PÉTROLE BRENT (LONDON BRENT OIL)

(XBNT)
Temps Différé  -  22:59 01/07/2022
111.38   +1.74%
01/07Les marchés regagnent un peu de terrain, espoir d'un resserrement monétaire
AW
01/07MISE À JOUR SECTORIELLE : Les valeurs énergétiques rebondissent en fin de journée vendredi
MT
01/07MISE À JOUR SECTORIELLE : Énergie
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Petrole : Les forages en Arctique contestés de toutes parts

23/01/2013 | 16:25

Commodesk - Les incidents d’exploitations rencontrés par Shell dans l’océan Arctique ont ravivé le débat sur l’exploitation de cette zone aux Etats-Unis. Le 31 décembre dernier, une plateforme du groupe anglo-néerlandais s’est échouée, ce qui a mis l’accent sur les risques liés à l’industrie pétrolière, dans cette zone difficilement accessible et aux conditions climatiques extrêmes.

Le 8 janvier, le ministre d’Intérieur d’alors, Ken Salazar, lançait une enquête officielle sur les causes de l’accident, ainsi qu’une inspection sur la politique menée par Shell dans l’Arctique. Les conclusions interviendront début mars.

Dans la foulée, deux politiciens proches de Barack Obama, son ancienne conseillère à l’énergie et l’ancien directeur de son équipe de transition, se sont prononcés en faveur de l’arrêt des opérations dans l’Arctique.

En septembre dernier, six sénateurs démocrates avaient déjà écrit une lettre à Ken Salazar, l’avertissant des dangers d’une telle aventure et réclamant des mesures de sécurité plus draconiennes.

Ces personnalités craignent qu’un accident, du type de celui de BP dans le golfe du Mexique en 2010, n’ait des conséquences dramatiques, du fait de la complexité du milieu. Les opérations de cimentages de puits seraient en effet extrêmement difficiles à réaliser.

En juin dernier, l’administration américaine avait présenté un projet de développement des ressources de l’Arctique, prévoyant l’exploitation de la mer des Tchouktches et de la mer de Beaufort respectivement en 2016 et 2017.

 Copyright 2022 © Commodesk.com
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 1.74%111.38 Cours en différé.48.43%
MEXICO IPC 0.47%47812.94 Cours en temps réel.-10.67%
Toute l'actualité sur LONDON BRENT OIL
01/07Les marchés regagnent un peu de terrain, espoir d'un resserrement monétaire
AW
01/07MISE À JOUR SECTORIELLE : Les valeurs énergétiques rebondissent en fin de journée vendredi
MT
01/07MISE À JOUR SECTORIELLE : Énergie
MT
01/07Des arrêts de production et un long week-end aux USA font monter le pétrole
AW
01/07Le nombre de plateformes pétrolières américaines augmente d'une unité cette semaine, se..
MT
01/07LE POINT SUR LE SECTEUR : les actions du secteur de l'énergie s'échangent de part et d'aut..
MT
01/07MISE À JOUR SECTORIELLE : Énergie
MT
01/07Les actions baissent en milieu de journée alors que l'indice ISM manufacturier atteint ..
MT
01/07FIRST OIL : Baker Hughes Rig Count
MT
01/07MISE À JOUR DES ETF À LA MI-JOURNÉE : les FNB du marché général sont en baisse ; les indic..
MT
Plus d'actualités
Graphique LONDON BRENT OIL
Durée : Période :
London Brent Oil : Graphique analyse technique London Brent Oil | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LONDON BRENT OIL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière