taïwan.

"Malgré les pressions américaines, le nombre d'acheteurs potentiels de brut iranien a sensiblement augmenté en raison d'un marché compétitif, de l'appât du gain et de la recherche du profit", a ajouté Amir Hossein Zamaninia.

Le président américain Donald Trump a promis d'assécher complètement les exportations de pétrole iranien pour réduire l'influence régionale de la République islamique.

Téhéran discute depuis des mois avec l'Union européenne, qui défend l'accord sur le nucléaire, en vue de la mise en place d'un mécanisme de troc permettant de contourner les sanctions des Etats-Unis.

Ce "véhicule spécial" (SPV) serait "utile mais ne résoudrait pas tous les problèmes car l'influence des Etats-Unis affectera les décisions des Européens", a précisé le responsable iranien. (Bozorgmehr Sharafedin Tangi Salaün pour le service français)


© Reuters 2019
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -0.90%95.87 Cours en différé.18.90%
MSCI TAIWAN (STRD) -0.82%571.451 Cours en temps réel.-22.69%
WTI -1.12%89.781 Cours en différé.15.49%
Toute l'actualité sur LONDON BRENT OIL
08:58Tokyo finit proche de l'équilibre
AW
08:36CAC 40 : sans tendance particulière en préouverture
CF
08:25Inégalitaire et divisé, l'Angola se prépare à des élections tendues
ZR
07:33Point marchés-Hésitations en vue Europe, le dollar monte
RE
07:10PRENEZ-EN CINQ : Admirer le panorama depuis Jackson Hole
ZR
06:20Les actions indiennes augmentent légèrement grâce aux gains des valeurs informatiques
ZR
06:18L'Inde réduit l'impôt sur les bénéfices exceptionnels sur le brut domestique, augmente ..
MT
05:35Shell réduit la production de sa raffinerie allemande en raison du faible niveau des ea..
MT
05:02La roupie indienne est perçue comme plus faible alors que les perspectives de hausse de..
ZR
01:29La production de pétrole et de gaz de la Chine atteint son plus haut niveau historique ..
MT
Plus d'actualités
Graphique LONDON BRENT OIL
Durée : Période :
London Brent Oil : Graphique analyse technique London Brent Oil | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LONDON BRENT OIL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière